close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Ordinateurs portables Apple
Matériel Ordinateurs portables Apple {{currentManName}}swap_horiz Appleswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Surpuissant mais un peu bruyant - Avis Apple MacBook Pro 16"

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'ai le mien depuis quelques semaines : i9 8 cœurs, 32Go de ram, GPU 5500 8Go et SSD 1To
Après toutes les horreurs que j'avais lues sur les forums, j'avoue que j'ai beaucoup cogité avant de me lancer dans cet achat. J'ai donc commandé ce Macbook avec un enthousiasme très mesuré et avec la ferme intention d’user de mon droit de rétractation en cas de besoin

Heureusement, je n'ai pas eu à le retourner à l'envoyeur :mrg:
Cela dit, j'ai peut-être eu la chance de ne pas être tombé sur une machine défectueuse : vu le nombre de gens qui se plaignent sur les forums (macrumors notamment ) , on peut quand même se poser la question : n'y aurait-il pas eu des séries entières de MacBook Pro qui nécessiteraient un remplacement par Apple ?

Pour les tâches quotidiennes ( web, bureautique, films, TV.... ) c’est une machine très agréable à utiliser et qui ne posent aucuns soucis. S' il faut chercher des petits motifs d'insatisfaction , on peut en trouver bien-sur : le passage à Catalina ( qui est le premier MacOS à ne plus assurer la compatibilité avec des applis 32bits ) à obliger pas mal d'éditeurs à ré-écrire le programme à la va-vite ( Eyetv, plugindoctor,iStat... ) . Mais théoriquement, tout ça n'ira qu'en s'arrangeant !
J'ai aussi quelques petits soucis avec le hub USB3 ( à moins que ce soit mon boitier récepteur TNT qui a plus de 12 ans ? ) , mais rien de rédhibitoire non plus.

D'un point de vue professionnel, c'est une machine qui offre un excellent compromis entre portabilité et puissance. Pour quelqu'un qui bosse quotidiennement avec la suite Adobe, et notamment AfterEffects, j'avoue que je suis bluffé par les performances de cette machine : j'ai presque les mêmes sensations qu'avec les iMac Pro XEON du boulot :8O: C'est pas totalement illogique puisque ce MacBook embarque un CPU de 8 cœurs et une nouvelle génération de carte graphique qui marque un saut radical en terme de performances.
Carte graphique dédiée sur laquelle le système va switcher dès qu'on branche un moniteur externe ( ça a toujours été le cas sur les MacBooks ) et qui va donc légèrement faire augmenter la vitesse de rotation des ventilos puisqu'on met en route un nouveau processeur à l'intérieur de la machine.
Ce qui nous fait entrer dans le vif du sujet :mrg:
Refroidissement
Les reproches les plus appuyés concerne effectivement le refroidissement de ces processeurs qui pourrait amener le nouveau système de ventilation à se faire excessivement remarquer.
A toutes fins utiles, il faut quand même rappeler qu'à "rendement" comparable, un ordi portable ne pourra jamais être aussi silencieux qu'une tour ou tout autre format qui permet d'optimiser le flux d'air dans la machine. Mes potes qui ont des PC portables de compétition ( donc épais comme des attaché-case :mrg: ), ont les mêmes soucis : à moins de bosser à plat ventre sur la banquise , un laptop a besoin d'être beaucoup ventilé quand on lance des applis gourmandes en calculs.
Comme beaucoup d'utilisateurs de Macbook, ma copine graphiste assure qu'elle n'a JAMAIS entendu les ventilos de son MacBook Pro 15" 2018 avec un i7 6 cœurs. Mais il est vrai qu'elle ne sollicite jamais la machine en gros processing ( on ne peut plus dire que photoshop et illustrator sont des applis utltra-intensives ). En fait, tant qu'on reste dans le cadre d'une utilisation "classique" , il est certain que les occasions d'entendre le système de refroidissement sont rares. Cela dit, si elle tendait un peu plus l'oreille , il y a certains moments où elle se rendrait compte que ça souffle quand même un chouia et que les ventilos tournent toujours à un minimum de quasi 2000t/m ;-)
C'est exactement la même chose avec ce 16 pouces : pour des utilisations "quotidiennes" , on n'entend pas les ventilos non plus ... tant que les processeurs ne sont pas sérieusement sollicités.
Sur YouTube , un" influenceur" ( c'est le terme adéquat en français je crois :-)) ) fait le buzz autour du fait que le 16" serait beaucoup plus bruyant que les 15" des années précédentes. :8O:
Mon expérience perso, c'est qu'il n'y a pas de différences notable entre la ventilation d' un MacBook Pro 15" 2019 ( que ma boite me met à disposition durant le confinement ) et le MacBook Pro 16" 2020 : j'ai les 2 modèles côte à côte sur mon bureau et quand on sollicite les processeurs, l'un et l'autre ventilent de manière bien audible.:mrg:
Ce qui est quelque part une déception , puisque ce 16" est sensé proposer un système de ventilation plus performant. D'un autre côté, ce nouveau refroidissement doit absorber le surcroît de chaleur dégagé par cette carte graphique beaucoup plus véloce et les 2 cœurs supplémentaires. Par contre, ce surcroit de puissance est nettement sensible : la machine est effectivement plus rapide ( notamment les previews dans AfterEffects ) et bien plus réactive ( on sent même la différence en manipulant Photoshop )
Donc le 16" est à coup sûr plus puissant , mais pas plus bruyant que le 15".

