LiveRendez-vous demain, jeudi, à 12h pour le 27e numéro des "Pieds dans le patch" avec Marion Delpech de PWFM !
close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Pianos et orgues
Matériel Pianos et orgues {{currentManName}}swap_horiz Korgswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Pianos et orgues Korg

Korg
( 153 avis produits )
72 produits24 news1 tests74 petites annonces3 tutoriels153 avis utilisateurs196 discussions

Test Pianos et orgues Korg

4/5

Test du Korg GrandStage

Grand son pour grande scène Avec l’équivalent de 32 Go de samples internes, le GrandStage permet d’emmener sur scène cinq des plus mythiques pianos acoustiques, laissant même un peu de place pour les autres claviers et le reste de l’orchestre… lire la suite…

Avis sur les produits Pianos et orgues Korg

Nord Stage ou Grand Stage ? (GrandStage 73)

Par Xavier Leblanc le 06/02/2019
En passant ce week end dans mon magasin de musique préféré, je suis tombé nez à nez avec un Korg GrandStage 73. La bête était branchée, je n’ai pu résister à poser les doigts dessus.
Il faut dire qu’elle est belle, la bête, tout de noir vêtue, un look soigné, de l’alu brossé, un beau clavier profond et des potards de bonne facture, un logo lumineux aux couleurs changeantes….
Dès les premières notes, au piano, une irrésistible envie de jouer me saisit. Un son terriblement musical, pas aussi riche que celui de mon NS2, mais tellement plus inspirant…un clavier aux retours rapides, à la frappe réaliste, très légèrement plus lourd dans les graves, y est pour beaucoup ! Je remarque aussi un son parfaitement plein alors que les pianos de mon Nord (et j’en ai chargé beaucoup) sont tous « creux » dans les médiums. L’attaque est moins perlée également.
Sur ce point, le potard commandant la « dynamique » du son permet, en temps réel, d’ajuster l’attaque en fonction du son, alors que mon NS2 propose 3 courbes de vélocité à ajuster par une combinaison de touches. Et en ce qui concerne l’EQ, le petit trois bande immédiatement accessible et très visuel fait bien son boulot.
Ce qui me surprend, c’est la « jouabilité » de ce piano dont la résonance sympathique ne se fait entendre que sur les accords plaqués avec pédale enfoncée…
Rapidement, je plonge dans les pianos électriques, moins, beaucoup moins réussis que les samples de chez Clavia. Un peu clinquants (comme l’ensemble des sons), ils sont cependant facilement modelables notamment par le réglage de la dynamique.
Comme pour les piano, les configs d’origine sont flatteuses, immédiatement jouables, avec des réglages d’effets pertinents.
La riche section synthé est impressionnante, avec de nombreux sons de pads, de leads, etc….là encore parfaitement paramétrés, flatteurs, très jouables. Malheureusement la molette de pitch très lâche et en plastique dur gâche un peu le plaisir. Mais c’est lorsque je découvre que ce clavier n’est pas équipé d’aftertouch que je déchante réellement !
En ce qui concerne l’édition des sons, nouvelle désillusion, quasiment aucune enveloppe/lfo/resonance accessible, pas moyen de modifier les sons. Ils sont beaux, certes, mais c’est vraiment trop court. Surtout à ce tarif !
Je reviens aux pianos, et, clairement, ce clavier est beaucoup plus inspirant que le NS2, plus réaliste, plus musical.
Mais à la réflexion, qu’est ce que ce GrandStage a de plus que mon NS2 ? Un meilleur son de piano dans les médiums, un meilleur clavier. Qu’a-t-il de moins ? Une moindre qualité des samples, l’absence d’une vraie résonance sympathique, un son chouya clinquant, de moins bons EPs, pas d’aftertouch, l’impossibilité d’éditer les sons de synthé (ce qui est pourtant déjà limité sur le NS2).
Enfin, ce clavier ne semble pas aussi robuste que le Nord et j’aurais un peu peur de le poser sur scène, ou le NS2 trone en maître (en s’insérant toujours parfaitement dans le mix, ce qui reste également à vérifier pour le Korg).

A la conclusion, ce Korg GrandStage est un très beau jouet, inspirant, très réussi….mais trop limité. On me répondra, bien sûr, que ce clavier vient concurrencer le Nord Piano (ou le Roland) et pas le Nord Stage….mais il est doté d’un section synthé et ne peut donc se soustraire à la critique de ces fonctions là….et dans mon budget, troquer un NS2 d’occasion contre un GrandStage neuf m’a effleuré l’esprit (à la première écoute de la section piano).
Il ne reste plus à Clavia que de sortir un NS4 avec un clavier à la hauteur de celui du GrandStage (un clavier RH3) !!!
»

Très bon piano numérique ! (C1 Air)

Par ENG152 le 06/06/2019
Guitariste, j'ai commencé par le piano il y a bien des années. Souhaitant mettre mes enfants au piano j'ai décidé de faire l'acquisition d'un piano numérique avec un budget d'environ 1000-1200 €
Je me suis documenté et j'ai essayé tout ce que j'ai pu essayer.
Mon principal critère de sélection était le toucher, mon second le son, mon troisième la qualité de fabrication.

