close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Multi-effets pour guitare électrique
Matériel Multi-effets pour guitare électrique {{currentManName}}swap_horiz Tech 21swap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test du multi-effets Tech 21 FlyRig 5 v2

Sans Amporter
L’entreprise new-yorkaise Tech 21 a su au fil de son existence, développer des produits innovants tout en restant fidèle à une conception analogique. La série FlyRig regroupe tous les éléments dont un guitariste peut avoir besoin sur scène ou en studio. Ces produits tout en un sont tellement bien pensés et pratiques que des artistes ont développé leur propre version du FlyRig, à l’image de Ritchie Kotzen, Paul Landers ou encore Steve Harris.

SansAmpli c’est plus pratique

Ce FlyRig version 5 est divisée en deux gros blocs : SansAmp et EFX. La partie SansAmp regroupe différentes simulations analogiques d’amplis et la partie EFX fait se rejoindre delay et réverbe. Un boost et un accordeur sont également présents sur le pédalier qui incarne une vraie solution tout en un. 

Tech21FlyRig5-12Le circuit SansAmp placé dans ce FlyRig 5 est emprunté à la pédale Blonde Character de la marque. Il s’agit d’une interprétation de Tech 21 des célèbres amplis américains Blackface et Silverface. Ce bloc dénommé ici Blonde dispose de contrôles de volume et gain auxquels vient s’ajouter une égalisation active à 3 bandes. Le bloc SansAmp dispose également des circuits Plexi et Cali, simulant respectivement un ampli britannique dénommé Plexi et un ampli boutique californien. On a donc un son typé Fender, un son typé Marshall et un son typé Mesa Boogie. Les sons Plexi et Cali sont pourvus de potards de volume, tonalité et niveau de gain. Un bouton poussoir permet de choisir entre Plexi et Cali. On dispose aussi d’un Boost avec son potard de niveau et son switch Pre/Post qui permet de l’insérer avant ou après le préampli. En le plaçant avant, le Boost gonfle et resserre le son dans les basses en y apportant davantage de gain ; en le plaçant après, le Boost n’agit que sur le volume, sans changer le caractère sonore. 

Le bloc EFX comprend une réverbe et un delay. Les deux peuvent être activés par l’intermédiaire de footswitchs dédiés. On a le choix entre deux tailles de pièce pour la réverbe: Small et Large pour deux textures différentes. On bascule entre ces deux tailles de réverbe via le bouton Size. On ajuste le niveau de réverbe grâce à un potard. Le delay simule un delay à bande et possède trois contrôles : niveau, nombre de répétitions et temps du delay. On peut choisir le temps du delay grâce au switch Tap également. Un bouton 8Th permet de synchroniser le delay à la croche. Enfin, un switch Drift permet d’ajouter des éléments de modulation au delay de manière aléatoire ce qui lui confère une sonorité vraiment vintage. Comme sur les autres modèles FlyRig, un accordeur chromatique est intégré au pédalier. On l’active en maintenant une pression sur le footswitch Blonde/Tuner. Le FlyRig 5 est muni d’une boucle d’effets située entre le bloc SansAmp et le bloc EFX. L’insertion de pédales d’effets externes est donc très aisée. Un bouton symbolisé par un haut-parleur permet d’activer ou désactiver la simulation de haut-parleur. Pour finir, un switch XLR permet d’activer ou désactiver la mise à la terre afin d’éliminer un éventuel buzz à travers la sortie XLR. 

Le Rig de voyage

Tech21FlyRig5-2

La première notion frappante quand on découvre le FlyRig est à quel point il est compact. Le pédalier peut littéralement se glisser dans la poche avant d’une housse de guitare. C’est vraiment un gros point fort pour ce pédalier d’autant qu’il est très complet. L’esthétique du produit est assez sympa. Son châssis en métal est robuste et léger et il est recouvert du logo SansAmp en « allover ». Les potards sont tous lumineux et chaque bloc dispose de sa propre couleur ce qui rend l’appareil très lisible, même sur une scène particulièrement sombre. Le potard de réverbe s’illumine en vert et ceux dédiés au réglage du delay s’habillent de bleu. Les potards du bloc SansAmp Blonde sont jaunes et enfin, les contrôles du bloc Plexi/Cali et Boost sont rouges. 

Le SansAmp Blonde développe des sonorités claires à Crunch très honorables. On reconnaît un peu le grain des amplis Fender avec une bonne dose de basses qui rend le son particulièrement présent. Le son conserve son caractère même à mesure qu’on augmente le niveau de gain. De nombreuses options sont offertes si on souhaite en ajouter au canal Blonde. On peut choisir d’augmenter simplement le niveau du gain du SansAmp Blonde mais également lui appliquer un Boost (on le placera alors avant le SansAmp pour en augmenter le gain). Enfin, si on souhaite non seulement ajouter du gain mais également colorer le son d’une manière ou d’une autre, Plexi ou Cali peuvent aussi incarner une solution intéressante.

