close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Processeurs multi-effets
Matériel Processeurs multi-effets {{currentManName}}swap_horiz Erica Synthsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Pour sortir des sentiers battus - Avis Erica Synths Fusionbox

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Pour du live avec des machines (synthés et BAR). Solide et bien finie. Des potards assez gros et bien qualibrés pour des réglages fins.
Présentée comme filtre flanger, chorus, et delay mais en fait c'est pas vraiment ce à quoi on doit s'attendre surtout si on cherche un rendu propre. Ici on a une boîte qui va vous sortir un truc qu'on entend nulle part.
Input level : on peut aussi jouer avec un petit potard de gain à l'arrière
Dry/wet : mix évidemment
Delay Time : dépend du sélecteur short/long (déjà deux univers particuliers)
Feedback : une des deux grandes originalité de la machine. Rien à voir avec le feedback classique des pédales de guitare. En mode short, une sorte d'auto-oscillation arrive tout de suite à la fin du 0 (cette machine a horreur du vide). Et il se passe plein de choses entre 0 et 1 à condition d'y aller doucement sur le potard.
Frequency et Mod. level : classique
Overdrive : un vrai overdrive qui avec un gain au max donne une sorte de distorsion
Contour : la deuxième originalité de la boîte c'est ce filtre (low-pass) pour monter les aigus par le feedback.
Il faut ouvrir l'overdrive et/ou le contour pour que le signal entrant soit traité.
À noter la sortie stéréo : overdrive à fond et tout le reste à 0 (sauf le mix évidemment), branché à un make noise 0-coast, on fait ronronner les basses !!! Sur mode long, potard de feedback et contour à 15h, on a un echo/reverb.
C'est une boîte vraiment géniale mais il faut du temps pour l'apprivoiser et avoir une certaine ouverture d'esprit. C'est surtout poussée dans ses retranchements qu'elle offre tout son potentiel. Certains se plaignent de friture et de bruits parasites mais ça dépend de la qualité du signal entrant, et je trouve de toute façon que c'est un plus. Contrairement au T-Resonator de JOMOX, on peut tout essayer sans s'abîmer les oreilles.
Pas de preset d'usine et impossible d'enregistrer des patchs, mais est-ce utile ?
Conclusion : boîte noire magique, exigeante mais qui vous le rendra