close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Orgues
Matériel Orgues {{currentManName}}swap_horiz Claviaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Un B3, à un détail près... - Avis Clavia Nord C2D

Double clavier waterfall de 5 octaves. Pédalier optionnel Midi.
Modélisation d'orgue à roues phoniques - modélisation du Farfisa et du Vox Continental - orgue baroque à tuyaux samplé.
Tous les contrôleurs requis sur ce type d'instrument, pédale d'expression en option, Leslie On/Off/Stop, Sustain.
La connectique est complète, sortie stéréo jack 6,35, entrée stéréo pour lecteur audio, prise Leslie 11 broches, sortie Leslie jack, prise USB (pour data, pas d'audio).
Programme d'édition/bibliothèque de sons téléchargeable sur le site Clavia, utlisation en Midi par DAW.
Polyphonie totale.


UTILISATION

La configuration est très simple ; ses commandes sont conçues pour tomber sous la main, comme sur un Hammond.

Trois pages de set-up programmables sont disponibles : son, système, Midi.

Le manuel est très clair et complet (sauf les updates de programme à noter soi-même).

L'édition est simple, comme sur l'instrument original. Elle permet de configurer son propre réglage du générateur de roues très finement (3 modèles + ou - récents, avec fuites harmoniques et couleur, réglage du click clavier, des vitesses de rotation de la Leslie, etc...).

SONORITÉS

C'est une simulation d'orgue, donc si on le choisit, on sait dans quels styles l'utiliser.
Perso, je suis un fondu du son Hammond, les Farfisa et Vox sont plus anecdotiques, mais ils reviennent en force actuellement. L'orgue baroque est spécifique au répertoire classique (quoique...).

Tous les sons sont extrêmement réalistes, j'allais dire vivants, ce qui n'est à mon avis pas le cas de l'Hammond-Suzuki XK3c, qui est au B3 ce que les beignets Find... sont à un poisson frais pêché.
Le B3 est pratiquement identique à l'original, à deux détails près, les basses et la Leslie. Le défaut le plus marquant est la déficience des sons de basse du pédalier (sons que l'on peut avoir sur le clavier du bas, sur 2 octaves). Elles n'ont pas le corps, la puissance et la profondeur de l'original, pour ceux qui veulent jouer le répertoire Jazz, et présentent des harmoniques haut-médium un peu incongrues. Mais il est toujours possible de les rehausser à l'aide d'un equalizer paramétrique...

L'autre petit défaut, perfectible (Elvio Previati l'a montré d'éclatante façon sur le KeyB), est la Leslie, pas encore totalement crédible malgré de gros efforts de modélisation d'une 122.
Perso, je n'utilise pas la Leslie interne, mais un Neo Ventilator, pédale disponible en Allemagne chez un détaillant en VPC, devinez qui ? Cette pédale est très performante, pratiquement au niveau de la fabuleuse Leslie numérique qui équipe le KeyB de Dietro Le Quinte. Il en existe d'autres, nouvelle Leslie numérique et Strymon Lex.

Sinon, la puissance des basses mise à part, le son du C2D est merveilleux et je défie quiconque de faire la différence avec un vrai B3, une fois branché sur une Leslie 3300.

Sur un orgue, pas de vélocité ni d'aftertouch (le clavier du C2D peut quand même commander la vélocité d'un expander piloté en Midi !), mais une pédale d'expression qui est aussi un égaliseur paramétrique, puisqu'en donnant du volume, il enrichit le spectre du signal et augmente l'overdrive d'une manière très crédible.


AVIS GLOBAL


Je l'utilise depuis presque un an, et j'en suis amoureux !

J'ai tout essayé, Hammond XK3c surgelé, KeyB Duo fabuleux mais coûteux et fragile, sauf le Crumar Mojo dont on dit le plus grand bien.
Avant j'ai eu le C1, le C2 Nord. Le C2D est un net progrès par rapport à ses prédécesseurs (les percussions et le click).

*** Un gros détail qui n'est pas assez souligné : les possesseurs de C2 peuvent charger pour pas un rond l'OS 2.00 qui leur donne tous les sons et réglages du C2D, sauf les tirettes, bien sûr !

Le + : le son, puissant et vivant comme un vrai, le poids (15 kg)et la fiabilité.

Le - : la faiblesse relative des basses, le clavier un peu cheap en regard de ses concurrents directs.

Rapport qualité/prix assez bon, malgré l'augmentation importante par rapport au C2.