close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Microphones HF
Matériel Microphones HF {{currentManName}}swap_horiz Sennheiserswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test du micro HF Sennheiser Evolution Wireless 100 G4-835-S 1G8

Un vent de fraîcheur sans fil
Les systèmes sans fil de la série Sennheiser Evolution Wireless rencontrent un succès de longue date pour le fabricant traditionnel de Wedemark, près de Hanovre. Et alors que le dernier stade évolutif (G3) règne sur le marché depuis plusieurs années, il était temps de présenter un successeur à la hauteur de ce titre.

Cet article, initialement publié sur le site bonedo.de, a été traduit de l’allemand

Sennheiser apporte donc la série G4, le dernier cri des systèmes sans fil. Notre système de test porte le nom quelque peu cryptique de "Sennheiser EW 100 G4-835-S 1G8" et est présenté comme un "ensemble vocal", ce qui signifie que nous examinons de près la combinaison classique de récepteur et émetteurs portable.

Détail

01_Box
Chez Sennheiser, un emballage extérieur toujours bien conçu.

Outre le récepteur et l'émetteur portable, il y a un nombre étonnant d’accessoires dans cette jolie boîte. Une alimentation externe de 12 volts et deux antennes détachables auxquelles on pouvait s’attendre, mais également une pince de microphone assortie à la bonnette anti vent pour l’émetteur, un câble RJ10 et deux piles AA. Sennheiser ne fait pas les choses à moitié. Le fait qu’il existe même un kit complet de montage en rack GA3 dans les profondeurs de l’emballage extérieur le prouve sans conteste.

Avec le kit GA3, le récepteur Sennheiser EM 100 G4 de 9,5 pouces peut être parfaitement transplanté dans un rack de 19 pouces, ce qui est généralement une bonne idée si vous souhaitez protéger le récepteur.

Récepteur EM-100-G4

"Les apparences sont importantes", ont estimé les développeurs de Sennheiser, donnant à l'EM 100 G4 un panneau avant élégant et argenté ainsi qu'un écran légèrement plus grand avec des graphiques en noir et blanc. Cette combinaison semble beaucoup plus fraîche que le gris souris des précurseurs G3. Les commandes sur le devant sont différentes de celles d’un G3 et ont été complétées d’un bouton supplémentaire. Maintenant, vous pouvez naviguer dans les menus avec six boutons en caoutchouc.

07_Receptor Display
Le récepteur G4 a un écran plus grand que ses prédécesseurs.

Ceux-ci offrent  les fonctions habituelles (entrée manuelle de fréquence, niveau de sortie, assignation de nom, silencieux), ainsi que certaines fonctions spéciales. Cela inclut le mode Soundcheck, qui est d'une grande aide pour les artistes solo. Pour passer en mode Soundcheck, appuyez simplement sur le bouton "Bas" (flèche vers le bas) et l'affichage passera de la vue normale au mode Soundcheck. Ici, le système surveille en permanence les niveaux AF et RF, c'est-à-dire les niveaux de réception et audio.

Si vous voulez vous assurer que le système fonctionne parfaitement sur toute la surface de la scène, marchez avec l’émetteur en mode Soundcheck puis regardez les compteurs enregistrés sur l’écran. Ceux-ci fournissent des informations pour savoir si la transmission était correcte sur toute la surface de la scène. Vous pouvez ainsi essayer d’optimiser la position de l’antenne ou du récepteur pour obtenir le meilleur résultat possible. Avec cette fonction de contrôle du son, vous n'avez pas besoin d'un assistant qui surveille l'écran lorsque vous marchez sur scène avec l'émetteur. Bien pensé !

Une autre particularité est l’accordeur intégré. Et ce dernier est le bienvenu car en plus de l'émetteur portable, le récepteur peut bien sûr également recevoir les signaux de l'émetteur de poche (guitares, basses, etc.). L'égaliseur intégré est tout aussi inhabituel. Il fournit, sur demande, des boosts de basses et d’aigus, ainsi que des combinaisons de ces filtres. Bien sûr, vous pouvez effectuer la gestion des fréquences via le récepteur. En plus de la possibilité de rechercher et de sélectionner des préréglages de fréquence libres, vous pouvez également sélectionner manuellement des banques de canaux et canaux. Comme on est plutôt adeptes de l’"Easy Setup" en revanche, nous allons commencer par là.

09_Receptor Rear
Vue du panneau arrière.

