close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Platines/Lecteurs DJ à plat
Matériel Platines/Lecteurs DJ à plat {{currentManName}}swap_horiz Pioneerswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Peut mieux faire, pour le reste c'est du PIONEER - Avis Pioneer CDJ-850

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
J'utilise ces platines pour du podcast et pour mixer perso (occasionnellement des soirées / mariages).


j'aime =

- lecture USB rapide, navigation facile
- lecture CD très rapide.
- afficheurs à tube fluorescents (j'aime le look et le rendu)
- ergonomie (pioneer oblige)
- port USB A
- protection changement de source si lecture en cours
- conservation des boutons avance retour rapide pouvant servir à ajuster les points de boucles
- mémoires CUE et LOOP
- TAGLIST
- absence de dispositifs de synchro style SYNC ou QUANTIZE : for real DJ.

j'aime pas =

- mode WIDE du pitch non disponible en USB.
- l'analyse WAVE est en temps réel : pourquoi avoir fait ça ? une CDJ1000 faisait largement mieux il y a 15 ans !
- Algorithme du MASTER TEMPO à améliorer.
- bridage logiciel ne permettant pas l'utilisation de la platine comme contrôleur dans REKORDBOX.
- pas de sortie numérique
- scratch délicat avec l'auto-cue actif
- ajustement de la vitesse start/stop vinyl n'importe quoi (aucune linéarité angle/durée)
- chassis plus "cheap" que les précédents modèles.
- absence de LOOP DIVIDE
- navigation rapide (track last/next + molette) inutile en USB, les IDTAG ne suivent pas.

Si c'était à refaire, oui je pense que je reprendrais ce modèle, le compromis USB/CD/MIDI est bon, le prix intéressant en occase, et le segment au dessus est nettement plus cher pour des fonctions supplémentaires qui ne m'interessent pas spécialement.

EDIT du 29-12-2015 :

La CDJ peut servir de controleur HID dans REKORDBOX, à condition d'acheter la version PERFORMANCE de RB.
J'ai utilisé ce systeme durant les 30 jours d'essai, mais la latence est très importante (visible sur l'écran du jog!), et les fonctions partielles (pas de LOOP edit), donnée dans l'écran quasi inexistante.
J'ai noté aussi que le pitch bend de la CDJ850 est moins bon que sur la CDJ800 et antérieur, il ne réagit qu'au coup de patte, si on tourne la molette doucement, il n'y a pas de progressivité dans le bending.
Je persiste et signe sur le MASTER-TEMPO, distorsion audible dès 1% de pitch.
Le scratch en USB est lamentable si le point de CUE est trop proche du début réel de la track.