close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Phasers Guitare
Matériel Phasers Guitare {{currentManName}}swap_horiz Warm Audioswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test de la pédale Jet Phaser de Warm Audio

Embarquement pour les seventies
La marque Warm Audio, plus connue pour ses périphériques de studio et microphones, s’est lancée il y a peu dans les pédales d’effets pour guitare. Les deux pédales qui figurent au catalogue pour le moment sont deux recréations de deux pédales vintage : la Foxy Tone Box inspirée de Foxx Tone Machine et le Jet Phaser qui s’inspire très largement du Roland Jet Phaser AP.7. C’est cette pédale gigantesque sur laquelle j’ai le plaisir de me pencher aujourd’hui.

JetPhaserComme pour la Foxy Tone Box, Warm Audio a choisi le format du châssis de la pédale originale qui est littéralement énorme. On n’a plus l’habitude de nos jours de poser le bout de la botte sur des pédales de cette taille, surtout à l’heure des pedalboards chargés sur lesquels on tente de gagner le moindre centimètre carré. C’est assez étonnant, mais renvoie immédiatement à un autre temps, une époque qui a vu naître pas mal d’effets que nous utilisons toujours aujourd’hui avec plaisir. Mais le plus surprenant reste le poids de la pédale qui affiche quand même 2,3 kg ! C’est beaucoup, mais comme pour la Foxy Tone Box, c’est aussi ce qui constitue son charme.

Un rapide coup d’œil suffit à constater que les contrôles et la typographie présents sur la pédale sont rigoureusement identiques à ceux de l’original, le fameux Roland AP.7. La pédale originale est d’ailleurs une évolution du célèbre Roland AP.2, un phaser dont le circuit a été intégré plus tard dans l’AP.7, aux côtés d’un circuit de fuzz, j’y reviendrai. On trouve donc des contrôles dont la dénomination n’est pas très intuitive, mais si on connaît un peu l’originale, on s’y retrouve assez vite. De gauche à droite, les réglages sont les suivants :

  • Switch pour sélectionner la source d’alimentation électrique : bloc secteur ou piles (la pédale fonctionne avec une tension de 18 volts, donc avec deux piles 9v)
  • Jet Level : ajuste le niveau de sortie de la pédale quand on est sur l’un des quatre modes « Jet »
  • Mode : potard cranté à six positions pour basculer entre les six modes
  • Resonance : ajuste l’intensité du phaser
  • Slow Rate : règle la vitesse d’oscillation du phaser en mode « Slow »

JetPhaser-7

Enfin, deux footswitches sont présents sur le (gros) boîtier : le premier sert à activer/désactiver la pédale et le second permet de basculer entre deux vitesses : Fast et Slow. Quand on est en mode « Fast », la vitesse est automatiquement réglée sur le maximum et le réglage « Slow Rate » n’agit pas. On contrôle la vitesse du mode « Slow » grâce à ce réglage. Les fiches jack d’entrée et sortie se trouvent à l’arrière de la pédale aux côtés de la fiche d’alimentation pour le bloc secteur fourni. Le boîtier est solide, il est en métal et dispose de coins en bois qui lui donnent ce look très vintage et rappellent fortement son aïeul, le Roland Jet Phaser AP.7.

En voiture six modes

L’originalité du Jet Phaser réside dans la combinaison des deux effets qu’il propose. La pédale intègre en effet le circuit de Phaser à FET (transistors à effet de champ) qui dispose de huit passe-bandes (qu’on appelle « étages ») pour une sonorité et un caractère vraiment particuliers que précède un circuit de fuzz à ampli-OP. En basculant entre les six modes, dont quatre enclenchent la fuzz, on choisit différents étages de gain et autres filtres pour altérer le son. Les six modes offerts pas la pédale sont répartis en deux catégories : Jet et Phaser et s’établissent comme suit :

  1. Fuzz bright avec phaser peu profond
  2. Fuzz bright avec phaser profond
  3. Fuzz sombre avec phaser peu profond
  4. Fuzz sombre avec phaser profond
  5. Phaser peu profond seul
  6. Phaser profond seul

JetPhaser-5Quand on utilise un des 4 modes Jet, c’est le potard du même nom qui ajuste le niveau de la sortie de la pédale. On peut le positionner dans ses réglages extrêmes pour se servir de la pédale comme un boost.

