close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros statiques à transistors à petite membrane
Matériel Micros statiques à transistors à petite membrane {{currentManName}}swap_horiz Behringerswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Et pour une guitare acoustique ? - forum Behringer B-5

Bonjour à tous,

j'aurais voulu savoir si certains parmi vous utilisaient ce micro pour enregistrer une guitare acoustique ?

Dans ce cas, qu'est-ce que cela donne? Quelle capsule utilisez-vous? (la capsule cardioïde non?)
Si jamais vous aviez un petit bout de son à faire écouter, ca serait le top!

Merci d'avoir lu, en espérant que vous puissiez me répondre.
Oui moi je l'ai utilisé pour une guitare folk, mais pas seul...
J'ai placé un B2 Pro, qui est un micro statique à large capsule très précis, devant la rosace à environ 50cm à 1m, et un B5 pointant latéralement vers la caisse de la guitare à environ 20 cm pour renforcer les graves. J'ai ensuite balancé chaque son sur une voie, ce qui donne un résultat stéréo tout à fait surprenant, un son rond et chaud ! La guitare enregistrée, une Taylor, est cependant très sonore et de très bonne qualité.
Son très intéressant, assez semblable au c451 d'AKG (une référence pour la reprise de grat acoustique) en un peu plus flou cependant.

pour choisir la capsule :
- ambiance de la pièce : prendre l'omni pour garder toute l'acoustique du lieu, et la cardio pour un ajout ultérieur de réverb ;
- réponse dans les graves : l'omni donne une meilleure réponse dans les graves (plus fidèle et profonde) que la cardio,
- précision du son et placement : la cardio sera un peu plus "sèche" et "claquante" avec sa directivité, pour un résultat semblable l'omni doit être plus proche de la source que la cardio

Attention une des caractéristiques du B5 est d'avoir une petite bosse dans les 8k hors axe (sur les côtés) ce qui signifie qu'il amplifie un peu plus qu'un autre micro les 'sifflements' qui ne viennent pas d'en face ; pour éviter que cela n'amplifie le sifflement des cordes sur la touche (glissés, etc) donc un B5 placé latéralement et orienté vers la rosace, il vaut mieux qu'il ne soit pas côté manche, mais soit chevalet, soit haut ou bas des cordes. Vous pouvez vérifier cette directivité fréquentielle sur les docs de Behringer sur le site web ou bien sur la courbe fournie avec le micro.
Je n'ai jamais utilisé le B5 sur une guitare, mais sur toute une variété d'autres instruments, y compris chorales, violon, violoncelle, contrebasse, intruments à vent, piano, percussions diverses, etc. généralement en concerts.

Il m'a toujours donné un son excellent avec la cellule unidirectionnelle.

Jamais trouvé l'intérêt d'utiliser la cellule omni dans les conditions de concert que j'ai eues.

Je considère le B5 comme un très très bon micro.

Il faut seulement vérifier lors de l'achat qu'il n'est pas affublé de souffle ou de "bruit de grenaille" comme comme ce fut pour l'un des miens.

Triptonyo a utilisé un B2 Pro à large membrane comme micro pour le médium-aigu.

Les adeptes des micros à large membrane les définissent comme plus précis que les électrets à faible diamètre. C'est pour cela qu'ils sont largement utilisée en studio.
Je m'incline devant leur avis car je n'ai jamais comparé.

Cependant, je suis prêt à parier que si Triptonyo avait utilisé 2 B5 pour les 2 usages, il aurait été difficile de sentir la différence à l'écoute de l'enregistrement en aveugle.

Car la différence doit être assez faible, tant les 2 micros sont proches de la perfection.

Un point important pour la conservation du B5 et de tous les micros électrets:

Il faut impérativement les garder au sec toute leur vie, sous peine de perte de la charge électrique dans l'électret et de mort prématurée.

Le sachet long avec petit sac de silicagel dans lequel le micro est livré est une très bonne invention de Behringer.

Sa réutilisation à chaque fois que l'on range le micro ajoute beaucoup d'intérêt à ce micro qui devient ainsi dans la durée l'un des meilleurs du marché.

Citation : Triptonyo a utilisé un B2 Pro à large membrane comme micro pour le médium-aigu.

Les adeptes des micros à large membrane les définissent comme plus précis que les électrets à faible diamètre. C'est pour cela qu'ils sont largement utilisée en studio.
Je m'incline devant leur avis car je n'ai jamais comparé.

