close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore
Le guide de l’enregistrement - 150e partie

L'enregistrement du piano droit par en dessus (3e partie)

Cette semaine, nous allons voir une nouvelle technique de captation stéréo pour le piano droit. Sans plus de chichis, en voiture Simone !

Le couple XY

Bon, le décor reste identique à celui des semaines précédentes : le modèle de piano droit U4 de Pianoteq dont le couvercle est ouvert. Si vous souhaitez en savoir plus sur le pourquoi du comment, rendez-vous ici.

Nous avons déjà évoqué le couple XY lors d'un épisode consacré aux Overheads. Pour mémoire, il s'agit de deux microphones cardioïdes appairés avec les capsules positionnées au plus proche l'une sur l'autre de façon à obtenir un angle compris entre 90 et 135 degrés (voir schéma).

01

Vous connaissez à présent la chanson quant au placement au-dessus de l'instrument, il suffit de centrer le couple et de viser le point d'impact entre les marteaux et les cordes comme indiqué sur le maladroit dessin ci-après :

02

Notez que ce type de couple est techniquement beaucoup plus facile à réaliser en utilisant des micros dotés de petits diaphragmes. Ceci étant, il est tout à fait possible de se débrouiller avec des statiques à large membrane, même si cela vous empêchera certainement de légèrement glisser le couple à l'intérieur du corps du piano. Pour ma part, je n'ai pas ce problème puisque j'évolue dans un espace de prise virtuel. Ainsi, je me suis amusé à employer un duo de modélisation des AKG C414 en mode cardioïde pour illustrer cet article. La nomenclature des extraits indique l'angle en degré par la lettre "A" ainsi que la hauteur "H" de placement en centimètre par rapport au plateau supérieur du piano.

01_Chrom_XY_414_A90_H-5
00:0000:50
  • 01_Chrom_XY_414_A90_H-500:50
  • 02_Chrom_XY_414_A90_H2000:50
  • 03_Chrom_XY_414_A90_H7000:50
  • 04_Chrom_XY_414_A110_H-500:50
  • 05_Chrom_XY_414_A110_H2000:50
  • 06_Chrom_XY_414_A110_H7000:50
  • 07_Chrom_XY_414_A130_H-500:50
  • 08_Chrom_XY_414_A130_H2000:50
  • 09_Chrom_XY_414_A130_H7000:50
  • 10_Music_XY_414_A90_H-501:23
  • 11_Music_XY_414_A90_H2001:23
  • 12_Music_XY_414_A90_H7001:23
  • 13_Music_XY_414_A110_H-501:23
  • 14_Music_XY_414_A110_H2001:23
  • 15_Music_XY_414_A110_H7001:23
  • 16_Music_XY_414_A130_H-501:23
  • 17_Music_XY_414_A130_H2001:23
  • 18_Music_XY_414_A130_H7001:23

Sans surprise, la hauteur influence surtout l'équilibre entre les transitoires et le sustain alors que l'angle joue sur la sensation de largeur de l'espace stéréo, cette dernière étant cependant tributaire de la distance séparant le couple de l'instrument.

Attention toutefois ! Il est fort séduisant de vouloir agrandir cet angle afin d'obtenir un son "larger than life", comme aime à le dire nos amis d'outre-Atlantique. Or, un angle exagérément ouvert aura vite fait de créer un "trou" au centre de l'image stéréo… Ceci est d'autant plus vrai lorsque le couple est extrêmement proche de la source. D'ailleurs à ce propos, comme vous travaillez avec des micros cardioïdes, n'oubliez pas que l'effet de proximité peut également venir passablement polluer le bas du spectre. Bref, gardez bien ces deux points à l'esprit lors du placement de vos micros et tout devrait bien se passer. 

Comme d'habitude, je vous invite à télécharger les extraits sonores (ci-dessous) afin de les analyser finement au sein de votre STAN. Si vous prenez la peine de les comparer à ceux de la semaine dernière, vous devriez vite vous rendre compte du principal avantage du couple XY par rapport au couple A/B : une meilleure translation mono. En revanche, le champ stéréo est beaucoup moins large et immersif. Ce sera donc à vous de voir quelle méthode privilégier en fonction de vos attentes.

Pour finir, vous avez peut-être remarqué sur les extraits musicaux que l'image stéréo n'est pas centrée. Si cela vous dérange, il est tout à fait possible d'améliorer la sauce en vous efforçant de positionner le couple non pas au centre du piano en lui-même, mais plutôt vers le "centre fictif" du registre du morceau que vous enregistrez. Voici ce que cela donne sur notre exemple :

19_Music_XY_414_Notes_A110_H20
00:0001:23

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau "face à face" avec le piano droit…

Extraits FLAC article 150 Extraits FLAC article 150