close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] La réverbe en insert ou auxiliaire ? - forum Prise de Son & Mixage

C'est les deux. Mais pour moi, le pre-delay donne effectivement une indication de la taille de l'espace ET de ma distance.
L'autre paramètre étant la balance entre les early reflections et la réverbération. Plus l'espace est grand et la source éloignée, plus les early reflections sont indistinctes de la réverbération et finissent par se noyer dans celle-ci.
Citation :
le pré delay indiquerai plus selon moi la position de l'emission du son (de l'instrument quoi!) dans l'espace reverberant :noidea: .... du genre pour un auditeur au centre de l'espace , un predelay court indique un instrument plutot loin de l'auditeur, proche des murs exterieurs tandis qu' un pre delay long , indiquerai un instrument plus proche de l'auditeur, et donc plus eloigné des murs generant les ER...... :?!:


Oui c'est ça :

predelay long = source proche
predelay court = source éloignée

ça fonctionne pas si bien sur toutes les reverbes (variverb), mais sur certaines c'est flagrant.

Effectivement ça joue sans doute aussi sur la taille de la pièce.

Une autre chose : selon le matériel que vous avez (PC carte/son) vous savez souvent avant de mixer sur combien de pistes environ, vous allez développer votre mix et donc le nb de réverbes à utiliser et si ça va coincer niveau ressource CPU.
Moi, je sais qu'avec une réverbe par bus ou sous groupe de piste et 30 pistes au total, mon pc va pas planter, ni ralentir, au pire je joue avec la taille du buffer (on se fout de la latence en phase mixage).
Alors économiser du CPU, pour quoi faire ? Tout dépend de ce que vous mixez.
Si vous savez qu'au final vous aurez 150 pistes et que vous serez juste en CPU alors la méthode des aux peut-être indispensable, sinon pourquoi faire attention au CPU. Pas la peine d'avoir un super ordinateur et de pas exploiter sa puissance au max.
Citation :
L'autre paramètre étant la balance entre les early reflections et la réverbération. Plus l'espace est grand et la source éloignée, plus les early reflections sont indistinctes de la réverbération et finissent par se noyer dans celle-ci.


Tu pourrais donner un exemple stp. Je suis pas sûr de saisir.
Pour être plus précis, plus la source s'éloigne, plus le volume des early reflections diminue, jusqu'à disparaitre si l'espace est grand et très réverbérant.
C'est lié au temps de déplacement du son.Je vais essayer d trouver un schéma, ça sera plus clair.
un schéma, je dis oui !
J'ai trouvé un schéma chez audiofanzine, il sort d'un article. https://fr.audiofanz…s-numeriques.html

https://medias.audiofanzine.com/images/normal/reverbs-237767.jpg

Je suis d'accord avec l'article et le schéma, mais ne peut pas s’appliquer à toutes les réverbes.
Sur se schéma le predelay pousse les premières réflexions et le déclin, ce qui s’appel déclin peut aussi être nommé diffusion. Certaine réverbe laissent en place les premières réflexion et le predelay agit uniquement sur l'enveloppe de la diffusion. Pour dire que le predelay n'a pas toujours la même action d'un modèle de reverbe à l'autre, dans certain cas le mieux c'est carrément de décaler toutes la pistes de réverbe (ou utiliser un delay...).
Il faut faire la différence entre le fonctionnement des différentes reverbes qui existent, algo, plaque, ressort, impulsion, etc.. et la théorie de l'acoustique réel...
ça explique peut-être pourquoi mon predelay fonctionne mal sur variverb.
Peut-être qu'il agit sur la queue de reverbe directement.

Merci pour le schéma.
C'est ça variverb ? :)

https://blog-imgs-44.fc2.com/b/r/a/branche707/VariVerb.jpg

Je pense que tu peux avoir la réponse en observant l'enveloppe qui représente la diffusion et les barres verticales qui représente les première réflexions. Tu tournes ton predelay et tu verras bien qui bouge...
ouais c'est ça Variverb.
Je vais faire la vérif.
Perspicace mon cher O0, rien ne t'échappe.
Bon, j'ai pas trouvé le schéma que je cherchais alors j'en ai fait un vite fait.

https://img.audiofanzine.com/image.php?lang=fr&identifier=image&size=normal&module=user&userPhoto_id=289220

On constate qu'à courte distance, la distance parcourue, donc le temps que met le son direct, les premières réflexions et la diffusion pour arriver à l'auditeur sont nettement différents. Les trois sont donc assez distincts.

Quand on augmente la distance entre la source et l'auditeur, les distances que parcourent les trois types de son voient leur différence diminuer. Ils deviennent moins distincts les uns des autres. En fait, les premières réflexions se noient de plus en plus dans le son direct et la diffusion jusqu'à en devenir impossible à distinguer les uns des autres (sauf la queue évidemment puisqu'elle dure plus longtemps).
D'ailleurs, pour éloigner une source, on diminue son son direct (le volume de la tranche) et on augmente l'envoi dans la réverbe si on veut conserver le même volume global.

On le voit sur cette vidéo de présentation de la EAReverb 2, dans l'exemple du mode "pos" (position) à 1 mn.

Plus la source s'éloigne, plus son direct, les early reflections et diffusion deviennent indistincts les uns des autres.

Maintenant, personnellement, je me préoccupe peu de ceci en mixage (peut-être à tort). C'est important quand on veut faire un placement très précis dans l'espace, mais ça me semble surtout à prendre en compte pour du son à l'image. En mixage de musique, je m'occupe surtout de si ça sonne bien et si mon mix reste clair. Ceci dit, j'ai peut-être tort et la réverbe est probablement le truc qui me pose le plus de difficultés.

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"