Cependant, je suis prêt à parier que si Triptonyo avait utilisé 2 B5 pour les 2 usages, il aurait été difficile de sentir la différence à l'écoute de l'enregistrement en aveugle.

Car la différence doit être assez faible, tant les 2 micros sont proches de la perfection.



il n'y a pas que ça ... c'est comme la différence entre un ampli guitare et un ampli basse : le déplacement d'air. Une large membrane est plus lourde (moins de transitoires) mais est un meilleure transducteur de la réalité vocale de proximité en particulier, de tous les déplacements d'air en général.

Je confirme sur la fragilité des B5 ; en plus de la fragilité de technologie - encore qu'avec les back-electrets cela a beaucoup changé - le B5 a une fragilité de fabrication, en particulier au niveau de la solidité des contacts de son interrupteur passe-bas, comme en attestent d'autres forums. Mais vu le prix on peut en jeter un de temps en temps ou l'utiliser sous la pluie avec moins de complexes qu'un Neumann ...
Exact, j'ai un couple de B5 qui s'en sort très bien face à mes "gros micros", par contre,il y en a un des deux, qui me fait des petits clips de temps en temps.
º¿º
Possible... jamais utilisé deux B5 en même temps !
C'est sûr que pour le prix en revanche ça risque de m'arriver un jour !
Merci pour toutes vos réponses :bravo:
j'envisage d'acheter un B-5 et, s'il me donne satisfaction, en prendre éventuellement un 2ème pour des prises stéréo...
L'un de mes 2 B5 avait un "bruit de grenaille" faible mais nettement audible pendant les silences.
L'autre était parfait sans aucun bruit de fond notable.

J'ai fait remplacer le mauvais sous garantie et maintenant les 2 sont inpeccables.

Seul inconvanient: je voulais 2 micros appairés et c'est pour cela que je les avais commandés ensemble.

Maintenant ils ne sont plus totalement identiques.

Le nouveau est plus récent d'envirion 6 mois et a un niveau 1db à 1,5 dB supérieur.
Difficile de mesurer exactement une telle différence, mais elle existe.
Pour l'appairage des micros :
il y a plusieurs paramètres qui varient dans une série, au niveau des caractéristiques. La réponse en fréquence directe (frontale), la réponse en fréquence polaire (arrières et côtés), la réponse en transitoires, le niveau de sortie. Le premier est le plus gênant dans un couple. Le deuxième change un peu la coloration mais déjà s'entend moins, il faut une oreille plus experte pour faire la différence. Le troisième ne se mesure pas souvent je crois. Et le quatrième est plus sensible mais moins grave que tous les autres : il suffit de compenser le gain comme les préamplis sont distincts pour les deux micros. Il peut même y avoir plus de variance sur les préamplis que sur les micros en la matière ! En particulier si le potentiomètre de gain est analogique rotatif alors tu peux oublier la variation de niveau des micros.

Pour étalonner proprement un système de prise de son stéréo :
- placer en sortie un analyseur numérique de type DCX2496 pour rester chez le même fabriquant
- disposer d'un générateur électronique de signal constant, idéalement un signal à 1kHz
- étalonner d'abord les préamplis : règler le niveau d'un des deux micros, puis substituer au micro le générateur, noter le niveau précis au 1/10è de dB ; de même avec la deuxième entrée on substitue au micro le générateur mais là on ajuste le gain jusqu'à obtenir le même niveau que l'autre entrée.
- étalonner ensuite les micros : il faut envoyer dans une enceinte le signal 1kHz et orienter les deux micros vers cette enceinte, côté à côté et parallèles ; puis mesure simultanée gauche et droite, après préamp, donne la variation de niveau des micros ; on note le delta, on ajuste à nouveau pour l'équilibre et la fois suivante il suffit de faire la manip des préamps en incluant déjà le delta.

Pour un enregistrement numérique multipiste les ajustements de niveau sont faciles et comme on peut utiliser le panoramique ensuite ... ce n'est pas si grave.

Quand on achète des micros appairés chez un fabricant réputé ils sont non seulement proches de série mais aussi mesurés et regroupés selon les caractéristiques. Accessoirement je ne crois pas que les micros Behringer soient appairés, seule la proximité de fabrication laisse présager une continuité des paramètres, heureusement pas tant que ça car le bourdonnement que tu as eu n'a pas été contagieux au voisin ...

Sujets les plus actifs dans "Micros statiques à transistors à petite membrane"

Les dernières questions dans "Micros statiques à transistors à petite membrane"