close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Micros statiques à tube à petite membrane
Matériel Micros statiques à tube à petite membrane {{currentManName}}swap_horiz Neumannswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Micros statiques à tube à petite membrane Neumann

Neumann
( 2 avis produits )
2 produits2 avis utilisateurs3 discussions

Avis sur les produits Micros statiques à tube à petite membrane Neumann

Sonorité vintage d' occasion (M582)

Par Tonmeister D le 20/05/2014
Micro à lampe petit diaphragme de la branche Est (Gefell) de la compagnie Neumann, fabriqué à partir de 1958 jusqu'au début des années 80. Accepte nombreuses capsules différentes, par exemple M58, M62, M70, M71, M93, M94 etc. (attention! certaines versions anciennes des années 1960-début des années 70 ont capsules vissées en permanence). Utilise la lampe EC92 (facile à trouver et pas cher) comme les micros CMV563 & UM57, et donc les mêmes alimentations. Facile à entretenir, beaucoup de pièces de rechange et de techniciens bien informés autour, mais surtout Microtech Gefell (comme Neumann-Est est maintenant appelé) accepte quand même leur service pour un prix modique et avec des résultats excellents.


AVIS GLOBAL

Dans le studio j'avais utilisé un M582 avec les capsules M62 et M71. Avec la capsule cardioïde nickel M62 (en fait, la version Est de la capsule KK54 utilisé dans le célèbre et beaucoup plus cher KM54/KM254) il a un ton vieillot mais très agréable, très semblable à la KM54. Peut capturer un son magnifique de guitare acoustique (esp.slide guitare), pas aussi lisse que le Schoeps M221, mais bien plus de caractère - dans le contexte musical droit.
En fait, c'est mon préféré microphone pour guitare Blues-y acoustique (doigt cueillis ou strummed), slide / Dobro / pédale steel, et mandoline. Peut également sembler très agréable sur le dulcimer / santoor Oriental & Grec bouzouki / baglamas pour la musique Rembetiko. Parfois étonnamment bon à l'accordéon, et une arme secrète avec le droit chanteur!
Avec la capsule cardioïde M71 (en fait exactement la même capsule M7 en PVC trouvée dans le légendaire Neumann U47, avec un boîtier différent) il partage la même empreinte sonore avec son grand frère Neumann CMV563, bien plus facilement saturé en raison de son transformateur plus petit. Donc, très agréable sur quelques voix (si vous n'avez pas besoin de mid basses ultra épais), mic'ing éloigné des amplis guitare et n'importe quoi avec des sensibilités sonores rétro.
Mon seul reproche, c'est qu'il sature assez facilement, à la fois de lampe et de transformateur, il est donc mieux adapté aux musiciens avec un bon contrôle de leur dynamique.
»

Un petit bijou à lampe. (M582)

Par berl le 19/03/2018
C'est un micro de studio, je ne l'emmène pas sur scène.
Il n'est pas fragile fragile, mais les micros à lampe ne font pas bon ménage avec la vie d'une scène.

C'est un SDC, capsule de petit diamètre. Il rend un son très défini, ciselé.
La capsule M62 de directivité cardio a une membrane en nickel, et est en fait celle du KM84 (ou très proche, ce serait plutôt la M70 qui en serait l'équivalent).
Il descend bien dans le grave avec une petite baisse de 2~3dB sous les 50Hz, probablement due au transfo de sortie. On garde quand même pas mal de grave, qui reste précis et propre.

J'aime beaucoup ce micro, comme en général tous les Neumann-Gefell que j'ai pu avoir entre les mains. Sa précision sans agressivité donne une impression de finesse, de velours et même à fort niveau le début de saturation est soft, commence par une certaine compression avant de tordre gentiment... ça c'est l'effet du tube.

Parlons-en du tube : une simple triode miniature EC92 gentiment efficace, et qu'on trouve facilement pour pas trop cher permet d'essayer des tubes de qualité : Siemens, Telefunken, Philips SQ...
Le EC92 n'est pas un tube qu'on trouve fréquemment dans les micros, et en effet dans ce micro il travaille d'une façon particulière : en électromètre, ce qui lui permet de travailler à l'impédance très élevée nécessitée par la capsule et d'abaisser son bruit propre, ce en quoi son fonctionnement est identique au Neumann U47. Rien d'étonnant sachant que ces deux micros ont été produits dans la même usine à Gefell !

Dernier avantage, le M582 reste un micro bon marché pour un Neumann à lampe ! Dans son jus, on le trouve à 500~800€ et moyennant une bonne remise en état (la capsule est souvent à remembraner) et lui trouver une alimentation, on a un micro d'exception pour un bon prix.
Seul point négatif, les connecteurs originaux se trouvent difficilement et se vendent trop cher. Tenez-en compte si vous en achetez un !
»

Forums Micros statiques à tube à petite membrane Neumann