Ventilos vs MAO
Par contre, il est certain qu'on préfèrerait ne JAMAIS entendre les ventilos quand on fait de la MAO.
Ce n'est pas quand je lance des gros rendus After Effects sur le MacBook Pro 2019 du boulot que le bruit de ventilation me dérange ! C'est quand je bosse du son que le moindre bruit ( de ventilo ou autre ) devient gênant. Mais le bruit des ventilos sur les portables n'est pas un phénomène nouveau : j'avais exactement le même soucis avec mon MacBook Pro 17" de 2011. Il reste vrai que ce nouveau système de ventilation nous faisait espérer qu'Apple avait trouvé la solution et qu'on est déçu de ne pas voir de progrès à ce niveau-là.

On se dit toujours qu'un logiciel de MAO devrait tout de même moins solliciter l'ordi qu'un logiciel d'effets spéciaux pour l'image. Mais c'est oublier qu'en audio, on a l'exigence du temps réel. Même si les calculs de traitement sont nettement moins gourmands qu'en vidéo, le fait de devoir les traiter le son "à la volée" met finalement tout autant de pression sur les processeurs.
Logic X ( et notamment la dernière version 15 ) semble bien gérer le rapport puissance / refroidissement. Pour donner une idée de la puissance de calcul du MacBook Pro 16", le projet de Beck (démo Logic X.14 ) , utilise à peine 9% des ressources du CPU :8O: et donc sans faire monter les ventilos dans les tours. D'un autre côté, il est évident que c'est un projet un peu "factice" qui a été façonné après coup, pour servir de vitrine à Logic X. Ca démontre quand même que ce logiciel sait être économe en calculs et peut bien les répartir entre les 8 cœurs.

On a au moins cette chance-là en MAO : nos applis tirent théoriquement bien parti de l'architecture multi-cores.

Conclusion :
Si vous avez besoin d' un Macbook très portable mais qui est aussi très puissant, il n'y a pas trop de questions à se poser: ce nouveau 16" est la bécane qu'il vous faut. Pour faire du montage /trucage video nomade , c'est parfait ! Il faut cependant - et comme ça a été toujours le cas- accepter d'entendre les ventilos dès qu' on sollicite franchement ses processeurs.
Si on veut limiter les risques de gênes dues au bruit des ventilos , je pense qu'un MacBook Pro moins puissant est plus indiqué. Un modèle avec moins de cœurs et SANS carte Radeon demandera théoriquement à être moins refroidi.

Ce qui m'amène a émettre une critique - que je souhaite constructive :mrg: - envers Apple : pourquoi ne pas laisser l'utilisateur choisir entre donner la priorité à la puissance ou faire passer d'abord le confort auditif ? MacOS devrait au minimum nous laisser mettre la carte GPU Radeon hors circuit. Rien de compliqué là-dedans puisque se passer de la carte GPU dédiée, c'est ce que font tous les macs qui n'ont n'en pas :clin: Mais vu qu'Apple est devenu un fabricant de PC presque comme un autre, aggravé de sa légendaire " psycho-rigidité" :mrg: , je ne pense pas qu'il faille espérer des avancées de ce côté-là...
Je suis entrain de tester des utilitaires qui essaient de remplir ce genre de fonctions : TurboBoost Switcher, iStat, MacFan Controler, TG pro, .... . Pour l'instant je ne suis pas convaincu de leur efficacité. On peut en effet prendre la main sur le système de refroidissement et limiter la vitesse de rotation des ventilos. Mais le système finira par protéger la machine contre tout risque de surchauffe en ralentissant drastiquement les calculs. Donc on peut gagner un peu de marge, mais c'est très limité.
Parmis tous les conseils pour limiter la chauffe de l'ordi, il est conseillé de ne pas brancher du même côté de l'ordinateur alimentation et écran : du coup il faut peut-être ne pas tout faire passer par un Hub USB3 et utiliser aussi des connecteurs spécifiques.

