close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Préamplis à transistors
Matériel Préamplis à transistors {{currentManName}}swap_horiz sE Electronicsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

THE bâton pour allumer la mèche de vos micros! - Avis sE Electronics DM1 Dynamite

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Acheté pour mes activités coûteuses et chronophages de musicien râté dans mon home studio. Dans le cadre de celles-ci, on sait qu'on achète parfois des produits un peu à l'économie.

Typiquement, ce fût le cas lorsque j'ai fait l'acquisition il y quelques années d'un micro ruban, un T-Bone RM700. Joli micro léger et pas cher, idéal tel quel pour coller devant le HP d'un ampli guitare, avec ce léger velouté qui permet de lisser le côté criard de certains aigüs. Par contre, dans l'optique chant de crooner, un truc à oublier, et pas vraiment fait non plus pour reprendre un instrument non amplifié (genre ma folk). Ou alors il faut mettre les préamps à blinde, et récupérer un souffle plus que gênant.

Ayant un autre dynamique de chez AKG (un D5) très sympa que j'aurais aussi bien aimé bosster un peu pour ramener le gain de mes préamps vers le bas, j'ai cherché, et trouvé soit du Cloudfilter, soit du Triton Fethead, concurrent du SE-Electronics. J'ai regardé de nombreuses vidéos de comparaison sur YT pour tenter de m'en faire une idée à peu près exacte, et j'ai jeté mon dévolu sur le bâton de Dynamite.

C'est ainsi qu'il arrive dans la boîte aux lettres, livré dans un étui en carton avec une mèche sur le dessus. Déballage, connection directement au cul du dynamique, allumage de la carte son et branchement à ses préamps, puis alimentation phantom. Ah j'aurais du baisser le gain avant, parce que ce qui m'est restitué dans mon casque, c'est une prise d'ambiance de ma pièce à musique vraiment, mais VRAIMENT boostée!

C'est pas compliqué, le gain est tel que mon RM700 anémique capte et restitue aussi fort que mon APEX 460 doté d'une bonne lampe (en remplacement de la chinoise d'origine). Et en laissant le boost faire vraiment un gros travail d'apport, le son du ruban s'éclaircit tout à coup. Il faut réduire un peu le gain du préamp pour choper l'équilibre entre maintien du velouté, plus de clarté et meilleure captation.

L'AKG, c'est la même punition, mais là en plus le micro déjà est meilleur de base. Et la réduction drastique du gain en entrée de carte permet d'éffacer totalement le moindre souffle des préamps.

Au final, je suis ravi de cet achat, tant et si bien que j'en recommande un deuxième pour pouvoir jouer avec des enregistrement à deux dynamiques, dans le même confort.