close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos numériques
Matériel Pianos numériques {{currentManName}}swap_horiz Claviaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Problèmes de mécanique significatifs - Avis Clavia Nord Electro 5 HP 73

Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Tout public
Cet avis est celui d’un utilisateur final et ne décline pas les caractéristiques techniques
de la machine.

J’ai acheté ce clavier pour remplacer mon Nord Stage EX 76 que j’utilisais principalement sur scène pour ses sons d'instruments electro-mécaniques (et son synthé en home studio) et dont j’étais très satisfait, sauf pour le poids et la taille, qui en rendaient le transport difficile.

Avec pour repère la qualité hammer action du fleuron de la marque (toucher léger certes mais très agréable) et connaissant les fonctions de l’Electro pour avoir également possédé le Nord Electro 4D un moment (bon petit clavier), j’ai commandé l'Electro 5 HP sans avoir pris la peine de l’essayer en magasin, séduit par les prix du marché en ligne.

Je l’ai utilisé principalement comme clavier de scène pour ses fonctions primaires (je ne suis pas friand de splits et autres programmations).

Ce qui a motivé ce choix:

- la portabilité (11,4 kg/ 73 touches)

- le son du piano acoustique que j'avais checké au préalable
(l’italien est le seul satisfaisant à mon goût. Il est très beau et offre une bonne présence sur scène au milieu d’autres instruments, malgré une puissance en sortie limitée par rapport aux sons de pianos électriques)

- un ou deux Rhodes (je préfère ceux du KORG SV-1)

- un ou deux Clavinet

- l’excellent equaliser

- le panel d’effets assez complet
(à ce prix, un delay aurait été bien venu - oui, le delay est un effet qui coûte cher mais on en trouve 2 sur les Reface CP à 300 balles par exemple ...).

En revanche, la partie orgue est pour moi superflue sur cet instrument,
le clavier ne s’y prêtant pas et l’absence de tirettes rendant le truc laborieux
(la version Electro D avec clavier waterfall remplie bien cette fonction pour cette gamme de claviers chez Clavia).

La fonctionnalité strings résonance ne m’a pas convaincu non plus (les softs placent la barre très haut), quant à la coupure de résonance aux changements de presets, sa rectification fera bien vendre quelques exemplaires de l’Electro 6 ...

Malgré une logique d’organisation des presets peu intuitive,
j’ai pris du plaisir à jouer de cet instrument les premiers jours.

Mais rapidement, la mécanique du clavier a commencé à se dégrader.
Après quelques semaines, le mécanisme est devenu extrêmement bruyant, rendant tout usage domestique désagréable et un contrôle de plus en plus limité, à mesure que le tremblement des touches s'accentuait. Le clavier n'a pourtant souffert ni travail technique intensif ni répertoire classique, ayant tout de suite limité son usage aux strictes gigs.

Apparemment cela ne tient pas à mon exemplaire particulier puisque d’autres utilisateurs ont signalé ces problèmes ... Comme le capuchon des potards mal fixés qui vous reste dans les doigts ...

Je me suis finalement débarrassé de cet instrument à obsolescence programmée pour revenir provisoirement au rapport 12 kg/ 64 touches de mon RD 64, au toucher et aux sons irréprochables (piano et Rhodes) acheté neuf il y a quelques années pour une fraction du prix (le clavier préféré des bassistes) :)

Dommage, j'aimais bien le petit stand retro legs facilement démontable qu'on glisse dans le gig bag.

Je ne rachèterai sans doute pas de Clavia avant longtemps, sauf peut-être un jour
un combo Nord Modular / vieux PC, sous réserve que ma femme ne me foute pas dehors avec mes antiquités ...