close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Prendre soin de ses musiciens - forum Prise de Son & Mixage

Citation :
Une ambiance calme ainsi qu’un mobilier fonctionnel et confortable ne nuiront pas à la manœuvre, bien au contraire ! Cela contribuera à détendre l’atmosphère et diminuera donc le stress du musicien.


http://65.media.tumb…qzhiqwo3_1280.png

Citation :
N’hésitez pas à les guider afin d’obtenir une interprétation plus juste vis-à-vis de l’œuvre, mais ne soyez pas non plus trop dirigiste pour ne pas les braquer. Ce sont de petits êtres fragiles.


https://cdn.programme-television.org/var/premiere/storage/images/tele-7-jours/diapos-tv/photos-la-folie-des-grandeurs-france-2-louis-de-funes-et-yves-montand-un-duo-etonnant-et-detonnant-4300873/photos-la-folie-des-grandeurs-france-2-louis-de-funes-et-yves-montand-un-duo-etonnant-et-detonnant2/77574351-1-fre-FR/PHOTOS-La-folie-des-grandeurs-France-2-Louis-de-Funes-et-Yves-Montand-un-duo-etonnant-et-detonnant_photo_full.jpg

Pour que les artistes soient le plus à l'aise possible pour le grand rendez-vous avec leur Inspiration,
n'oubliez pas de toujours parler APRES qu'ils aient parlé,
de porter, régler et nettoyer leur matos AVANT et APRES un enregistrement,
éventuellement de leur prêter votre femme AVANT, APRES et parfois PENDANT un enregistrement...ça peut les aider.

Les artistes,
Ce sont des gens pas comme les autres.
Alors ne les traite pas comme tes voisins, ton tonton, ton garagiste, ta caissière ou ton postier car eux,
ce ne sont pas des artistes...ce sont juste des gens.
Les artistes ne sont pas des gens. Ils produisent des sons avec des instruments.


https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif
Pour le coup Nantho, tu as beau essayer de rattraper le coup avec ça
Citation :
Beaucoup de home studistes travaillent seuls et n’enregistrent donc personne d’autre qu’eux-mêmes. Mais les conseils de cet article restent tout de même pertinents à mon humble avis. Ne dit-on pas que charité bien ordonnée commence par soi-même ?

... j'ai vraiment l'impression que cet article se passe dans un studio d'enregistrement avec des musiciens payés et non pas dans la chambre du Maoiste comme tu l'avais défini au début, mais bon j'ai rien dis... car franchement quand je m'enregistre moi-même je n'ai aucune raison de stresser, si ce n'est parce que les enfants vont rentrer dans une heure et feront du bruit, donc faudra que j'ai fini mes prises avant!

Citation :
La première remarque que je vais faire peut facilement être prise pour une lapalissade, pourtant il me semble utile de rappeler ce prérequis indéniable : avant tout enregistrement, le musicien doit connaître sur le bout des doigts le morceau qu’il s’apprête à jouer. S’étendre sur la question serait superflu, passons à la suite.

Ben non, là je ne suis vraiment pas d'accord. 60% de ce que j'enregistre je l'invente en enregistrant. La mélodie, les accords, les paroles, OK on l'a avant d'enregistrer, mais pour tous le reste c'est : on essaie ... on improviste ... on trouve un truc super ... ça donne une autre idée ... etc ... et pendant tous ce temps, ça enregistre. Après on découpe, on déplace, on assemble le meilleur.

Citation :
Les artistes ne sont pas des gens. Ils produisent des sons avec des instruments.

:mdr::mdr::mdr: J'adore!
Citation :
Ben non, là je ne suis vraiment pas d'accord. 60% de ce que j'enregistre je l'invente en enregistrant. La mélodie, les accords, les paroles, OK on l'a avant d'enregistrer, mais pour tous le reste c'est : on essaie ... on improviste ... on trouve un truc super ... ça donne une autre idée ... etc ... et pendant tous ce temps, ça enregistre. Après on découpe, on déplace, on assemble le meilleur.


Il me semble que tu confonds plusieurs choses : les phases de composition / écriture, voire arrangement, édition, ou encore pré-production, avec la phase d'enregistrement dont il est question ici... Enfin c'est ce que je comprends à la lecture de ton post. Me trompe-je ?
Tout ça, c'est bien beau, mais le meilleurs moyens pour qu'un musicien soit a l'aise en studio...ben ça reste qu'il se prepare correctement. Quand on a son morceau dans les doigts, plus besoin du cerveau!
Il m'est deja arrivé d'avoir le cerveau qui flippe et se dit "put***, je ne me rapelle absolument plus du prochain passage pourtant repeté ad nauseam, mes doigts s'en sont souvenu pour moi!!!

je rajouterais que le principe de donnée une mixette a chaque musicien pour qu'ils gèrent leurs écoute peux passée de la solution "simple, leur permetant de faire les choses comme ils l'entendent en gagnant du temps" à "ne pas se rendre compte que ils ont de la merde dans leur casque et qu'ils ne savent pas gérer un retour"

lors de l'enregistrement, si le routing le permet, faire souvent des allez-retours entre son mix casque et celui d'un musicien et se permettre de légère retouche lors de la prise est souvent une chouette idée je trouve, surtant quand le musicien rentre un coups dans les micros ou au contraire joue plus doucement, lui permettre d'avoir des nuances de jeux sans que cela le dérange a l'écoute

 

un autre truc vachement con mais dont je me suis rendu compte c'est qui si il y a des vitres entre les controles rooms et les studios c'est rarement pour le language des signes quand il y a un malentendent, mais bien car souvent les musiciens jettent un oeil pour voir si que ce passe de l'autre coté, et surtout cherche un publique, lever les yeux de ces niveaux d'entrées et regarder un musiciens faire sa performance peux en mètre a l'aise beaucoup, comme un soutient, bien que ca peux être contre-productif avec certain.

