close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros statiques à tube à large membrane
Matériel Micros statiques à tube à large membrane {{currentManName}}swap_horiz Neumannswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Neumann cmv 563

Images cmv 563

Avis utilisateurs

Un cran au dessus

Par rodolpheg2005 le 28/03/2014
Je vais passer en ce qui concerne les caractéristique du micro, il suffit de fouiller sur le net...

Je suis d'avis, pour dire qu'un bon micro est polyvalent. Il marchera sans problème sur divers sources... Pour l'instant, je ne l'ai essayer que sur des chants et une guitare acoustique, mais le résultat est surprenant... J'ai la chance d'avoir trois cellules, donc trois directivités, ce qui ne permet d'en faire un micro tout terrain...

AVIS GLOBAL

Je viens juste de l'acquérir (2 semaines).

Je possède un joli parc micro avec quelques référence (Neumann, Royer, Groove Tube, Octava, Blue,...

Le son, a chose de magique... Il faut un petit temps d'adaptation au départ, car le son est bien moins flatteur que sur la plupart des micros statique (ou à lampe), mais avec un petit quelque chose de "classieux"... Loin des sons stéréotypés que l'on nous sert à toutes les sauces...

Le prix, la qualité devrait être à la portée de toutes les bourses

Je pense sérieusement qu'il est difficile de faire mieux, là on est dans la cour des grands...
»

Superbe rendu présence phénoménale

Par saxappeal le 14/10/2015
Modèle vintage acheté sur ebay,je l'utilise en studio pour le sax, violons,voix...avec les capsules M7, M8 et M9, en overhead batterie ou cymbale avec la capsule M55...
Il a trouvé sa place dans mon parc micro et est régulièrement de sortie...
Le plus:Le son, la présence, la solidité.
Le moins: Il devient de plus en plus cher et n'est pas adapté à toutes les voix ou toutes les sources...
»

Excellent micro professionnel, pour le chant et les prises acoustiques

Par k0rbyn le 20/03/2018
J'utilise ce micro depuis plusieurs années dans le contexte d'un studio pro. Le miens est de 1968/1969. La finition est superbe (métal brossé, cuir), les étuis d'origine siglés Neumann, avec les courbes de réponse faites main au crayon de couleur et tamponnées. J'utilise l'alimentation avec des câbles Dyn / XLR (le format a changé depuis l'époque). Et j'ai trois capsules

La finition est donc superbe, du fait main en 2018 c'est dur à trouver, je n'ai jamais eu de problème avec, donc oui matériel solide, et le niveau de sortie est comparable à celui d'un micro statique actuel, sans souffle.

Son rendu est neutre, propre, naturel. C'est frappant. La première fois que je l'ai essayé sur un violoncelle, j'ai été étonné par un sifflement qu'il y avait dans les bas médiums... J'ai cru que le micro avait un souci : et bien non, c'était le crin de l'archet que je n'avais pas entendu avant avec des micros type AKG C414 pourtant réputés.

Je possède les 3 capsules omni M55k et cardio M7S / M8S qui se placent sur le corps du micro à lampe en baïonnette. Les trois ont leur couleur. La M8S est la moins polyvalente puisqu'elle va taper dans un son vintage avec beaucoup de médium qui va correspondre à une voix typée pour la couleur ou une prise de guitare électrique. Les autres capsules sont beaucoup plus transparentes.

J'ai enregistré deux albums avec ce micro, principalement pour voix et cordes, mais je n'en ai toujours pas fait le tour. Je suis toujours bluffé par la transparence et la qualité du rendu, tout comme les ingénieurs du son avec qui je collabore. Par contre j'en prends soin, le stock avec précaution, ne le sort pas pour n'importe quel projet :)

A noter qu'apparemment le modèle original est ressorti par Neumann / Gefell depuis peu, avec compatibilité des anciennes/nouvelles capsules. Une bonne nouvelle donc pour envisager sereinement les années...

En définitive donc :
- Un superbe micro fait main dans les règles de l'art, qui se trouve parfois en New Old Stock sur le web (c'était mon cas) et donc une occasion à saisir
- 3 capsules donnant des possibilités variées pour l'usage
- Un objet de collection qui je suis sûr va prendre de la valeur avec l'âge
- A mettre dans les mains de professionnels dans un environnement studio
- Côté rapport qualité / prix, j'ai mis correct car c'est un micro cher mais qui est sacrément bon ! Et il y a l'aspect collectionneur, comme on pourrait avoir une guitare Fender de ces années-là, qui entre en ligne de compte...
»

Le raccourci de l'homme sage au son de U47

Par Tonmeister D le 21/03/2018
*** Je dois souligner que mon avis vient après l'utilisation de l' original vintage Neumann CMV563 et pas sa recréation actuelle par Microtech Gefell. ***

Conception de tube des années 50 de la branche Est-allemande de Neumann (plus tard nommée "Microtech Gefell"), une évolution de Neumann CMV3 ("Hitler tube") d'avant-guerre arborant une monture de baïonnette pour différentes capsules, notament la légendaire M7 cardio, mais aussi les M8 fig.-8, M9 omni & la plus tarde M55K omni égalisée pour le champ libre (cellle-ci se visse directement au micro sans l'adaptateur à baïonnette, comme l'ont fait les versions ultérieures M7S, M8S & M9S).
Malgré les différences évidentes (tube & transformateur, surtout) c' est vrai qu'il y a une grande similitude sonore avec ce "Saint Graal" des microphones, le Neumann U47.
Bien sûr, cet cousin est-allemand n'est pas si fort dans les basses / basses médiums... mais équipé d'une capsule M7 originale avec diaphragme en PVC, les médiums les plus importants sont presque identiques.

