close
{{currentManName}}swap_horiz Neumannswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Neumann KM

Neumann KM 64

Séries Neumann

Avis sur les produits Neumann KM

Neumann km 150 (Neumann - KM 150)

Par dominique.lambert51@orange.fr le 06/06/2019
utilisé en son direct
raccordera avec un kmr canon court parfaitement
légèrement inférieur à l'ancien km 84 Neumann
utilisé sur Nagra IV stéréo tc, Nagra V, Nagra VI, Sounddevices 744 T, Sounddevices 552, Zoom F8
nécessite une suspension élaborée pour travail à la perche
très léger
câble actif très coûteux (jamais testé)
de la même façon que le Colette Schoeps trouve sa complémentarité dans le CMIT
le KM150 sera agréablement complémenté par le kmr 81
»

Version speech du km 84 (Neumann - KM 85i)

Par jeanfrancois7173 le 19/12/2017
C'est la version pour la voix du km 84. IL fonctionne également très bien sur les cordes en soignant le placement. C'est un modèle qui est fait pour des prises en proximité (sa capsule est prévue pour réduire l'effet de proximité (élévation des basses fréquences lorsque l'on se rapproche de la source). On peut donc mixer ce micro (qui va capter le son direct) avec un ou des micros d'ambiance qui capteront le son réverbéré de la prise.
»

Magiques (Neumann - KM 184 Stereo set)

Par Funckytimes le 14/08/2017
Utilisé en remplacement du couple de Rhode NT5. Rien à voir ! Beaucoup plus fins et subtils, tout sonne vraiment bien avec, même si il ne sont pas super bien placés. Depuis que je les aient, ils continuent de m'étonner.

Bien sur il existe beaucoup mieux, je pense notamment au Schoeps..Mais les KM 184 ne peuvent pas vous decevoir, surtout si vous êtes possesseurs d'Ocktava ou Rhode NT5.

Ils servent pour des prises de couple (cuivre, corde, vent), des overhead de batterie (jazz, rock), en micro d'ambiance (tournages int/ext) et pourquoi pas la voix si vous êtes en galère. Au mix, ils sont assez maléables et les défauts de vos prises se corrigent facilement.

Rien à redire dessus : la concurrence de chez Shure ne fais pas le poids, mais de peu cependant (ils sont aussi moins cher)
»

Et si c'était qu'une histoire de méthode de fabrication (Neumann - KM 84)

Par jctroyes le 19/04/2017
Décidément, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Je dois bien avouer que je serai resté sur mes préjugés si je n’avais pas eu l’occasion d’en acheter deux fortuitement !

Voyons ensemble quelques points pour essayer de comprendre ce qui classe ce micro dans les légendes des studios.

--Analyse technique et visuel--

Et oui, avant d'écouter un microphone on peut aussi faire une analyse visuelle. Contrairement au KM184 les ouvertures visibles du "piège/labyrinthe" acoustique sont beaucoup plus importantes et ne changent pas en fonction de la directivité. Cela implique donc, que, contrairement au KM184 la dimension des ouvertures VISIBLE n'a que peu d'influence sur la directivité. Par conséquent le dispositif gradient de pression est exclusivement sur la capsule démontable et interchangeable. Ce qui ne semble pas être le cas des km18(x).
La capsule seule est référencée aussi sous le nom KK84 exactement identique entre le KM84 et le KM184. La kk84 est une évolution de la KK64, qui pour cette dernière était compatible avec les mythiques KM54 (à lampe) avec un adaptateur KA 32-3/54.
Les capsules du KM184 et KM84 sont donc bien 100% identique. Seul la modularité et le montage mécanique (très grande tige fragile pour le km84) vont les différencier. Cela veut donc dire que la différence de son ne se fait pas sur la membrane en elle-même mais après.
Le Pad -10dB est franchement super et je ne comprends pas la disparition de ce dernier surtout sur une version KM18X qui est d'au moins 4mv/Pa plus sensible que les Kmi. Oui les Kmi(84-83-85) sont au environ de 10mv/Pa donc un peu moins sensible. Le Head room de l'électronique est aussi moins important que le Km184. Autre point, certes sans importance, le Kmi présentent un peu plus de souffle.
La plus grande des différences est sur les composants utilisés (voir plus bas)

-Sonorité-

Vous le savez déjà le Km184 et Km84 ont une sonorité assez différente dans l'aigu. Le médium semble assez identique bien que… et pour le grave difficile à dire parfois identique et par moment plus droit et mieux tenu (ou solide).

