close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Travailler à la source - forum Prise de Son & Mixage

Juste une précision, plutôt banale :

Le mixage se fait dès la composition.
Un bon arrangement, une bonne écriture, distribution des parties, des timbres etc... c'est 90% de la prise ou du mix.

Sans vouloir jouer la provoc, l'ingé son n'a que peu d'incidence sur le travail quand la compo est cohérente, efficace et bien construite.
Les choses doivent être logiques lorsque l'on arrive à l'enregistrement.

Sinon, pour ma part : 3 prises max, la prise de chauffe, celle de confort, celle pour peaufiner. Plus, c'est qu'il y a un soucis d'arrangement ou de compo.

Et il faut apprendre aux musiciens à se taire et à mettre sa fierté au placard. Si telle partie de guitare est superflue, il faut la virer. Si la rythmique se suffit avec une grosse caisse et une snare, il faut virer la hit-hat. Etc.

Comme toujours, c'est le silence le plus dur à trouver. Souvent l'égo des musiciens nuit fortement aux compos.
Quand tu es tout seul chez toi (oui j'ai pas bcp d'amis https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif), bah le seul moyen de voir si ça marche, c'est d'enregistrer prise par prise ! On a beau avoir en tête l'archi complète du morceau, ça va sonner différemment.
Quitte à tout foutre à la poubelle après 5h :oops2: ! On en retirera de l'enseignement et la prochaine fois on évitera les choses qui n'ont pas marchés. Ou à l'inverse, on retournera chercher ce qui avait plus ;) !
Il me semble qu'on est en plein dans ce que je craignais au début de série :
Citation :
ReNo Mellow
Si un musicien à peur ou n'a pas envie de devoir "refaire" une prise ca indique plusieurs possibilités…

Citation :
globule_655
Autrement dit, si on estime qu'on a du temps et de l'énergie à dépenser pour une "roue de secours", ok, chacun sa méthode. Si par contre on ne fait qu'accumuler des options parce qu'en réalité, on ne sait pas où l'on va... On n'ira pas bien loin.
... Il y a préparation et préparation. Quand on travaille avec de bons musiciens, on peut se permettre de leur faire jouer des trucs qu'ils n'ont pas préparé en amont. Cela nécessite par contre qu'ils soient familiers avec le morceau à jouer mais ça c'est le bon sens le plus élémentaires.

Citation :
ReNo Mellow
Doit-on avoir de la spontanéité en prise? Je suis de ceux qui pensent (peut-être betement) que les musiciens de studio les plus efficace sont ceux qui arrivent préparé à mort, tant et si bien que de faire une prise ne représente aucune énergie ni aucun effort et que rien n'est imprévu ni laissé au hasard. Le chant est peut-être une exception à la règle (quoi que) car effectivement, un chanteur peut se dépasser pour les biens de la chanson. Cela dit, le chanteur qui se lâche et qui donne tout dès la première prise, il à intérêt à être sûr de lui...

Citation :
boumboumboum
Juste une précision, plutôt banale : Le mixage se fait dès la composition.
Un bon arrangement, une bonne écriture, distribution des parties, des timbres etc... c'est 90% de la prise ou du mix. Sans vouloir jouer la provoc, l'ingé son n'a que peu d'incidence sur le travail quand la compo est cohérente, efficace et bien construite. Et il faut apprendre aux musiciens à se taire et à mettre sa fierté au placard. Comme toujours, c'est le silence le plus dur à trouver. Souvent l'égo des musiciens nuit fortement aux compos.