Éteignez d'abord l'émetteur et sélectionnez Easy Setup dans l'EM 100 G4. Là, vous activez le menu "Scan New List" et le récepteur balaie toute la gamme de fréquences disponibles. En conséquence, le nombre de fréquences libres est affiché pour chaque banque de canaux. Utilisez les boutons Haut et Bas pour sélectionner une banque de canaux et appuyez sur le bouton de réglage pour confirmer. Les réglages sont transférés à l’émetteur portatif via le bouton Sync, qui doit être allumé. Tenez l'émetteur devant le récepteur (affichage à l'écran) et attendez que l'opération de synchronisation réussie soit validée sur l’écran du récepteur. Facile !

Le panneau arrière du récepteur est très familier. En plus du connecteur pour l'alimentation externe avec décharge de traction, il est équipé de deux prises BNC pour les antennes amovibles et deux sorties audio en XLR et en jack. Mais quels sont ces deux prises étranges étiquetées "Données" ? Les prises sont dans tous les cas au format RJ10, comme vous en avez peut-être déjà vu sur un système téléphonique. Un coup d’œil sur le manuel et voici l’information : Si vous connectez plusieurs récepteurs via ces prises de données, vous pouvez transférer les fréquences de "l’Easy Setup" du récepteur maître aux autres récepteurs (jusqu’à douze au total). Cela accélère considérablement le temps d'installation pour les configurations plus grandes installations.

Émetteur main SKM 100

L'émetteur a également changé. L'émetteur G4 est nettement plus léger que son prédécesseur. Le nouveau corps en aluminium réduit sensiblement le poids. L’aspect reste cependant assez similaire à celui du prédécesseur, qui se démarquait déjà avec diverses caractéristiques. Le SKM 100 peut être équipé de capsules remplaçables et interchangeables. Dans cette gamme de prix, cela ne va certainement pas de soi. Notre émetteur de test est équipé d'une capsule rénale dynamique (Sennheiser e835). L'émetteur est alimenté par deux piles AA ou, en option, par une pile Sennheiser qui représente un investissement judicieux pour les utilisateurs fréquents. Notre émetteur a également un écran rétro-éclairé et sa propre structure de menu. Un fois dans les réglages, la sensibilité de l'émetteur peut être ajustée de -48 à 0 dB, ce qui devrait suffire à couvrir toute la gamme d’utilisateurs possible, du chanteur de Death Metal au ventriloque en passant par le simple discours.

13_Battery open
Le compartiment à piles ne nécessite que deux piles AA

La série G4 dispose d'une fonction de tonalité pilote qui est absolument indispensable. Si vous éteignez l'émetteur, le récepteur pourrait recevoir et transmettre des bruits s'ils se trouvent dans la même plage de fréquences qu’un autre système. Lorsque la tonalité pilote est activée (un signal inaudible envoyé de l'émetteur au récepteur en parallèle avec les signaux audio), le récepteur libère sa sortie audio uniquement lorsqu'il reçoit cette tonalité pilote. Il est donc sûrement judicieux de laisser cette fonction allumée.

Ce qui a été immédiatement désactivé en revanche, c'est le mode Mute. Lorsque ce mode sourdine est activé, il est possible de mettre en sourdine l’émetteur portatif à l’aide du bouton en caoutchouc situé sous la capsule du microphone. Les utilisateurs inexpérimentés ou les chanteurs agités peuvent donc involontairement, mais facilement, mettre leur propre signal en sourdine durant une représentation. Étrange, également, que le voyant d’état du bouton Mute soit rouge si le microphone est activé, et qu’il soit éteint lorsque l'émetteur portable est mis en sourdine. L'inverse semblerait plus logique. C’est pourquoi dans l’éventualité d’une utilisation lors d'un concert ou festival, je désactiverais cette fonction de manière permanente via la configuration de l'émetteur portable. Et vous savez : les ingénieurs du son sont des maniaques du contrôle.

Dans la pratique

18_Mic Live Full
Même sans ligne de vue dégagée entre le récepteur et l’émetteur,
le set G4 a parfaitement fonctionné dans le test.

Le test s’est déroulé dans le cadre d’une soirée privée au cours de laquelle un groupe d’amis jouant des reprises de rock a été chargé du divertissement. On utilise le système Sennheiser G4 pour la voix principale. À notre arrivée, le système a déjà effectué une numérisation via la configuration facile, puis le mode de contrôle du son sélectionné. Même si la scène était assez petite, l'expérience a clairement montré que le domaine d'action du chanteur principal serait considérablement plus vaste. Par conséquent, nous laissons le récepteur en mode Soundcheck vérifier la force de la connexion sur toute la scène et la zone environnante.

Lorsque l’EM 100 G4 affiche une réception stable, il passe au contrôle du son et du volume. Le chanteur a une voix forte, c'est pourquoi nous avons ajusté la sensibilité de l'émetteur à -30 dB. Nous connaissons ce groupe depuis près de 25 ans et avons essayé tous les microphones possibles et inimaginables pour le chant au cours de cette période. Pour le choix d'un micro vocal, le critère le plus important à nos yeux est l’harmonisation avec la voix du chanteur, et cet aspect très personnel implique qu’il n’existe pas de microphone « universel » adapté à toutes les voix.

