close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Préamplis guitare hybrides
Matériel Préamplis guitare hybrides {{currentManName}}swap_horiz Two Notes Audio Engineeringswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le gros son sans le mal de dos ! - Avis Two Notes Audio Engineering Le Crunch

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je l'utilise aussi bien en home-studio qu'en live. Et c'est avant tout cette polyvalence qui m'a poussé à l'acheter. J'en avais marre de me trimballer mon combo Blackstar à chaque concert. Je voulais quelque chose à brancher en direct sur la sono, qui respecte mes guitares, qui sonne et qui sois léger à transporter. Le côté léger est facile à trouver chez la concurrence, pour ce qui est de sonner c'est déjà plus compliqué mais alors pour réunir les 3 qualités à la fois, y'a pas photo : il excelle !
Je l'utilise depuis 1 mois 1/2, il a déjà fait 1 concert et j'ai pu approfondir la bête en home studio où il est vraiment magique.
Ce que j'apprécie le plus :
- le second canal, super polyvalent. Avec une les paul branchée et du gain, on va sur le terrain des bonnes disto, limite hard-rock tandis que lorsque j'y branche ma telecaster, j'obtiens des crunch magnifiques et des saturations bien rock, mais jamais métal, et c'est tant mieux, parce que c'est ça que je recherche.
- la fusion chaude, qui consiste à se servir du canal clair pour balancer dans le second canal et ainsi jouer un peu le rôle d'un boost. Génial.
- la simu de HP : excellente. A priori, avec le plugin WOS on a encore mieux. Pour l'instant, après plus d'un mois d'utilisation, j'ai pas trouvé vraiment mieux que la simu intégrée. Il faut certainement que j'approfondisse.
- la dualité d'utilisation live/studio carrément géniale.
- la boucle d'effet intégrée à la pédale qui vous rend totalement autonome en concert, pour peu que vous y colliez une petite reverb dedans et zou, c'est parti !
Ce que j'ai moins aimé :
- la neutralité du canal clair, correct mais sans plus. Je ne me sers de ce canal quasiment uniquement pour jouer sur la couleur de la fusion
- j'aurai aimé qu'en fusion chaude, le boost donné par le canal clair soit un peu plus pêchu et plus neutre.
- qu'il ne soit pas fabriqué en France, même si je me doute que le prix en aurait certainement pâti.

En conclusion, je conseille vivement l'achat de ce couteau suisse. Cocorico !!!