close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos acoustiques virtuels
Matériel Pianos acoustiques virtuels {{currentManName}}swap_horiz Arturiaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur le test : Piano modèle - forum Arturia Piano V

Hors sujet :
Citation :
Je trouve certains bien durs avec Pianoteq, je vous conseille d'écouter les démos de la dernière génération et de tester par vous-même, le son est excellent et il faut essayer les différents pianos.


Le son n'est pas excellent, mais s'est bien amélioré. On peut faire de très bonnes choses avec, oui. Enfin bref...



Je pense qu'il faut aborder ce plug non pas comme une émulation qui tente de remplacer à la perfection un bon vieux Steinway à 200 000 $, mais comme un synthé spécialisé dans les sons de pianos, avec lequel on peut obtenir quelque chose de plus ou moins ressemblant mais surtout explorer les paramètres pour obtenir un son original. C'est ici que le test (et les exemples sonores) et peut-être Arturia auraient pu aller plus loin, plutôt que de focaliser sur l'idée d'une imitation parfaite, alors que tout ceux qui s'intéressent un peu au sujet se doutent bien qu'au vu de la puissance des processeurs actuels, c'est encore prématuré.

Citation de swankfr :
Mouais je préfère le piano degeu de mon vieux Korg M1.
Bon après c'est pas objectif vu comment j'utilise les sons de piano dans mes compos
:-D


+ 1. D'ailleurs, dans le type de morceaux auxquels tu fais référence, c'est surement le Steinway qui sonnerait bien "dégueu" et insipide par rapport au M1 ;)

Citation de : pyerbass

merci new jazz pour ces précisions. Je pensais plus aux sensations de jeu par rapport a un vrai piano (l'astuce des feutrines, réactivité des marteaux, ça le fait ou pas...) plutôt que par rapport a pianoteq. c'est une expérience que nous n'avons pas tous, et il aurait été intéressant d'avoir ton avis, si subjectif soit il

 

 

Alors du point de vue vraiment purement pianistique, je n'ai pas encore retrouvé absolument toutes les sensations que peuvent me procurer le jeu sur un instrument acoustique... parce que ce n'en est pas un!

 

Dans le cas de toute émulation (modélisation banques de samples d'ailleurs), ce n'est pas forcément l'analogie exact des sensations et du plaisir de jeu avec ceux éprouvés sur un instrument acoustique/analogique qu'il faut rechercher, à mon sens.

 

Le simple fait déjà que le son ne sorte pas de la caisse de résonnance de l'instrument mais de mon casque - ou de mes enceintes pas forcément dans l'axe exact de ma position de jeu - change déjà le rapport à l'instrument.

 

Ce qui ne veut pas dire que l'on n'ait pas de plaisir de jeu sur des émulations, bien au contraire! La nature du plaisir en question est un peu différente, c'est tout.

 

 

Citation de Mousin

 

Je pense qu'il faut aborder ce plug non pas comme une émulation qui tente de remplacer à la perfection un bon vieux Steinway à 200 000 $, mais comme un synthé spécialisé dans les sons de pianos, avec lequel on peut obtenir quelque chose de plus ou moins ressemblant mais surtout explorer les paramètres pour obtenir un son original.

 Je suis assez d'accord avec ça, et ça rejoint un peu ce que je viens de dire.

 

 Citation de Mousin

 

C'est ici que le test (et les exemples sonores) et peut-être Arturia auraient pu aller plus loin, plutôt que de focaliser sur l'idée d'une imitation parfaite

 Le test ne se focalisait pas du tout sur l'imitation, bien au contraire:

 

Citation de l'article

... Glass Grand et Metal Grand pour des pianos à queue sortant un peu de l'ordinaire, et qui laissent entrevoir les possibilités tant promises de la synthèse à modélisation.

 

Citation de l'article

Dans tous les cas, on regrettera une nouvelle fois que les éditeurs n'aient pas voulu jouer la carte de la liberté créative offerte par la modélisation sonore. Tant pis.

Citation de l'article

 Les points faibles:

 

[...]