J'étais au début parti sur un Kawai ou un Roland. J'ai laissé de coté les Yamaha dont les claviers ne m'allaient pas dans cette gamme de prix. Après mes différents tests, restaient en lice le Roland F140 (dont j'appréciais la taille contenue et le clavier ivoire) et le Kawai CN27 plus encombrant mais avec un système audio plus conséquent. J'avais laissé de coté le Roland FP30 et le Kawai ES110 : HP trop légers, pas de protection du clavier et stands en kit moins sympas (et donc intégration au salon moins bonne).

Et puis j'ai eu l'occasion de poser les doigts sur un clavier RH3 (soit le système de Korg) et j'ai été conquis.
Le clavier est super agréable et me fait retrouver les sensations de jeu de mon vieux piano acoustique : ainsi c'est achevée ma quête !

Retour sur le Korg C1 air :

Ce piano pèse 45 kg et arrive démonté. L'assemblage du stand prends environ 10 minutes à deux. La qualité perçue est très bonne : c'est du solide et le bois est très joli (j'ai la version Rosewood). L'intégration à un salon est aisée vu la taille contenue de l'ensemble (26 cm de profondeur) et son apparence qualitative. Les "stabilisateurs" décris comme "en option" sur le site de Korg sont en fait livrés de série. Leur mise en place ne permet plus de coller le piano au mur (reste environ 8 cm) mais ça ne gène pas vu qu'une fois ouvert, le protège/clavier pupitre dépasse d'environ 7 cm. Un mot sur ce dernier : il est doté d'un mécanisme qui ralentit sa fermeture par égard pour les petits doigts délicats de vos bambins.
Le Korg C1 est fabriqué au Japon, comme le clame le petit autocollant sur le clavier et c'est du beau boulot !

L'utilisation est aisée : toutes les fonctions sont accessibles via des boutons et non pas par des combinaisons de touches comme sur le Kawai ES110 ou le Roland FP30 et consort ! Il y a un vrai bouton volume !

Les fonctions proposées sont pour le moins basiques : pas de split, mais un mode "quatre mains" (deux fois les mêmes notes sur le clavier). Pas de leçons intégrées comme sur le Kawai. Notons cependant un enregistreur 2 pistes, une implémentation midi, 30 sons dont certains splités (basse + piano), 50 morceaux de démonstration, un mode Layer, une capacité au streaming bluetooth qui transforme le piano en enceinte géante (le son est très bon d'ailleurs) et permet de jouer sur sa musique... sympa mais rien de bien transcendant.

La où le C1 sort vraiment du lot, c'est :

- sur les sonorité de piano : deux excellents grands pianos dont un "Allemand" qui m'a tout l'air d'être un Steinway et un "Japonais" qui doit être un Yamaha. Ces deux là sont complémentaires et franchement exceptionnel. Le modèle "Allemand" est complètement bluffant et ses basses sont sublimes, précises et pleines. C'est mieux que tout ce que j'ai entendu jusque là... une vraie tuerie !

- Le système audio est ultra puissant : 2x25 w. Comparé à ses petits copains, ce piano numérique a un son enveloppant, puissant, ultra présent. Le haut parleurs sont situés dans le stand sur une barre de son, à hauteur des genoux. j'ai entendu parler de "bruits de fond" avec ce modèle : je n'ai rien constaté sur le mien et il est parfaitement silencieux.

- Le clavier RH3 est vraiment cool : pas de revêtement ivoire, pas d'échappement mais alors c'est ultra agréable à jouer, hyper rapide, bien équilibré, surface des touches douce identique à celle d'un piano acoustique... je ne connaissais pas le RH3 mais c'est un superbe clavier.


Au final : je suis ravis de cet achat... le Korg C1 est un vrai instrument disposant d'un son puissant et valorisant qui fait complètement oublier son aspect numérique. On sent que Korg s'est concentré sur les fondamentaux du piano et c'est exactement mon impression durant les heures que je passe dessus à essayer retrouver mon niveau : je prends tout simplement du plaisir à jouer du piano.
»

News Pianos et orgues Korg

Démo en vidéo du Korg GrandStage

5 Publiée le 21/09/17
Autre marque présente aux Rendez-Vous du Piano Numérique le week-end dernier, Korg et son tout dernier Grandstage. Présentation…

Tutoriels et astuces Pianos et orgues Korg

Un bon sac pour le Minilogue

Publié le 06/11/18

Forums Pianos et orgues Korg

Petites annonces Pianos et orgues Korg

Vend KORG SV1 88 touches noir avec flancs marrons

1 100 €

Nord stage2 EX 88 touches état neuf

2 250 €