close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Préamplis guitare à transistors
Matériel Préamplis guitare à transistors {{currentManName}}swap_horiz Rocktronswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Gros son... Mais c'est tout - Avis Rocktron GDP ProRax

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'ai possédé ce préampli dans les années 90, il m'a accompagné quelques années avant que je puisse enfin passer à l'amplification à lampes. J'étais, à l'époque, guitariste dans un groupe de Thrash, et je cherchais une disto bien agressive et chaude. Je suis reparti avec un produit qui m'a, à l'époque, à moitié convaincu.
Le GDP Pro Rax est un préamp monocanal demi-rack. Il s'agit en fait du canal saturé de son grand frère, le Rocktron pro-GAP, qui présentait l'avantage de disposer d'un canal clair en plus. Nous avons donc affaire à une version simplifiée, réservée aux amateurs de gros sons saturés exclusivement.

UTILISATION
Elle est très simple et intuitive. Comme les réglages l'indiquent, les basses et mediums se règlent en amont de la distorsion, seul les aigus sont placés en post-disto. La dite disto est accompagnée d'un réducteur de bruit assez pratique, nous en conviendrons, car elle a un gain énorme, et dès qu'on passe un certain volume, souffle et larsen sont au rendez-vous.

A l'arrière, outre les prises de sortie et de secteur, une prise footswitch, qui m'a bien été utile, les morceaux de l'époque comportant quelques passages en son clair.

LE SON
J'ai à la fois été convaincu et déçu. Ce qu'elle fait, elle le fait très bien : Une énorme saturation, typée très Metal, avec un gain énorme. Le potard est cependant progressif et l'on peut obtenir des sons plus sages, mais ce GDP n'est vraiment pas fait pour ça. Je me suis amusé, à l'époque, à essayer de sculpter un son bluesy, et malgré la puissance de l'eq à médiums paramétriques, honnêtement, c'était peine perdue. Même dans des sons Rock traditionnels, elle montre ses limites : Ce préampli manque cruellement de chaleur !

Je n'ai trouvé satisfaction qu'en poussant le gain. Là, pas de problèmes, dans le registre gros Heavy, Thrash, voire Death Metal, il y avait de quoi faire. On est plutôt dans des sons typés US avec gros gain et assez peu de grain, mettons (de loin quand même), une certaine parentée avec le son Mesa Boogie de Metallica sur le Black Album, et en poussant un peu, on pouvait se rapprocher d'un Diamond Darrell époque Cowboys From Hell. Tout cela, ce préamp le fait très bien, mais il est inutile de rêver à un son plus chaud type Marshall par exemple, le GDP ne vous donnera absolument pas satisfaction de ce côté.

Un autre point curieux selon moi, c'est cette pré-eq des basses et des médiums. Elle est intéressante et puissante, mais j'ai tout de même trouvé dommage de ne pas tout de même disposer d'une equalisation à trois bandes après la disto, qui aurait permis de sculpter le son de manière beaucoup plus efficace. En l'état des choses, très honnêtement, le Rocktron GDP ne propose en fait qu'une seule couleur sonore qu'il est tout de même possible de nuancer grâce à l'eq, mais parler de palette sonore serait vraiment abusif...

POUR ET CONTRE...
Avis mitigé pour ma part et je m'en suis séparé sans trop de regrets.
Pour faire un résumé de l'histoire, ce préamp faisait bien son boulot pour l'apprenti métalleux que j'étais, mais il ne satisfaisait pas mes penchants plus softs.
Soyons clairs, il est aujourd'hui totalement dépassé, et trente ans après, à moins de rechercher un type de son bien précis (le seul qu'il puisse réellement produire, soyons honnête), je ne suis pas sûr qu'il puisse donner satisfaction à qui que ce soit...