Jusqu'à skarabee.nc qui raconte des sessions d'enregistrements de groupes en studio...
Je me permet donc de rappeler le concept de base de cette série (voir le n°1) :
Citation :
Nantho
Ce guide s’adresse avant tout au MAOiste moyen. ... Mais qui est donc ce MAOiste moyen ? Après en avoir discuté avec mon célèbre rédacteur en chef, Red Led pour ne pas le nommer, j’en suis arrivé à la conclusion qu’il s’agit avant tout d’un musicien désireux d’enregistrer ses compositions sans pour autant avoir la prétention de devenir un ingénieur du son accompli. ... La première, c’est que notre MAOiste moyen ne dispose pas de ressources illimitées en termes de matériel d’enregistrement. Du coup, les techniques que nous allons aborder iront à l’économie au sens propre du terme...

Du coup il me semble (sauf erreur de ma part) qu'on ne parle pas d'enregistrements en studio ni de faire jouer des musicos, bon ou mauvais, entrainés ou pas.
Donc OK pour préparer au maximum, avoir une idée claire de où on va... ou pas de tout!
Parmis les MAOiste, les 2 extrêmes vont cohabiter.
1. Il y aura le gars qui compose sur son instrument, voir sur le papier (partitions), ou avec son groupe, puis vient le moment ou il (et son groupe si il y a) vont vouloir (rapidement si possible) faire une bonne maquette avec le matos dans sa chambre. Là on essaie d'avoir déjà fait tous les choix d'orientations possibles.
2. Mais il y a aussi le MAoiste qui compose en même temps qu'il enregistre en se laissant guider par l'inspiration d'un riff de guitare qu'il vient de trouver, ou parfois juste d'une loop qu'il vient de mettre dans sa STAN. Là on a aucune idée claire, on n'a même pas de mélodie ni de texte. Personnellement je pratique les 2 extrêmes. J'ai parfois composé des morceaux "par hasard" en enregistrant et en mixant en même temps et ces morceaux sont souvent magiques. (Je peux donner des exemples de morceaux qui sont nés par hasard à ceux que ça intéresse).
Après la question du temps qu'on a est plus importante qu'on le croit. Non le MAOiste n'a pas un temps indéfini car il ne paye pas de studio à cause de la loi de Parkinson
https://fr.wikipedia…/Loi_de_Parkinson
Si dans la vie on ne se fixe pas une deadline en adéquation avec son mode de vie pour une réalisation donné, soit on ne finit jamais (état de frustration permanent) soit ce qu'on fait reste médiocre (état de déception permanent). Il faut un minimum de pression (qui à se l'infliger soit même, en disant par exemple à tous ses potes "mon disque sera fini à Noël") pour être stimulé et performant, sinon on ne fait que paressé. Même si la musique est un plaisir, pour faire chez soi des productions correctes faut qu'à un moment ça devienne aussi du travail.
La même chose dit autrement ici :
http://therecordingr…-to-productivity/
Merci ;) ! Tu l'as expliqué mieux que moi :bravo: ! Pour ma défense... non en fait, pas d'excuse https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif !
Oui yvesfroggie, ta démarche expliquée au #22 est celle du MAOiste, je plussoie :bravo:
Juste pour être sûr : on parle bien d'enregistrer de la musique ?
Si oui alors les principes de bon sens qui s'appliquent en studio sappliquent également en home studio. Ce n'est pas parce qu'on est seul devant son écran d'ordinateur qu'on peut faire n'importe comment et espérer que ça marche quand-même. Tous les passages cités par Hakim+k sont valides pour tous contexte où de la musique doit être enregistrée, peut importe qu'on soit en studio ou pas. Le bon sens reste du bon sens dans tous les cas.
Si on ne parle pas de musique alors mea culpa et je retire tout ce que j'ai dit jusqu'à maintenant.
Être "MAOiste" n'est pas une dispense au bon sens à ce que je sache...

Peace
Glob
Citation :
Le bon sens reste du bon sens dans tous les cas.

Oui et ce que j'ai dis me semble être du bon sens.
Citation :
Tous les passages cités par Hakim+k sont valides pour tous contexte où de la musique doit être enregistrée, peut importe le contexte.

