close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Prendre soin de ses musiciens - forum Prise de Son & Mixage

Prendre soin des musiciens

Citation :
puis je demande a ma femme de faire les prises.


:8O:

https://c1.staticflickr.com/7/6167/6214729076_c42347c97d.jpg

:bravo:
Will, je me permets de t'expliquer que c'est exactement le contraire qui se passe. Moi je n'ai pas une méthode, et ce n'est pas le concept de tout faire en même temps. J'essaie de me pas m'enfermer dans une méthode rigide et surtout j'essaie de rester dans un processus créatif à chaque étape. J'essaie de me laisser guider par la chanson et je suis prêt à tout remettre en cause et tout recommencer si c'est nécessaire.
Citation :
Au passage, je t'invite sincèrement à essayer de faire autrement au moins une fois pour voir ce que ça donne : mène une par une les différentes étapes. Même si tu reviens ensuite à ta méthode habituelle, je pense que le faire ainsi au moins une fois t'apportera plein de trucs intéressants.

Merci pour l'invitation, mais j'ai suivi scrupuleusement cela pendant 30 ans et je le fais encore parfois. Mais c'était avant d'avoir le matériel pour être autonome. Je pense donc avoir le recul nécessaire pour me permettre de la ramener. Le résultat est flagrant, toujours le même type de chanson jusqu'en 2009. Sur mes albums de 2013, 2014 et 2015 une explosion de créativité, certains m'ont dit qu'on a presque l'impression d'avoir affaire à un artiste différent d'une chanson à l'autre... et le cru 2016 sera encore différent, et je l'espère enfin mieux mixé et ça sera en partie grâce à la série sur le mixage de Nantho. (Nantho, merci 1000x pour ça, car d'abord c'est gratuit et c'est très pédagogique, j'espère surtout que tu ne crois pas que je te cherche querelle maintenant, c'est juste de la rhétorique, je suis un de tes plus fidèle lecteur).
De plus je n'ai jamais dit qu'une méthode est meilleure qu'une autre. C'est plutôt vous qui restez sur les mêmes schémas rigides, j'essaie juste de dire qu'il y d'autres façons, Nantho peut dire qu'il y en a pas 36, je ne le crois pas.
Pour en revenir à ce billet, essaies de le faire lire à un non musicien et il te dira que ça s'adresse aux musiciens qui rentrent en studio d'enregistrement et pas au home-studiste dans sa chambre. Sur ce coup la cible ne me semble pas atteinte. Après ce n'est pas bien grave.
Ce qui énerve c'est plutôt de se voir ré-expliqué la vie comme si on était ignorant quand on essaie d'apporter une autre approche, du genre "t'as pas compris, faut faire comme ça"!
Maintenant si ça vous perturbe et que vous préférez rester dans votre establishment, je vais m'abstenir. Mais faut pas se plaindre après de faire toujours la même chanson. Si on utilise toujours le même procédé y a des chances d'aboutir au même résultat, à part l'idée de départ (la compo) rien d'autre ne change dans votre méthode.
Donc c'est moi qui propose d'autres méthodes pas toi. Par ailleurs au sujet du bien fondé des maquettes aujourd'hui je suis persuadé d'être le cas le plus courant. Dès qu'on a du matériel potable on en fait plus. Faites un sondage ;-)
Sinon, je t'invite à te renseigner sur comment ont été créé des albums légendaires qui ont marqués l'histoire de la musique par leurs innovations, ils ont plus été fait dans l'expérimentation en studio (et ça coûtait à l'époque) et n'ont rien à voir avec les maquettes d'origines, je pense à mes mentors comme Peter gabriel, Pink Floyd, Beatles, Queen, U2 de la bonne époque...etc...
Si tu relis mes interventions, tu verras qu'il n'y a qu'une chose qui revient, essayer de rester dans un processus de création et de remise en question. D'ailleurs à l'extrême, je dirais qu'on ne peut créer que dans le doute, les certitudes sont rarement des sources d'inspiration, mais ça c'est perso.
Désolé d'avoir été si long, qui sait, c'est peut-être la dernière fois…

Citation :
Moi les musiciens ! Ptain ce que j'aimerais en avoir...

Merci, ça résume bien le problème de cet article.
Citation de Hakim+K :
Ben non, là je ne suis vraiment pas d'accord. 60% de ce que j'enregistre je l'invente en enregistrant. La mélodie, les accords, les paroles, OK on l'a avant d'enregistrer, mais pour tous le reste c'est : on essaie ... on improviste ... on trouve un truc super ... ça donne une autre idée ... etc ... et pendant tous ce temps, ça enregistre. Après on découpe, on déplace, on assemble le meilleur.