Tech21FlyRig5-4Bien évidemment, chaque solution possède sa propre couleur sonore et sa propre réaction au jeu du guitariste. Si les sons clairs sont tout à fait honorables, ils restent un peu trop neutres et sans vie. En entrant dans les territoires des sons crunch, c’est une toute autre histoire. Le FlyRig 5 excelle réellement dans les sons crunch et lead. 

Dans son réglage de gain maximum, le canal Blonde délivre des sons crunch convaincants bien qu’un peu trop sages. On est tenté de gonfler un peu le son pour lui donner davantage de vie. En enclenchant le Boost, le canal Blonde récupère un peu de personnalité. La saturation typée Fender est ici bien reproduite. Le son est chargé en fréquences basses et il est bien présent. On aurait apprécié un réglage de présence général pour corriger légèrement l’égalisation en fin de chaîne. C’est dommage, bien que l’égalisation active soit très réactive. 

Le canal Plexi est plaisant et fidèle à un Marshall des années 70. En jouant avec le potard de gain, on peut obtenir toutes les variétés sonores offertes par l’ampli en question. De Jimi Hendrix à Van Halen en passant par AC/DC ou Kiss, on retrouve tous les sons les plus emblématiques délivrés par cette tête d’ampli légendaire. En montant le niveau de saturation, on remarque même un côté un peu spongieux voire fuzzy, comme sur un Plexi. Le boost devient alors très utile pour resserrer les basses et éviter qu’elles ne bavent trop. Le potard de tonalité peut sembler insuffisant en termes d’égalisation mais se montre assez efficace. 

La simulation typée Mesa Boogie est un peu moins concluante. On retrouve le côté très tranchant et craquant de l’ampli original mais la présence n’est pas au rendez-vous. Encore une fois, le Boost s’avère bien utile pour redonner de la vie à tout ça. Il suffit de baisser le niveau de gain sur la simulation d’ampli et d’enclencher le boost. Les effets sont très bien conçus. La réverbe n’est pas exceptionnelle mais a le mérite d'exister et s’avère bien utile pour donner un peu de relief au son, d’autant qu’elle dispose de deux tailles de pièce. Le delay quant à lui est sympa et possède une vraie personnalité. On reconnaît un vieux delay à bande, surtout en activant la fonction Drift qui ajoute des modulations de manière aléatoire. Le Tap Tempo est efficace et c’est une fonction bien pratique pour synchroniser le delay au tempo d’un morceau. Enfin, la présence d’une boucle dédiée à l’insertion d’effets externes est un vrai avantage d’autant plus que le comportement du pédalier face à des effets est très sain. 

Blonde Max Gain + delay DI
00:0000:59
  • Blonde Max Gain + delay DI00:59
  • Blonde + reverb + delay DI01:37
  • Blonde + Boost + delay DI02:18
  • Blonde + Boost + delay SM5702:18
  • Plexi + Boost + Reverb = brown Sound SM5701:51
  • Blonde Max Gain + delay SM5700:59
  • Blonde + reverb + delay SM5701:37
  • Plexi - low gain - hi gain - Boost DI03:27
  • Plexi + Boost + Reverb = brown Sound DI01:51
  • Plexi + Boost + Reverb Playthrough DI02:01
  • Plexi - low gain - hi gain - Boost SM5703:27
  • Plexi + Boost + Reverb Playthrough SM5702:01
  • Cali- low gain - hi gain DI04:37
  • Cali- low gain - hi gain SM5704:37

Flying High

Le FlyRig 5 de Tech 21 est un produit intéressant et convaincant. Que ce soit uniquement pour l’utiliser en cas de pépin, comme une solution de secours ou comme matériel principal, ce pédalier possède de nombreux avantages. Sa conception tout-en-un et la possibilité d’insérer des effets externes en font un outil très pratique pour le live. Sa sortie directe sur XLR permet d’aborder un concert très sereinement en termes de matériel. On peut aussi le connecter à un ampli de puissance ou dans l’entrée Return d’une boucle d’effets d’ampli si on souhaite un retour de scène. Le rapport qualité/prix est assez bon et la qualité générale du produit est plutôt impressionnante compte tenu de son prix.

  • Tech21FlyRig5
  • Tech21FlyRig5-9
  • Tech21FlyRig5-13
  • Tech21FlyRig5-14
  • Tech21FlyRig5-11
  • Tech21FlyRig5-7
  • Tech21FlyRig5-12
  • Tech21FlyRig5-10
  • Tech21FlyRig5-15
  • Tech21FlyRig5-5
  • Tech21FlyRig5-6
  • Tech21FlyRig5-2
  • Tech21FlyRig5-8
  • Tech21FlyRig5-4
  • Tech21FlyRig5-3

 

Notre avis :

Points forts

  • Qualité de fabrication
  • Boîtier très robuste taillé pour le live
  • Footswitchs silencieux
  • Solution tout-en-un
  • Boucle d’effets

Points faibles

  • Sonorités souvent sans vie au départ
  • Potards très petits, pas évidents à manipuler