En ce qui concerne la vitesse d’oscillation du phaser, on peut l’ajuster à l’aide du réglage Slow Rate. Mais dès qu’on applique une pression sur le footswitch « Fast/Slow », la vitesse grimpe progressivement pour atteindre son réglage le plus élevé. C’est un effet très sympa qui rappelle les changements de vitesse générés par une cabine Leslie. Même chose quand on se trouve en mode « Fast » : une pression sur le footswitch dédié et la vitesse descendra progressivement pour atteindre la valeur déterminée par le réglage Slow Rate. Cela permet de créer des effets assez originaux et très musicaux.

Ça en jette

JetPhaser-17J’ai délibérément débuté le test par les deux modes de phaser seul, histoire de laisser la fuzz pour la fin. L’effet est bien dosé et sait se faire assez discret. On peut intervenir sur l’intensité du phaser via le réglage Resonance et aller vers des sonorités un peu plus extrêmes si besoin. Sur des sons clairs ou saturés c’est un effet qui fonctionne bien et rappelle les sons qu’ont pu avoir des guitaristes comme David Gilmour, Brian May ou le regretté Eddie van Halen. Si on cherche des sonorités un peu plus chargées, le mode 6 est parfait. Il est vrai que la pédale s’exprime mieux dans un registre plus épais, avec un phaser plus profond. On retrouve un grain résolument vintage, mais néanmoins très polyvalent. C’est très chouette. Les changements de vitesse sont un régal et la course du potard Slow Rate est suffisamment longue pour régler la vitesse avec précision.

En parcourant les 4 modes Jet, avec le circuit de fuzz qui précède le phaser donc, on comprend pourquoi Warm Audio a voulu recréer la pédale. À l’heure où dix pédales sortent pas semaine (voire par jour), la marque a réussi à rendre accessible et fiable un effet très original. Les exemplaires vintage encore en circulation sont en effet très recherchés et s’échangent contre des sommes presque indécentes, quand ils fonctionnent encore. La fuzz est particulière et vraiment typique des Seventies. Les deux réglages dédiés à la sonorité la plus brillante développent des sons qui permettront de sortir du mix sans effort et avec un grain inimitable. Peu importent l’intensité et la vitesse du phaser, la fuzz sonne de manière très musicale et répond relativement bien aux variations de jeu. Les réglages 3 et 4, avec une fuzz plus pleine et sombre sont parfaits pour des grosses rythmiques psychédéliques. Avec un phaser assez marqué, on est littéralement transporté 50 ans en arrière. J’ai presque eu envie de sortir le Patte d’Eph’ en velours orange (assorti à la Foxy Tone Box) !

Jet Phaser 1 - Resonance and Speed tweak
00:0001:26
  • Jet Phaser 1 - Resonance and Speed tweak01:26
  • Jet Phaser 2 - Resonance and Speed tweak02:06
  • Jet Phaser 3 - Resonance and Speed tweak01:47
  • Jet Phaser 4 - Resonance and Speed tweak02:17
  • Phaser 1 - Resonance and Speed tweak01:25
  • Phaser 1 dirty - Resonance and Speed tweak01:05
  • Phaser 2 - Resonance and Speed tweak01:37
  • Phaser 2 dirty - Resonance and Speed tweak01:28

 

Not just a phaser

JetPhaser-8Warm Audio signe avec la Jet Phaser une pédale attachante, bien construite et fiable. La marque a méticuleusement choisi les meilleurs composants pour fabriquer cette réédition qui n’est, au regard de tout ce qu’elle a à offrir, pas si chère. Elle a une personnalité unique ce qui la rend particulièrement désirable. Son format, bien qu’il ne soit pas du tout pratique, et son look lui confèrent un Mojo digne d’Austin Powers. La Jet Phaser plaira à tous les amoureux de sonorités vintage, aux guitaristes, bassistes ou claviéristes qui cherchent ce son typique, sans avoir à vendre deux organes pour s’offrir la Roland AP.7 originale. Proposée au tarif de 219 € environ, la Jet Phaser a un excellent rapport qualité prix. À essayer d’urgence !

Conditions du tests : Fender Stratocaster AVRI 62 pour les sons clairs - Warm Audio Jet Phaser - Marshall SV20 - Two Notes Torpedo Captor X (simulation d’enceinte 2x12 Marshall repiquée avec un SM57) - Logic Pro X - Abbey Road Chambers Reverb

Notre avis :

Points forts

  • Sonorités inimitables
  • Un charme fou
  • Look original et hors normes
  • Qualité de fabrication

Points faibles

  • 2,3 kg pour une pédale… quand même