 

  • Pas assez de folie autorisée malgré l'utilisation de la synthèse à modélisation

 

icon_wink.gif

 

 

 

 

 

 

J'utilise Pianoteq depuis quelques années. Les sons et le jeu me plaisent vraiment bien. Mais là, je suis très dubitatif pour ne dire autre chose.
Citation de newjazz :


 Le test ne se focalisait pas du tout sur l'imitation, bien au contraire:



Le verbe "focaliser" que j'ai utilisé est un peu fort, il dépasse ce que je voulais dire ! Et les extraits de l'article que tu relève m'amènent à faire mon mea culpa:

Citation de newjazz :

Pas assez de folie autorisée malgré l'utilisation de la synthèse à modélisation


En fait, tu as tout dit ici ;) Arturia se retrouve jugé sur l'aspect le moins réussi, ou plus précisément impossible à réussir. Ils auraient mieux fait (selon moi) d'assumer à fond le côté synthèse à modélisation, d'autant que leur public est à mon avis plus constitué de bidouilleurs de son que de pianistes de concert (sans vouloir vexer personne). Du coup, c'est pas une belle petite collection de réglages plus ou moins ésotériques qui aurait fait fuir, bien au contraire (ça peut pas être pire que le Moog Modular ou le MatrixBrute).
J'avoue que j'ai aussi du mal a comprendre le 4 etoiles pour ce plugin surtout quand Pianoteq en a eu 3.5, et ce il y a deux ans.

Le son Pianoteq a -clairement- une longueur d'avance sur la modelisation d'apres ce qu'on peut entendre dans ce test et dans les demos Arturia.

De plus, l'interface qui utilise inutilement un grand espace pour afficher la plupart du temps une image en 3D (bien fade), plutot que des reglages uniquement, c'est du gachi d'espace de travail.

Ajouter a ca l'installation qui pese 40 mo le plugin complet avec tous les instrument chez Pianoteq, mais 20 mo le plugin plus 300mo de ressources caches chez Arturia, Pianoteq gagne aussi sur la propreté et la legereté d'installation de loin.

Bref, un point positif avec ce produit, Pianoteq n'a plus le monopole et cette concurrence peut les amener a vouloir pousser leur version 6 plus loin.

Je dispose des pianos de NI et pianoteq et je ne pense pas qu'on puisse uniquement juger de la simulation sur l'écoute d'extraits. Il faut jouer de l'instrument pour se rendre compte du potentiel. Et dans ce domaine, même si les pianos NI sonnent bien, difficile de retrouver les sensations d'un piano acoustique. En revanche avec Pianoteq (version 5), le plaisir est immédiat. Les nuances accessibles sont assez impressionantes. Le Bluthner est vraiment exceptionnel. Comparer Pianoteq au son d'un korg M1 ou de tout autre son d'une workstation des années 90 ... Faut pas deconner quand-même ! J'ai un korg microstation (comparable au X50) et non ça ne sonne pas pareil mais alors pas du tout.
Je réalise tous mes enregistrements sur mon Casio PX-5s pour le toucher et les sons de Pianoteq et je trouve l'ensemble très convaicant !
J'ai bien fait de m'coller un crédit pour un Kurzweil finalement,:-D
Je suppose qu'inconsciement j'ai petit à petit modifié ma façon de jouer sur un Pianoteq avec lequel j'arrive a jouer du classique de façon très satisfaisante, mais là malgré la belle présentation du test (pour moi il n'y a pas photo) avec Pianoteq.
Citation de TChris :
Je dispose des pianos de NI et pianoteq et je ne pense pas qu'on puisse uniquement juger de la simulation sur l'écoute d'extraits. Il faut jouer de l'instrument pour se rendre compte du potentiel. Et dans ce domaine, même si les pianos NI sonnent bien, difficile de retrouver les sensations d'un piano acoustique. En revanche avec Pianoteq (version 5), le plaisir est immédiat. Les nuances accessibles sont assez impressionantes. Le Bluthner est vraiment exceptionnel. Comparer Pianoteq au son d'un korg M1 ou de tout autre son d'une workstation des années 90 ... Faut pas deconner quand-même ! J'ai un korg microstation (comparable au X50) et non ça ne sonne pas pareil mais alors pas du tout.
Je réalise tous mes enregistrements sur mon Casio PX-5s pour le toucher et les sons de Pianoteq et je trouve l'ensemble très convaicant !


Bien d'accord, toutes les démo ne rendront pas compte des sensations de jeu, perso avec pianoV ça été assez immédiat par rapport a NI, qui a pourtant un meilleur son.

Perso, l'arrivé de ce Piano V est une bonne nouvelle, un peut de concurrence va faire bouger les choses, on ne peut qu’espérer avoir une prochaine version de pianoteq plus avancée pour contrer Arturia, et il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une version 1.0, pianoteq était loin de ce résultat en v1, je suivrait de très près l'évolution de ce logiciel!

Sujets les plus actifs dans "Pianos acoustiques virtuels"

Les dernières questions dans "Pianos acoustiques virtuels"