 

Citation :
Il me semble que tu confonds plusieurs choses : les phases de composition / écriture, voire arrangement, édition, ou encore pré-production, avec la phase d'enregistrement dont il est question ici... Enfin c'est ce que je comprends à la lecture de ton post. Me trompe-je ?

Ben comment tu fais toi pour faire les arrangements de tes morceaux à la maison? Tu écris les partitions de tous les instruments avant de les enregistrer? Moi j'écris effectivement mélodie et grille d'accords, mais pour le reste, je branche ma guitare (ou ma clarinette, ou je lance un Kontakt) et je cherche des trucs que j'enregistre de suite, sinon comment je fais? Je l'écris?
Si je devais écrire les partitions des 30 instruments de ma compo pour les faire jouer par des musiciens, je me tirerais une balle. Et puis ça supposerais que je sois capable d'entendre que ça va bien ensemble dans ma tête avant d'enregistrer, je ne suis pas Beethoven!
Alors si tu t'adresses effectivement au home-studiste (j'arrête de dire maoïste) tu ne peux pas dissocier ces phases. J'invente, comme la plupart des home-studistes, mes arrangements au fur et à mesure de l'enregistrement. Et c'est bien une phase d'enregistrement puisque ça figure dans le morceau final, non?
Les phases que tu évoques sont typiquement celles du groupe avant d'entrer en studio, pas celles du home-studiste.

Je pense que pour Nantho, ce que tu parles est l'étape de la Démo, qui s'inscrit parfaitement dans l'idée de composer/enregistrer et même improviser,  mais après cela, si viens l'étape du studio, ces différentes phase de création doivent déjà être fini, a quelque exeption près (casi)irréalisable en home studio https://nc333.fr/smyle/joyeux.gif

Sauf que depuis le début cette série ne s'adresse pas au travail en studio d'enregistrement mais au MAOïste désireux d'enregistrer lui-même ses compositions. Donc il n'y a pas d'étape démo et il n'est pas question d'aller en studio. Relis le premier épisode.
https://fr.audiofanz…uvelle-serie.html
Si ce n'est plus ça, alors ça serait sympa de le dire, histoire qu'on n'est pas l'impression oublié, car toute cette prose sur les petits soins qu'il faut apporter aux musiciens me semble provenir d'un autre contexte, je ne me sens absolument pas concerné en tant que home-studiste. J'aimerais bien d'ailleurs entendre s'exprimer ici les home-studiste qui ne mettent jamais un pied dans un studio d'enregistrement. On ne les entends pas beaucoup, les personnes à qui s'adressent cette série.
Ni voyez aucune offense, j'apprécie beaucoup les interventions des pros ici mais ça me ferait aussi plaisir d'entendre comment font mes véritables "frères d'armes"... enfin moi j'essaie de partager dans ce sens.
Le truc à ne pas faire, (et que j'ai fait.... très connement) : faire un worst off des différentes prises pendant la pause et faire écouter le résultat....
Hakim, quand je compose / écris, ça commence généralement par de la guitare/voix enregistré vite fait avec l'enregistreur de base de mon téléphone.

Ensuite, il y a une phase de recherche / composition / arrangement où j'enregistre dans ma STAN, mais je ne me prends pas le chou sur la qualité d'enregistrement, même si je fais quand même au mieux, mais sans me prendre le chou histoire de ne pas couper le flux créatif avec des questions techniques qui n'ont pas lieu d'être à ce stade. Il est rare - mais ça m'est déjà arrivé - que des prises de cette phase termine sur l'enregistrement définitif.

Après, j'entame la pré-prod. L'enregistrement est plus propre, mais pas forcément encore "parfait". Là, je teste encore plus mes idées d'arrangement, mais aussi des idées de production / mix qui du coup me guideront pour plus tard faire les prises de sons en travaillant à la source en fonction des idées directrices qui sont venues à cette étape. Si en plus je finis par bosser avec des musiciens supplémentaires, c'est cette phase qui me permettra de leur donner de quoi bosser sans avoir à écrire les partoches, et ça aidera aussi pour faire leurs retours casque lors de l'enregistrement. Il arrive fréquemment que des prises issues de la pré-prod atterrissent sur le mix final, mais que pour un ou deux instruments, pas toute l'instrumentation.

Enfin, je passe à l'enregistrement "définitif" à proprement parler et c'est de ça dont il s'agit ici dans cette série.

Il arrive que la frontière entre ces phases soit plus ou moins flou, mais c'est quand même comme ça que je bosse, car plus c'est flou, plus j'aurai du mal à arriver au bout du morceau. Pourtant c'est pas l'envie qui me manque de brûler des étapes, mais il faut se faire violence car c'est pour le bien de la musique. Ce que je décris est valable en home studio comme en studio pro. Avec ce que tu décris, tu feras de la maquette mais pas un album commercialisable, ou alors ça te prendra énormément de temps et d'efforts pour un résultat qui serra quasiment certainement en dessous de tes espérances.

Voilà, ce n'est que mon point de vue, libre à toi de gérer comme tu veux. Si ce qui t'apporte le plus de plaisir c'est de "maquetter", tant mieux pour toi et vas-y gaiement ! Maintenant, si le but c'est de sortir un album, ben là il me semble qu'il n'y a pas 36 solutions.

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"