close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos numériques
Matériel Pianos numériques {{currentManName}}swap_horiz Yamahaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Yamaha CP88 : Des innovations intéressantes mais des sons de piano décevants.

Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Les utilisateurs avertis
Bonjour,

Je parle en tant que pianiste professionnel, habitué à l´acoustique (C3 ou S6 chez Yamaha, quarts de queue Kawai, séries U de Yamaha...). Les piano numériques et/ou de scène que j´ai choisis ont toujours été dans une recherche de sonorité authentique et toucher lourd (yamaha p515, s90es etc...).

J´ai pu utiliser à plusieurs reprises ce clavier cp88 et j´en suis globalement insatisfait.
Je n´en suis pas un possesseur mais utilisateur régulier. J´ai attendu beaucoup de ce modèle mais ne l´achèterai pas pour les raisons suivantes.

Yamaha a voulu à tout prix s´inspirer de Nord : ok, c´est vrai, l´ergonomie du cp88 est excellente. Il est très clair et facile à prendre en main.
Concernant les rhodes et orgues, ils sont très bons, comme la plupart des machines à ce niveau de prix. Ce sera une question de goût :certains préfèront Yamaha, d´autres Roland, d´autres Korg, ou Nord, etc...). Le toucher lui aussi est très bon : comme la plupart des yamaha à partir d´une certaine gamme (d´ailleurs, c´est la seule marque avec kawai, à avoir un toucher vraiment réaliste et non flatteur).

Mais, les sons de piano ne sont pas à la hauteur d´un clavier de scène haut de gamme de ce prix.

Dans la même marque, j´ai possédé un S90ES, qui était sensiblement meilleur : l´échantillonnage bien mieux maîtrisé avec un des sons de piano sublime, tout comme le CP4 qui est lui aussi excellent.
Mais rien de tel sur le CP88 : "ça claque", les changements de layer sont violents, très (trop) brillant. Cela pourra convenir pour jouer des nuances élevées dans un contexte de chansons, bal, variétés (je n´ai rien contre), avec un son très flatteur et trop brillant ; mais pour un utilisateur qui veut des couleurs, un son non flatteur mais authentique, différencier les nuances pianissimo de piano, mezzo piano etc....difficile voir impossible d´avoir ces subtilités (comme on peu en avoir besoin dans un contexte acoustique comme du jazz, classique).
Pourquoi les S90ES, le CP4 étaient excellents et le CP88 nettement en dessous ? Pourquoi vouloir changer de technologie, vouloir inover, au lieu de garder "le bon " la technologie précédente ?

Quel est la philosophie derrière tout cela ? Peut être la marque pense - t´ elle que les utilisateurs vraiment exigeants et professionnels jouent en concert sur des véritables pianos acoustiques et que, par conséquent, le piano de scène doit satisfaire un plus large public ? Voilà des questions que je me pose....


Pour l´instant, je préfère les anciens modèles de yamaha que j´ai cité ci-dessus ou bien Kawai. C´est pour cela que je continuerai à jouer sur ces derniers et non sur le cp88.
J´espère que Yamaha corrigera le tir dans des nouveaux modèles car c´est réellement une marque que j´apprécie.
Affaire à suivre...