C'est généralement mon choix principal pour enregistrer des voix masculines, parce que la plupart du temps sonne mieux que mes autres micros à large diaphragme (aussi des légendes de studio, comme le U87 vintage, U497 special Radio-France et la première version AKG C414 Comb).
Dans ce rôle, il délivre un enregistrement vocal quasiment «prêt pour le mixage», généralement sans nécessiter d'égalisation supplémentaire, et, grâce à sa conception de tube, avec une légère compression des passages forts que je trouve très utile. Passez ce signal à travers un compresseur de bonne qualité et vous avez une voix principale qui se trouve très bien dans le mélange, avec une certaine magie dans les mids caractéristique du son vintage de la famille Neumann.
La plupart du temps sans problèmes de sibilance (si la capsule fonctionne dans les spécifications).

Contrairement à la magie incontestée de la M7, la M8 bidirectionnelle est étonnamment mauvaise avec une bande passante limitée et une réponse en fréquence très étrange. À mon humble avis une capsule pas utile du tout, et je ne conseillerais à personne de dépenser son argent là-dessus, à moins qu'il soit un «collecteur rétro».

Heureusement, la M9 omnidirectionnele est une capsule très agréable pour l'enregistrement d'instruments acoustiques, et j'ai trouvé la M55K (omnidirectionnele avec une élévation à hautes fréquences) étonnamment utile sur la guitare acoustique et flamenco, et un excellent choix "room" pour batterie, guitares etc.
Des capsules très utiles!

La meilleure chose est qu'Andreas Grosser, célèbre expert Neumann de Berlin, a récemment présenté ses propres versions des capsules classiques K47 & CK12 pour le CMV563 (en utilisant des transducteurs Haun, si je ne me trompe pas), augmentant encore le potentiel de une plateforme de micro à tube classique avec de nombreuses voix adaptables, pour un ingénieur exigeant mais soucieux de son budget.

Une autre bonne chose est que Microtech Gefell, le successeur légitime de la branche Est-allemande de Neumann, continue à soutenir cette ancienne conception et entreprendra toutes les réparations nécessaires pour des prix tout à fait raisonnables.
Et pas seulement cela: le CMV563 a été réintroduit dans le production - mais avec quelques modifications de circuit importantes (et un prix élevé!).
Donc, on peut maintenant trouver des accessoires et des pièces d'origine littéralement neufs.
Le dit Andreas Grosser à Berlin est un autre technicien recommandé, surtout si l'on veut améliorer son CMV563 pour moins de bruit et une plus grande plage dynamique.
En parlant de cela, beaucoup de ces problèmes proviennent de l'alimentation d'origine N61.
Il va sans dire que tous les condensateurs électrolytiques doivent être vérifiés et remplacés si nécessaire, ce qui est essentiel pour ne pas étouffer le tube dans le microphone.
Microtech Gefell, Andreas Grosser / Vox-O-Rama et quelques autres techniciens proposent également des alimentations modernes et régulées qui améliorent généralement le son du micro.

Une chose importante à noter: la capsule convoitée et légendaire M7 avec diaphragme en PVC a tendance à vieillir mal. Le PVC a tendance à rétrécir lorsqu'il est exposé à la chaleur (l'une des raisons pour lesquelles la plupart des anciens U47, M49 et C12 sont montés à l'envers, donc la chaleur générée par le tube reste toujours plus élevée, à une distance sûre de la capsule). Progressivement, la capsule commence à montrer une perte de sensibilité dans les basses fréquences et développe des fissures qui, au bout du compte, déchirent le diaphragme.
Le PVC a été abandonné par Neumann & AKG à la fin des années 50 pour cette raison précise après que les expériences avec des diaphragmes en Mylar aient montré une longévité bien plus grande.
Donc, si vous tombez sur une M7 basse-timide, c'est mal vieilli.

Tout n'est pas perdu cependant ... Microtech Gefell produit toujours des capsules M7 de la plus haute qualité, et peut en vendre une nouvelle ou en rénover une ancienne. Siegfried Thiersch, également en Allemagne, remanie de vieux M7 (et d'autres capsules), et produit ses propres versions M7, une avec du PVC et une autre avec du diaphragme Mylar (bien que la plupart des experts soutiennent qu'un Mylar M7 est un design non légitime ).
Klaus Heyne, expert renommé des micros vintage, a toutefois déclaré qu'à sa connaissance, seuls chez Microtech Gefell sont aujourd'hui capables de fabriquer des membranes PVC dans les spécifications strictes exactes et le comportement sonore tel que prévu par Georg Neumann lui-même.

Donc là vous l'avez: un micro classique d'un grand pedigree avec un son excellent et étonnamment bon support de maintenance de nos jours.
Vraiment une entrée facile au territoire U47.
Bien sûr, il ne sera jamais un concurrent sérieux pour un micro si distingué (et expesive!) .... mais si vous prenez en compte le rapport prix / sonics, le CMV563 est un vrai champion qui peut frapper bien au-delà de son poids.
»
Écrire un avis

Fiche technique Neumann cmv 563

  • Fabricant : Neumann
  • Modèle : cmv 563
  • Catégorie : Micros statiques à tube à large membrane
  • Fiche créée le : 02/05/2010

Micro tube neumann geffel. Son chaud proche du u47 quand il est equipé de la M7. Le model d'époque sonne nettement mieux que sa réédition.

Distribué par sennheiserfr

»
Afficher moins Afficher plus

Autres micros statiques à tube à large membrane Neumann

Autres catégories dans Microphones statiques à lampe

Autres dénominations : cmv563