Entièrement d'accord, je fais ça très souvent quand j'enregistre mes parties de grattes, en particulier sur les solos, je joue ce qui vient et je garde le meilleurs, du coup la plupart de mes solos sont enregistrés en 5,6 ou 7 fois, parfois même j'enregistre la fin avant le début.... Ça permet vraiment de trouver des choses auxquelles ont aurait pas pensé hors contexte de "fixation" définitive.

Par contre ça c'est valable qu'en home studio évidement, (voir même dans son propre home studio) je me permet ça parce que je suis chez moi et que j'ai le temps, mais quand mon bassiste se pointe et qu'il sait pas exactement ce qu'il va jouer ça me fou des sueurs... Résultat j'ai pas la patience d'attendre qu'il fasse des prises parfaites, donc je dis "c'est bon j'arrangerais ca au mix", sauf qu'une fois qu'il est parti je prend ma basse et je refait tout... Le dernier morceau en date j'ai du faire 280 prises de basses avant d’être satisfait, je me levais même la nuit pour faire des modifs qui me trottaient dans la tête. https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

Par contre ce genre de pratique la c'est valable que pour ce que je suis capable de refaire, c'est évident que je vais pas reprendre une ligne de batterie ou de chant... du coup je suis un gros casse couille pendant les sessions, mais ca paye toujours au final...

Être perfectionniste ça peux te bouffer la vie (et celle des autres) mais bordel quand t'as fini et que c'est nickel qu'est ce que tu te sens léger :bave:
Voilà c'est ça, on fait une fois comme ça et une fois autrement (j'ai bien dit 60% et pas 100%) selon le contexte car on est dans son propre home-studio, sachant que ces articles ne sont pas censé s'adresser aux studios pro.
Si un copain vient enregistrer on se retrouve dans la dynamique décrite par Nantho de cet article. Sinon on fait autrement, c'est franchement sectaire de ne pas le reconnaître.
Citation :
Le dernier morceau en date j'ai du faire 280 prises de basses avant d’être satisfait, je me levais même la nuit pour faire des modifs qui me trottaient dans la tête.

Ah oui là c'est plus que du perfectionnisme, c'est de l'obsession. Mais au final, est-ce que cette ligne de basse a vraiment rendu la chanson exceptionnelle?
Une chose importante dans un morceau est de prendre du recul à un moment pour définir le truc exceptionnel qui fait la différence, "the hook" comme disent les english. Si l'accroche c'est juste un riff de guitare il faut le faire devenir central dans l'arrangement quitte à revoir la mélodie ou même le texte. Récemment en finissant une chanson je me suis rendu compte qu'à chaque écoute je n'attendais qu'une chose, le pont qui arrivait après 3 minutes. Je me suis dis quel gâchis, il faudrait que la mélodie de ce pont soit celle du refrain. J'ai refais le texte, la mélodie, et 80% des enregistrements mais c'est allé très vite. C'est cette souplesse qu'apporte le home-studio alors pourquoi s'imposer une successions d'étapes figées?

Citation :
mais bordel quand t'as fini et que c'est nickel qu'est ce que tu te sens léger :bave:

Oui je connais ça, quel plaisir de contempler enfin son oeuvre et de constater qu'on a réussi à faire ce qu'on avait dans la tête....Et puis après vient le coup de déprime... c'est juste une chanson que personne ne va vraiment écouter car je n'ai pas de canaux de diffusion puissants, je voue ma vie à des futilités... la seule façon de retrouver le moral pour moi c'est de me lancer dans la création d'un nouveau morceau qui sera tout aussi inutile... le supplice de Sisyphe en quelque sorte.
https://soundcloud.com/hakim2/sisyphe
Citation de Archion :
Ce serait intéressant que les home studistes parmi nous publient quelques photos de leur espace d'enregistrement, ça peut donner des idées (et puis c'est joli)


Moi perso c'est très basique mais plutôt efficace et assez chaleureux

Prise de voix, basse et guitare dans le salon

https://img4.hostingpics.net/pics/73627720161102095027.jpg

Ampli de guitare dans la piaule (et prise gratte acoustique pour éviter la reverb du salon)

https://img4.hostingpics.net/pics/953002IMG20160930080440.jpg

Et batterie chez mon pere dans un hall/mezzanine avec presque 8 mètres sous comble (vraiment cool pour la batterie)

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/12187908_910384665663960_7642617900272306012_n.jpg?oh=d3ff68f1f55682633ef0f875d67aefd1&oe=58A001A1