Les parades au bruit
Il semble que les certains module extérieurs d’eGPU Thunderbolt ( type Blackmagic ) sont très silencieux. En prenant le relais du GPU embarqué et ils déchargent sensiblement les ventilos du Macbook sur les applis gournamandes en GPU. Mais faut-il encore claquer des euros supplémentaires juste pour gagner quelques dB de tranquillité ? Et quid alors de la mobilité ? Ou peut-être faut-il patienter jusqu’à la prochaine génération avec des MacBook Pro tournant sur processeurs ARM ?

Ces questions, ( et bien d'autres encore ! ) ça fait depuis la sortie du MacBook Pro 16" que j'essaie d'y trouver des réponses. Mais il arrive un moment où il faut avancer. D'autant qu' il existe une solution radicale pour traiter d'éventuelles gênes auditives : grâce à 1 câble Thunderbolt optique ( qui n'est pas donné mais qui est très fiable ) on peut déporter l'ordi hors de son espace de travail. Tous les périphériques thunderbolt et USB restant devant soi et il devient possible de bosser avec son Macbook dans la pièce d'à côté.
Je pourrai donc enregistrer dans un espace silencieux ... quand le voisin n'écoutera pas du Rap à donf :facepalm:


Pérennité
J'espère que ce Macbook 16" m'accompagnera aussi longtemps que celui qu'il remplace et qui va fêter sa 9ème année en juillet prochain :-)
9 ans d'utilisation quotidienne d'un ordi portable, c'est une belle performance. A l'échelle du marché de la micro-informatique et dans le contexte de notre société ultra consumériste, c'est même une éternité ;-)

Ce bon vieux Macbook 17" acheté en juillet 2011 va commencer une nouvelle vie : récepteur/enregistreur TNT ! :bravo:
Au cours des 25 dernières années, chacun de mes macs a eu droit à une 2ème vie chez un ami compositeur qui n'avait pas besoin de machine puissante et up-to-date, mais d'un ordi hyper fiable. Et c'est en partie ce qui me retient chez Apple : c'est cher, pas toujours aussi performant qu'un PC de course, mais ça fonctionne sans trop de soucis, et pendant très longtemps.

Màj du 02/07/2020 :
Apple va donc remplacer les processeurs Intel par de futurs SoC " Apple Silicon". Cette transition devrait être rapide pour les applis "grand public" mais va être plus longue pour les logiciels professionnels ou applications spécifiques. Tous les logiciels qui sont optimisés pour tirer parti des spécificités des processeurs X86 devront être partiellement ré-écrit pour retrouver la même vélocité avec les processeurs ARM. Le monde Apple va pendant une assez longue période d'appuyer sur les 2 architectures : d'une part les Mac Intel que nous connaissons - avec de nouveaux modèles à venir - qui continueront à équiper les Mac destinés aux professionnels. Et d'autre part ces nouveaux Mac Silicon qui arriveront rapidement mais qui s'adresseront - dans un premier temps - à des utilisateurs qui ne sont pas exigeantes en performance
Certains tablent sur une transition effective qui prendrait au 4 ou 5 ans à l'instar de ce qui s'était passé quand Mac était passé de PowerPC à Intel. Mais comme rien n'indique que ces MacSilicon seront plus puissant que les processeurs Intel, il est fort probable que la migration sera plus progressive et assez différente selon les domaines d'utilisation.
En MAO, on sait déjà que Logic ait déjà été porté pour Mac Silicon :-) . Le question est de savoir à quelle vitesse les autres acteurs de ce marché vont s'adapter. Il semblerait que la plupart des éditeurs ( et notamment les plug-ins ) devront totalement ré-écrire leurs applis pour retrouver des performances équivalentes sur Mac Silicon.

En s'appuyant sur des processeurs ARM qui ont des rendements énergétiques nettement supérieurs, Apple se dote d'un atout majeur sur le marché de la portabilité. En tirant parti de l'intégration la plus poussée possible entre hardware et software, le Mac va retrouver ce qui fait sa singularité et son identité.
Plus concrètement, ces nouveaux Mac Silicon ne devraient plus nécessiter qu'un système de ventilation empêche la surchauffe des processeurs ....ce qui pourrait s'avérer déterminant sur le marché des portables dédiés à la MAO


photo