Voici donc quelques remarques concernant la Sennheiser 835 incluse avec notre système : En tant que chanteur principal du groupe, j’obtiens personnellement les meilleurs résultats avec un Shure SM58. Pour le groupe nous avons établi un mixage adapté aux capsules qui inclut également les réglages d'égalisation et de dynamique pour les voix principales. Bien qu’ajustés à une capsule Shure SM58, les réglages s’accordent étonnamment bien avec la capsule 835. On remarque peut-être juste un peu plus de présence, mais elle s’accorde tout à fait à la salle actuelle donc pas de souci. En termes de réponse dans les retours, nous avons quand même dû booster deux ou trois autres fréquences sur l’enceinte : une dB Technologies Opera 12 avec "Vocal Monitor Preset" dans le cas présent. Cependant, il faut noter que l’égalisation de la console de mixage Behringer XR-18 a toujours besoin d'être légèrement ajustée pour que le retour reste clair jusqu'à ce que signal commence à saturer. Le chanteur n'a besoin que de sa propre voix dans le retour, mais celle-ci est suffisamment puissante pour que l'enceinte tourne à plein régime. Le passage à la capsule Sennheiser 835 n’a pas changé cela.

Sennheiser_Flat
00:0000:33
  • Sennheiser_Flat00:33
  • Sennheiser_HighBoost00:33
  • Sennheiser_HighBoost+LowCut00:31
  • Sennheiser_LowCut00:32
04_Mic and Receptor
Récepteur et émetteur: le set sans fil Sennheiser Evolution G4
a clairement convaincu !

Notre système de test émet dans la plage intermédiaire de 1,8 GHz LTE, ce qui le place dans une position avantageuse : cette bande de fréquences n'est pas soumise à régulations pour l'enregistrement et peut donc être utilisée sans hésitation. De plus, vous ne courez pas le risque d’être associé à d’autres systèmes sans fil que ce soit dans la plage UHF (470 à 865 MHz) ou dans la plage Wi-Fi de 2,4 GHz. C’est là un argument de vente assez fort comme cette plage est réservée à Sennheiser. Cependant il faut noter que, dans la gamme des 1,8 GHz, la puissance de transmission maximale est de 10 mW. À l’inverse, les systèmes UWF EW 100 G4 peuvent atteindre une puissance de transmission de 30 mW. C’est la raison pour laquelle vous devriez, dans la mesure du possible, maintenir un champ d’émission dégagé entre émetteur et récepteur sur les plus grandes distances. La durée de vie de la batterie est spécifiée par le fabricant avec un maximum de 8 heures, ce que nous pouvons confirmer. Deux nouvelles piles AA alcalines Varta sont actuellement en service depuis plus de 8 heures et 16 minutes pour être précis.

Conclusion

Eh bien chapeau bas Sennheiser ! La nouvelle série Evolution Wireless de quatrième génération — ou, dans notre cas, le kit vocal EW 100 G4-835-S 1G8 — est un franc succès. Les améliorations visuelles (nouveau boîtier, écran plus grand), la plage de transmission audio plus large jusqu’à 25 Hz, les ports de liaison de données et un gain audio supérieur de 60 dB (48 dB pour le G3) montrent que Sennheiser ne s’est pas reposé sur ses acquis. Avec la série G4, ils accèdent facilement en finale du tournoi des meilleurs systèmes sans fil sous la barre des 600 euros. Que dire de plus : optimisations évidentes, même gamme de prix, un excellent choix !

  • 02_Mic and Receptor
  • 04_Mic and Receptor
  • 01_Box
  • 03_Unboxing
  • 05_Box accessories
  • 08_Rack mount
  • 07_Receptor Display
  • 09_Receptor Rear
  • Receptor off
  • 12_Antenna
  • 13_Battery open
  • 11_Mic Clip
  • 14_On Off button
  • 16_Capsule connector
  • 17_Rack Live
  • 18_Mic Live Full
  • 19_Mic Live
  • 20_Stage
  • 21_Live

 

Notre avis :

Points forts

  • Qualité audio
  • Rapport qualité/prix
  • Accessoires de montage en rack inclus
  • Émetteur portatif à capsules interchangeables
  • Mode Soundcheck
  • Mode Easy Setup
  • Bande de fréquences libre
  • Fabriqué en Allemagne

Points faibles

  • Seulement 10 mW de puissance de transmission (en raison des réglementations légales)
  • Illumination trompeuse du bouton Mute