close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pédaliers/Contrôleurs
Matériel Pédaliers/Contrôleurs {{currentManName}}swap_horiz Diezelswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Un PanzerControler MIDI - Avis Diezel Columbus

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Acheté neuf l'an dernier chez un célèbre site français spécialisé dans le matériel dit "alternatif", je l'utilise à présent comme pièce maîtresse de mon système son.

Premier point avant tout : Diezel oblige, c'est I-N-D-E-S-T-R-U-C-T-I-B-L-E. Et pas si lourd que ça.

Le pédalier dispose d'un bel écran rétro-éclairé.

Connectiques :
- Une prise 12 V / 0,7 A
- Une prise MIDI OUT 7 Pin pouvant faire office d'alimentation
- Une prise XLR "Diezel Out"

Je n'utilise que la prise XLR Diezel Out, me permettant d'alimenter le Columbus via ma tête d'ampli Diezel Hagen. Et la contrôler, bien évidemment.

Dans cette optique là (Pédalier - Ampli), l'utilisation est très simple. On sélectionne le canal, la boucle active ou non, le Master2 actif ou non, etc, on store. Et on joue.

Je l'utilise pour ma part comme ceci, puis en contrôleur général pour tous mes effets MIDI (Eventide, Strymon, Decibel Eleven). Très simple à configurer.

Je mets un bémol par rapport au prix du produit : Certes, la qualité de fabrication est là et on sait qu'il n'y aucun risque de défaillance technique, mais les possibilités sont un peu restreintes.

Dans le cadre d'un pilotage "Pédalier - Ampli", le pédalier est parfait. Mais dans le cadre d'un système MIDI plus élaboré, on s'attend à pouvoir utiliser plusieurs canaux MIDI en même temps, et envoyer des Control Change. Ce n'est pas le cas ici.

Le Diezel Columbus n'envoie pas de Control Change, et ne peut fonctionner que sur un seul canal MIDI à la fois.

Ce pédalier est cher, de très bonne qualité, et ne sait donc faire qu'une seule chose : mais il le fait bien !

A bon entendeur, il faut savoir pourquoi on l'achète. Pour ma part, j'arriverai certainement bientôt au moment où il ne me suffira plus.