Non pas tous... et surtout le contraire peut aussi être valide.
Ex :
Citation :
Je suis de ceux qui pensent (peut-être bêtement) que les musiciens de studio les plus efficace sont ceux qui arrivent préparé à mort,

ça n'est pas forcement valable pour le MAOiste, il peut enregistré un truc au pif, voir improviser ce qui deviendra peut-être sa meilleure chanson.
Citation :
Un bon arrangement, une bonne écriture, distribution des parties, des timbres etc... c'est 90% de la prise ou du mix.

Oui et non, parfois comme je l'ai expliqué avant, une nouvelle chanson peut naître au hasard lorsqu'on enregistre des trucs.
Citation :
l'ingé son n'a que peu d'incidence sur le travail quand la compo est cohérente

Quel ingé-son?
Citation :
Et il faut apprendre aux musiciens à se taire et à mettre sa fierté au placard

Sauf que le MAOiste tout seul décide de tout donc par rapport à quoi doit-il mettre sa fierté au placard?
Citation :
Quand on travaille avec de bons musiciens, on peut se permettre de leur faire jouer des trucs qu'ils n'ont pas préparé en amont. Cela nécessite par contre qu'ils soient familiers avec le morceau à jouer mais ça c'est le bon sens le plus élémentaires.

Oui voilà du bon sens sauf que quand on travaille tout seul, y a pas d'autres musiciens et que si on est dans la posture n°2 de mon argumentaire on est familier avec rien puisqu'on a même pas composé de morceau.
Citation :
Si on ne parle pas de musique alors mea culpa et je retire tout ce que j'ai dit jusqu'à maintenant.
Être "MAOiste" n'est pas une dispense au bon sens à ce que je sache...

Là c'est de la mauvaise foi évidente, personne n'a dit ça.
Manifestement tu n'as pas compris la posture du MAOiste n°2 de mon post #23.
Je ne dis pas que c'est la bonne posture, je dis que les 2 extrêmes existent.
Et j'ai aussi peur que cette série manque sa cible si on ne fait que parler de ce qui se passe en studio.
Mon bon sens me dit que tu nous feras pas accepter que c'est la même chose. Ni l'objectif, ni les moyens, ni les contraintes ne sont les mêmes entre un MAOiste et un studio alors ce qui est valable dans l'un ne l'est pas forcement dans l'autre. Parfois oui, parfois non.



T'es pas obligé de faire des posts de 10km, pas agréables ni faciles à lire/comprendre sur un écran d'ordi et encore moins sur un écran de smartphone.

Citation :
Je me permet donc de rappeler le concept de base de cette série (voir le n°1) :


Heureusement que tu es là pour rappeler aux pros de ne donner surtout aucun conseil pertinent.
Parce que quand on est MAOiste on n'est pas musicien ? Que le MAOiste s'enregistre tout seul ne change rien, on est toujours en train d'enregistrer de la musique. De ce fait, les conseils de bon sens dont je parlais s'appliquent.
Même si on enregistre des idées au hasard, il y a toujours une direction qui se dessine tôt ou tard et qui est nécessaire pour terminer quoi que ce soit. Si ce n'est pas le cas, ça ne restera que de la masturbation ad vitam aeternam.
Ce sont ces décisions qui permettent de construire la composition et l'arrangement. Ces éléments sont partie intégrante du mix au même titre que l'interprétation qui eux-mêmes vont influencer l'enregistrement et donc in fine, le mix. Je ne vois pas bien comment il pourrait en être autrement.

Peace
Glob
Tu as raison, c'est peut être parce que je n'ai pas de smartphone.
Citation :
Heureusement que tu es là pour rappeler aux pros de ne donner surtout aucun conseil pertinent.

Je n'ai dit à personne de ne pas donner de conseils, ...quant à la pertinence tout dépend de la cible, si les pros veulent parler entre eux, je m'en fous... demandez voir à Nantho. Moi j'avais compris que cette fois on s'adresserait d'avantage aux "amateurs". Je me serais trompé, veuillez bien m'excuser.

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"