close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos numériques
Matériel Pianos numériques {{currentManName}}swap_horiz Kawaiswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Excellent instrument qui tient largement la comparaison. - Avis Kawai MP7

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Tous styles et tous contextes : clavier d'entrainement à la maison (pianiste classique à la base) et sortie bi-hebdo en répète + 15 à 20 concerts annuels (rock, soul, funk, gospel, reggae). 12 mois d'usage à ce rythme.

Particuliérement bien fini et robuste, il supporte mieux que moi les sorties régulières du foyer. Mais attention : 21 kg à sec. Avec la housse qui se respecte : +10 kg. Le matos périphérique (pédale, cordons, stand ... ) : +5 kg. Enfin l'enceinte : +10 kg. D'accord, enceinte et périphériques peuvent être nécessaires pour n'importe quel autre clavier. Donc on ne retient que les 31 kg à trimballer. Et je ne parle pas de la longueur de l'ensemble, qui ne rentre pas dans n'importe quelle voiture.
Mais une fois la suée passée, c'est juste une tuerie : pianos, EP, B3, sons solos (violoncelle, contrebasse... ), strings et autres nappes ... LE truc qui n'y est pas du tout : les brass. Rien à y faire, même en appliquant toutes les combinaisons de paramètres possibles, ça reste très ... fête foraine.

Les paramètres
justement : nombreux, compréhensibles et accessibles en temps réel. Quasiment tout est paramétrable. Et clairement organisé. Certes, on peut passer du temps à peaufiner un son, mais une fois abouti, stocké et sauvegardé via usb, il est de suite accessible.
Le mode d'emploi est d'ailleurs utile dans les premiers temps et plutôt complet et bien fait. On s'en passe rapidement car la logique utilisateur est bien présente dans ce MP7.

Les comparaisons :

- même usage, même cible et même catégorie : RD800. Essayé confortablement en magasin. Nette préférence pour le toucher et les sons piano du MP7. Je n'ai évidemment pas été plus loin dans l'usage du RD800. Plus cher, mais ça n'a pas été l'élément de choix.

- avec mon autre clavier : NORD ELECTRO 5D 73 (avis à venir sur celui-ci) :
désolé aux fanatiques des claviers rouges mais je trouve les sons de pianos bien en dessous du MP7. Seul le Bright Grand du Nord s'en sort un peu face aux Concert Grand et autres Studio Grand du MP7, et encore je corrige ce Bright Grand un peu pour qu'il me plaise.
Les EP et évidemment le B3 sont terribles sur le Nord, pourtant je les trouve plus "ronds" sur le MP7, donc plus à mon goût.
Idem pour les sons solos : sur le Nord, je dois systématiquemenet les corriger pour qu'ils prennent un peu d'ampleur. Les brass sont en revanche bien meilleurs.

Je ne parle pas des splits (6 points de splits figés et 2 layers seulement, et pas avec toutes les combinaisons que l'on souhaiterait) qui sont beaucoup moins souples et founis sur le Nord.

Le toucher n'est évidemment pas à comparer entre les deux, bien que celui du Nord est étonnamment correct pour du piano. Point de Chopin dessus évidemment car clavier trop accrocheur et manquant de nuances mais pour le reste, c'est nickel. Evidemment tous les jeux d'orgue et d'EP sont beaucoup plus abordables sur le Nord, bien que le MP7 permet de régler la sensibilité des touches. Et une fois que l'on a bien la sensibilité choisie dans les doigts, on parvient à faire des trucs sympas.


Quelques questions :
Stage piano ? : oui, tout y est : splits, layers, setlists, accès directs, touche PANIC, interdire la mise en veille ...
Clavier pour pianiste ? : oui. Toucher fidèle à un piano. Et qualité du revêtement des touches. Le jeu : on sent l'échappement, la souplesse des touches en registre aigue et à l'inverse la fermeté en registre grave, la demie-pédale ...
Workstation ? : oui et non. On s'en approche mais ce n'est pas son objectif. En revanche les outils basiques y sont : lecture et overdub sur mp3, enregistrement multipistes en .mid, boite à rythmes avec des séquences sympas, qui permettent d'échapper au métronome ...
Le MIDI ?Je ne m'en sers pas. J'y pensais, avant d'acquérir le Nord. Mais comme les sons du MP7 sont globalement équivalents voire meilleurs, je ne branche rien en midi. Le MP7 reste mon principal, le Nord le secondaire que je trimballe partout désormais (13,5 kg avec housse). En concert, le Nord est en appoint pour les B3 et EP que je ne peux pas gérer sur le moment avec le MP7.

Le plus :
- presque tout, avec les détails mineurs mais qui font le petit plus : pupitre en métal et pédale sont livrés avec.
- le support Kawai : j'avais posé une question et émis une suggestion : j'ai eu une réponse dans les 2 jours ! Et ma suggestion a été entendue. Pas mal. (Ma question : existe t'il une possibilité de couper la sortie main pour travailler uniquement au casque et pas gêner le sonorisateur. La réponse : non. Mais mon idée a été retenue.)

Le moins :
- les brass : une catastrophe. Mais quel clavier en propose de vraiment bons ? A part des VSTi qui coûtent un bras ... Et des claviers à plus de 2.5 k€ ...
- oubliez le réglage à la volée d'une tirette du B3 sélectionné : si cela reste plutôt accessible, c'est ingérable en instantané.
- des touches prennent du jeu (D4 et E4 notamment). La sensation de jeu n'est pas affectée puisqu'on ne s'en aperçoit qu'à l'oreille ("cliquettis"). En inspectant d'avantage, ces touches ont un jeu latéral plus prononcé que les autres. Je surveille. Si cela s'accentue et/ou si le jeu s'en ressent : appel au support.

LE regret : qu'il n'existe pas un 73 touches semi-lestées, avec 9 tirettes, décliné du MP7, pour combler ce créneau des claviers de scène légers entre 1 et 2k€. Cherchez bien, il n'y en a pas.
Ah si pardon, le NE 5D73 ... à 1999 € !

J'adore ce clavier. Bluffant et sans prétentions.