C’est en prise stéréophonique que la différence se fait le plus sentir. C’est lié à la réponse hors axe du Km84 qui n’est pas la même que le KM184 ce qui pourrait être contradictoire avec le fait que les capsules sont identique !! MAIS rappelons que nous sommes ici face à un système à gradient de pression ! C’est donc juste derrière la capsule que la différence va se jouer.

--Un Prix justifiable ?--

Alors effectivement à environ 3 à 4 fois le prix d'un Km184 il va falloir trouver des différences.

Et pourtant, c’est bien le cas si on regarde à l’intérieur, les différences sont effectivement très importantes !

Déjà la présence d’un transformateur peut facilement augmenter le prix. MAIS SURTOUT les transformateurs BF ne transmettent pas les signaux continus de l’alimentation +48v ce qui est un avantage de taille face au KM184 moderne qui doit utiliser des condensateurs pour filtrer le courant continu. Et donc une coloration inévitable pour les KM184 moderne.

Les Km184 ont des composants CMS miniature ayant pour conséquence une réduction importante du coup de fabrication qui est alors automatisé. Les KM84 eux, sont des composants discrets forcément soudés à la main et je dois bien dire que ce seul argument peut faire tomber les billets supplémentaires. D’ailleurs l’intérieur d’un KM84 est très beau à regarder. Et ça ne peut être fait qu’à la main.
La sonorité des composants CMS VS Discret et un vaste débat que je me risquerait pas a aborder ici (amis de la Hi-Fi Bonjour)

Et si le problème du prix était évoqué dans le mauvais sens ?? Je me suis demandais pourquoi les ingénieurs Neumann disent : « Nous avons un peu modifié certaines ouvertures acoustique pour gagner cette pente aigu plus fraiche ! ». Finalement n’auraient-ils pas compensé également un problème de sonorité apporté par le choix d’une électronique plus « bon marché » en ouvrant plus l’aigu. L’argument « fraicheur » du 184 n’est pas convainquant non plus. Par contre je veux bien croire qu’ils ont réduit les coûts de fabrication du 184.Ben oui avec du CMS on passe d'une dizaine produit par jour à plusieurs centaine...

Attention je ne dis surtout pas que les KM184 sont des mauvais micros et même comparativement aux KM84. Mais je pense juste que des choix de production ont poussé le constructeur à accepter certaines concessions sur certaine partie du spectre et donc de nous le vendre comme une nouveauté positive. Ensuite la sensibilité et le bruit des km184 sont une vraie avancée technologique.
Et là on retombe dans le débat de ce que l’on mesure et de ce que l’on entend (amis de la Hi-Fi re-bonjour).

--Conclusion--

« Combien je suis prêt à mettre pour ce son ? » et bien je ne sais pas... Ça peut dépendre de l'état du micro, son entretien... et aussi si je suis vendeur ou acheteur ( ben oui)… en fait c’est difficile a juger c’est des micros qui ont quand même plus de 30ans ! Et à la fois l’électronique (facilement réparable contrairement au Km184) de cette époque fait aussi cette sonorité (oui je sais… sujet de débat…) qui n’est peut-être pas parfaite du point de vu de la mesure mais de notre oreille…
Je ne vais pas vous conseiller d'acheter ou pas car ça me semble difficile à juger. Je dirais si vous êtes débutant passez votre chemin et achetez donc des KM184 neuf vous serez tout autant heureux. Après pour un studio pro qui tourne Oui c'est assez justifié. Je suis bien content d’en avoir une paire.
»

Forums Neumann KM

Petites annonces Neumann KM

Neumann KM150 avec boîte pince et bonnette

800 €

2 km 184

700 €