close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Préamplis guitare à modélisation
Matériel Préamplis guitare à modélisation {{currentManName}}swap_horiz Strymonswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Bon produit mais ne se suffit pas à lui-même - Avis Strymon Iridium

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'ai acheté l'Iridium 3 fois depuis sa sortie.
Je joue depuis 2 ans sur Kemper après 20 ans passés sur de l'analogique et des lampes, avec les avantages et inconvénients que cela comporte.

J'aime le son produit par le Kemper, j'en suis très satisfait depuis 2 ans, que ce soit pour la maison (au casque ou sur enceintes de monitoring) ou en conditions de groupe.
MAIS... je n'aime pas son ergonomie, et je n'ai aucun feeling avec cette machine (je la trouve laide pour tout dire).

L'annonce de l'Iridium a été un petit électrochoc dans ma tête : cela pouvait devenir la base d'un pedaboard "direct sono" avec mes pédales favorites autour.
J'ai donc acheté l'iridium à sa sortie. J'ai été très déçu : les saturations qu'on tire de cette boîte ne sont clairement pas à la hauteur de ce qui peut sortir du Kemper. C'est pas naturel, ça manque de vie et d'épaisseur. Même les sons clean manquaient d'épaisseur à mon goût. Impossible d'envisager cette solution pour moi si la base sonne moins bien que le Kemper. Je l'ai donc renvoyé, assez frustré. J'avais l'impression d'être passé à côté de quelque chose. Surtout étant donnés les avis unanimement bons sur le net.

J'ai re-commandé l'iridium quelques mois plus tard, par acquis de conscience, et pour tester quelques pédales de drive que j'avais sous la main en amont de l'iridium. Et même constat : bof.

Durant le confinement j'ai regardé pas mal de vidéos sur l'iridium, et j'ai compris certaines choses : pour en tirer une bonne base clean, il ne faut pas hésiter à pousser l'EQ dans des positions assez extrêmes. Et les IRs ont également une importance primordiale, ce que je n'avais pas beaucoup expérimenté lors de mes 2 premières tentatives.
J'ai également eu un coup de coeur entre temps pour la Origin Revival Drive Compact, donc j'ai craqué et commandé les 2 en même temps il y a 2 semaines.

Je me suis d'abord attelé à trouver une base clean à la hauteur de mes clean sur le Kemper.
Et effectivement, en poussant l'EQ sur la simu Fender, le son "gonfle" comme par magie. Avec le gain à un peu plus de midi, juste à la limite de la saturation, on obtient un excellent son clean épais et très très dynamique.
J'ai ensuite branché la Revival Drive, et la combinaison avec l'iridium est fameuse. Je retrouve les sensations d'un ampli poussé dans une pièce (la simu de room embarquée dans l'iridium est excellente).
J'avais acheté les IRs ownhammer Revolution pour le Kemper, et dans l'Iririum elles font merveille, c'est très naturel.

Le son est globalement plus "in-your-face" qu'avec le Kemper, et perso je préfère.

Et pour finir, la sortie casque est top.