Pour une petite idée du rendu ;)

https://www.youtube.…tch?v=xn1v8RLE4a4
Bon, je vais être obligé de dire quelque chose de sérieux pour une fois :mdr: :
Je vais dire des choses que tout le monde sait : les deux mondes sont liés et il n'existe pas deux modèles totalement distincts pour moi.
il existe "une voie moyenne" classique, un entre-deux, qui est celle du travail à la maison sur du 4-8 pistes ou du DAW et qui peut à terme aboutir à un passage en studio pro... ou pas :
Pour beaucoup de musiciens pros et non pros les projets naissent à l'état brut sur des pistes "à la maison", se perdent sur des bandes ou dans des disques durs et finissent parfois dans de magnifiques tubes dans un bel enregistrement de studio pro quand un producteur a accepté de lacher un billet : c'est de cette manière que travaille Adam Granduciel de "War On Drugs" comme il a eu l'occasion maintes fois de l'expliquer : il bosse chez lui en Pennsylvanie les différentes tracks de ses morceaux sur son 8 pistes pendant des mois et ensuite appelle ses gars qui habitent loin et met ses morceaux en place avec ses musiciens avant d'aller les enregistrer. Parfois, il se repenche sur des idées laissées à l'état de friche et qui pourront constituter plus tard un morceaux dans un nouveau projet...C'est classique et c'est un "entre-deux" de ce qui est échangé entre Nantho et Hakim+K, un cheminement qui mêlent les deux modèles défendus par nos deux amis...
C'est très banal ce que je raconte là, désolé mais il n'est pas inutile de se baser sur un exemple concret comme je viens de le faire en citant Adam Granduciel.
Après, dans la musique indé, c'est fréquent que des "maquettes", des travaux préparatoires en somme connaissent une édition sur disque et ils sont parfois plus beaux que les mêmes morceaux en version albums pro de studio...:8O: : c'est la magie du Home-studio!
Allez pour le plaisir, le travail à la maison ça paie, voyez par vous même :bravo: :


J'avoue préféré quand tu fais des blagues (excellent "la prise" de ma femme).;)
Là encore, tout existe.
Un exemple d'un enregistrement réalisé dans une chambre avec 500$ de matériel qui finit numéro 1.
http://therecordingr…-to-1-on-spotify/
Un autre :
http://therecordingr…o-getting-signed/
Y a plus de règles aujourd'hui.
Après perso, je n'aime pas les chansons ci-dessus, vraiment trop typé et déjà entendu 1000x.
Mais force est de constater qu'il n'y a pas eu de case studio, ni maquette, ni même enregistrement pro (micro à 100$, parfois même pas d'écoute sur moniteur, mixé au casque), ça a pourtant fonctionné.
Acceptons toutes les différences.
Citation de Hakim+K :
Ah oui là c'est plus que du perfectionnisme, c'est de l'obsession. Mais au final, est-ce que cette ligne de basse a vraiment rendu la chanson exceptionnelle?
Une chose importante dans un morceau est de prendre du recul à un moment pour définir le truc exceptionnel qui fait la différence, "the hook" comme disent les english.


Exceptionnel ça reste subjectif donc je sais pas mais en tout cas bien joué, oui :-D

Pour ce qui est de la prise de recul oui ça c’est essentiel, ça permet de se vider l'esprit et se déshabituer des erreurs ou des incohérences dans lesquelles on a baigné pendant des heures, pour moi c'est la clé d'un mix réussi et c'est la que le home studio prend tout son sens, avoir le temps.

Citation :
c'est juste une chanson que personne ne va vraiment écouter car je n'ai pas de canaux de diffusion puissants


Pour ça après j'ai la chance avec mon groupe de bosser avec un youtuber connu qui nous fait de la pub en échange de composition de generique de jingle etc, pas mal de gens on accrochés et en un peu plus d'un an on cumule environ 130 000 écoutes reparties sur une dizaines de titres entre youtube et soundcloud. Du coup j'ai pas cette sensation que personne ne va écouter, c'est même le contraire et ça pousse a pas faire n’importe quoi et a bien prendre le temps...
Citation :
Pour ça après j'ai la chance avec mon groupe de bosser avec un youtuber connu qui nous fait de la pub en échange de composition de generique de jingle

Eh oui, on en revient toujours à avoir besoin de la notoriété de quelqu'un... en gros pour être connu, il faut déjà l'être ou connaitre qq'un qui l'est. Je suis content pour toi, surtout que ça s'inscrit dans un échange de bon procédé donc tout le monde est gagnant.
J'ai écouté le morceau que tu as posté avant. J'avoue que je trouve que ça évoque trop Nirvana pour moi. J'accroche moyennement sur la mélodie du chant mais la qualité et la cohérence sonore sont là.
Oui bon après quand on remet ça dans le contexte lui a 470 000 abonnés, et nous 2500 donc ça reste pas évident quand meme :-D

Par contre grâce a tout ça y a un truc qui m'a permis de réfléchir sur l'importance ou non du son d'un morceau, notre titre qui est le plus écouté de tous est probablement celui qui a le son le plus désagréable, c'est bien la preuve que c'est la musique qui prime au final et qu'il faut pas jurer que par la perfection absolue...

https://www.youtube.…tch?v=IqrVj2fBQgA

En tout cas j'ai écouté ton morceau, le style est bien plus actuel propice à la diffusion que le style année 90 de mon groupe, c'est vraiment une question d'opportunité au final...

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"