Une sélection de plug-ins de Noise Gate

Le guide du mixage — 51e partie

Il y aurait encore beaucoup à dire sur les utilisations possibles des Noise Gates, notamment d’un point de vue créatif. Cependant, nous serions alors passablement hors sujet. D’autre part, j’espère qu’à présent vous commencez à entrevoir tout le potentiel que renferme ce type de traitement de la dynamique et que, du coup, votre imagination fera le reste. Ainsi, je vous propose aujourd’hui en guise de conclusion à ce chapitre un petit tour d’horizon des plug-ins aptes à faire le job correctement.

Golden Gates

Beaucoup de plug-ins reproduisant des tranches de console intègrent un petit module de Gate. Malheureusement, les réglages à disposition sont bien trop souvent réduits au strict minimum, ce qui est loin d’être suffisant pour une utilisation poussée. D’autre part, à l’heure du tout numérique, les Noise Gates n’étant pas aussi « sexys » que la reproduction d’un énième compresseur ou égaliseur « vintage », il faut bien avouer que les développeurs ne se bousculent pas au portillon pour nous pondre un Gate digne de ce nom. Ainsi, le choix en la matière est plutôt restreint. Mais rassurez-vous, il y a tout de même de quoi faire, et pour toutes les bourses qui plus est.

Le premier processeur du genre que je vous propose n’a pas une robe très aguichante, mais il a le bon goût d’être gratuit et surtout extrêmement complet. Il s’agit du ReaGate de Cockos. Il est disponible pour PC au format VST dans le pack gratuit ReaPlugs, mais il est également inclus dans le séquenceur phare de l’éditeur compatible Mac et PC, j’ai nommé Reaper. 

Le deuxième Noise Gate ayant grâce à mes yeux est l’œuvre de l’éditeur français eaReckon. Baptisé SD-Gate 87, ce dernier offre l’ensemble des fonctions essentielles à un travail précis pour un tarif plus que raisonnable.

Bien que ne datant pas d’hier, mon troisième candidat n’est pas à prendre à la légère. Il s’agit du SV-719 Analogue Gate de Sonalksis. Certes, l’absence de nouveautés de la part de cet éditeur a fait peu à peu tomber ses produits dans l’oubli. Pourtant, les qualités de ce Gate sont toujours d’actualité et comme le 64-bit est supporté depuis 2011, pourquoi s’en priver ?

Pour finir, si votre budget le permet, je vous conseille fortement de jeter un œil, et surtout une oreille, au plug-in Pro-G de FabFilter. Comme d’habitude chez l’éditeur, l’ergonomie relève du grand art, les nombreux retours visuels sont d’une aide précieuse et la qualité audio est bien entendu au top niveau.

Il existe bien sûr d’autres plug-ins tout aussi valables et cette liste n’a pas la prétention d’être un reflet exhaustif de l’offre disponible. Cependant, sachez que j’ai personnellement utilisé l’ensemble des plug-ins cités ci-dessus en condition professionnelle et qu’ils ne m’ont jamais déçu, c’est pourquoi je me suis permis de vous les présenter brièvement. En espérant que cela soit utile à certains !