close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos acoustiques virtuels
Matériel Pianos acoustiques virtuels {{currentManName}}swap_horiz Arturiaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur le test : Piano modèle - forum Arturia Piano V

Piano modèle
Après les synthés, les orgues et pianos électriques, Arturia s’attaque aux pianos acoustiques avec Piano V. Un piano à queue dans la mare ?

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Un piano à queue dans la mare ahahah vous êtes vraiment des marrants à AF :ptdr:

Sinon moi ce que j'aime le plus dans les pianos virtuels ce sont ces magnifiques interfaces graphiques, très classe avec une beau piano en image de synthèse :bravo:
Merci pour ce test. A l'écoute des extraits, je trouve la modélisation très réussie. Ca sonne naturel et personnellement je ne fais pas de différence avec des sons samplés. Par contre les sonorités ne sont pas trop à mon goût.
Le nombre de paramètre sur les réverbes est sans importance si elles couvrent les espaces "habituels" normaux. Un autre plug-in fera l'affaire s'il faut aller au delà.
Avec pianoteq standard, tu as accès à la plupart des paramètres du piano, tu peux même changer sa longueur....
J'ai été agréablement surpris d'ailleurs des changements entre stage et standard !!!

Pour le moment, je ne fais pas trop au son des pianos Arturia, mais je pense que c'est l'habitude des pianoteq qui fait ça.

@newjazz tu as un shortcode qui se balade dans l'article ;-)
Son plus étouffé, il y a de cela. Je ne sais pas si c'est l'habitude du Pianoteq, mais j'ai trouvé certains exemples sonores bizarres.

Edit : merci pour le test !
Ça sonne pas du tout réaliste à mon goût... Pour faire autre chose que des pianos acoustiques pourquoi pas.
Déjà que Pianoteq ne m'a jamais convaincu, là, je trouve que c'est pire que tout. Ils n'auraient pas échantillonné des Clavinovas Yamaha des années 90 par hasard ? https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif
C'est pas très sympa de ma part, je le reconnais mais ce son me rappelle tellement les débuts des pianos numériques.
Après 11 ans sur l'Ivory (je ne travaille qu'avec le Steinway, j'avoue), et depuis peu sur The Grand de N.I qui me procure beaucoup d'émotion en raison de son réalisme sonore, les pianos acoustiques virtuels uniquement par modélisation ne me retournent pas pour le moment, à l'exception du Roland VPiano que j'ai eu l'occasion d'essayer (mais on sent que ça pourrait être mieux). J'estime que nous n'en sommes qu'au début dans ce domaine. La virtualisation des synthétiseurs a fait un sacré bond depuis les softs U-he Diva (essayé et impressionné) et Monark de N.I.
Pour moi le son n'est pas à la hauteur de Pianoteq. Le Piano V a un son plus fin et plus sec, plus "rentre dedans" mais moins réaliste. Par exemple la démo du piano bar upright est une quasi-caricature. C'est un bel effort d'Arturia, mais il faudra travailler encore !
PS à l'auteur de l'article: Pianoteq Standard ne coute pas 50€...
Beaucoup de pianos différents mais qualitativement je ne suis pas du tout convaincu,(pire que Pianoteq) on ne demande pas à un son de piano de pouvoir faire plein de modulations comme avec un synthé mais tout simplement d'être beau et réaliste je suppose que si Newjazz nous parle d'un son à l'appréciation de chacun c'est qu'il veut ménager notre belle entreprise française mais qu'il ne l'est pas franchement non plus !
Arturia fait de bien belles choses mais sur les Rhodes et les pianos acoustiques il se plante grave pour le moment.
Saluons tout de même le courage de se lancer dans la périlleuse entreprise de la modélisation des instruments non synthétiques qui est probablement l'avenir. Entreprise passionnante sur un plan intellectuel mais qui peine à convaincre sur un plan sonore jusqu'à présent à part peut-être le Vpiano et encore....
En complément à l'article :

- La version standalone ne bogue pas, installée sur un PC de bureau, un pc portable et un Mac Mini. je suppose que l'auteur a quelques soucis avec sa configuration audio, sur les PC c'est toujours un peu instable hélas.

- Le rendu de Piano V est assez bon pour le piano classique, le reste est affaire de goût, et ce qui compte c'est de trouver un son qui passe dans le mix final d'un morceau. Et là même pour les synthés ce n'est pas le "plus beau son" écouté tout seul qui "marche le mieux".

- Concernant les effets et l'EQ je suis assez surpris qu'on puisse trouver que ce n'est pas assez. Aujourd'hui toute mise en place d'un morceau passe par un soft de type cubase ou ableton live qui dispose forcément d'effets intégrés, d'EQ multibande, de compresseurs, etc. Je pense même que c'est une erreur d'intégrer des effets dans ce genre de plugin. Ca pompe du CPU et le son pur aurait été suffisant, chacun selon son matériel et les softs qu'il utilise peut ensuite colorer ou dénaturer le son comme il l'entend. A l'ère du numérique tout est possible.

- D'ailleurs tous les modules arturia souffrent du même problème que j'appelle le "syndrome de la démo". Tous les presets de synthés ou autre sont copieusement assaisonnés de reverb et écho ce qui les rend très agréables pour un test. Mais lorsqu'on doit utiliser ces sons dans un mix il faut presque toujours virer ces effets superflus qui ajoutent du "mud" au mix. Mieux vaut ajouter soi même les effets nécessaires. Ce qui renforce mon avis sur la total inutilité des effets intégrés. Sauf que ça aide à vendre. Le syndrome de la démo donc.

- Dans la suite V de arturia il y a d'autres nouveaux instruments qui sont bien plus intéressants que le Piano. Je vous conseille par exemple de tester le très surprenant Farfisa qui a une belle personnalité sonore qui m'impressionnerait d'ailleurs plus que le Synclavier ajouté aussi à cette version (pourtant l'un coûtait quelques milliers de francs et l'autre 200.000 dollars en version de base !).

Après tout est affaire de goût et de style musical. Mais si on veut un grand piano de concert d'une marque précise ultra réaliste (bösendorfer ou steinway par ex) il existe des gros instruments samplés sur plusieurs couches avec articulations très chers et absolument conformes à la réalité. Pour jouer du piano en solo certains de ces produits resteront toujours bien meilleurs que n'importe quelle modélisation artificielle même réussie comme celle de arturia.

Et puis ce qui compte en musique c'est le plaisir, d'abord celui qu'on prend, et puis aussi celui qu'on donne. Le reste est sans importance non ?

Les dernières questions dans "Pianos acoustiques virtuels"