close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] De l’importance de la pré-production - forum Prise de Son & Mixage

Voici un exemple de Préprod "home studio"

https://dl.dropboxus…ELINE-PREPROD.wav

C'est une chanson que j'ai composée de A à Z, chaque piste, chaque instrument, j'ai écrit le texte, la ligne vocale et indiqué à la chanteuse comment interpréter la chanson

maintenant que tout est couché et prêt, on va pouvoir passer à l'enregistrement

du coup :

1) je vais pouvoir enregistrer la drums en ne pensant qu'à mon jeu et comment je veux faire groover les différentes parties (et nons plus faire 100 esssais de breaks et roulements)
2) Un vrai bassiste va jouer dessus histoire de donner plus de relief que ce truc tout plat
3) un vrai guitariste va jouer les rythmiques avec un son bcp plus recherché que la première simu qui m'est tombée sous la main. Idem, pour les solis, il va pouvoir les jouer bcp plus finement que ca
4) Je vais coucher les claviers en ne pensant qu'a ce que je dois obtenir et en oubliant toute forme de théorie musicale pour savoir si tel accord ou telle note peut rentrer en fonction des harmonies générées par les autres instruments
5) la chanteuse va pouvoir enregistrer dans de bonnes conditions, autrement qu'avec un SM58 dans une main et la feuille du texte dans l'autre en chantant à vue en fonction de ce que je venais de lui indiquer 2 minutes plus tôt.
6) ca va m'offrir une grosse souplesse de planning, si j'ai envie de commencer par enregistrer les grattes parce que le gratteux est dispo là tout de suite, il à un retour casque cohérent qui lui permet de jouer confortablement
7) j'ai déjà une belle idée de la construction du mixage et de la couleur du mixage vers laquelle je vais me diriger. Du coup, je vais déjà pouvoir faire des choix clairs et définitif à la prise en terme de placement de micro, compression, égalisation, réglage d'ampli. ici il n'ya aboslument aucun triatement de mixage, les faders sont réglé par jean michel APEUPRES et c'est tout. pas d'automations, rien... c'est plat comme kate moss
8) j'ai déjà pu faire écouter la version à mon entourage pour receuillir différentes impressions avant de mettre tout en boite définitivement
9) on peut tester le morceau en live pour voir si tout tourne correctement car chacun sait déjà quoi jouer exactement, du coup, en une répet, on a fait le tour de la question

Impossible selon moi de me passer de la préprod dans ce genre de travail... j'aurais sans cesse fait des reconsidérations et des essais qui m'auraient fait perdre du temps, de l'energie et m'auraient induit à me perdre en chemin.

Là, en quelques heures, la chanson va être mise en boite, prête à être publiée, sans stress ni pression :-D
Je te mets plus un, parce que c'est une bonne méthode pour travailler avec un groupe rock/pop/metal..., je note aussi que tu composes toi même la musique, j'ai l'impression que tu n'exposes pas aux problèmes de groupe où chacun veux participer à la composition, dans cette cituation c'est une bonne chose.
Citation :
..., je note aussi que tu composes toi même la musique, j'ai l'impression que tu n'exposes pas aux problèmes de groupe où chacun veux participer à la composition


Ca n'est pas toujours comme ca. Parfois on compose en groupe, mais c'est vrai que j'ai le rôle d'arrangeur sur la totalité des morceaux. Logique dans ce style où le batteur á généralement les meilleurs armes et le meillleur bagage pour s'atteller á cette tâche.

Et tu fais comment en groupe ? Je veux dire chacun contribue à ton projet « virtuel » pour le construire ou bien chacun vient directement avec son instrument enregistrer une maquette, voir plus qu' une maquette ? Là je pense que tu peux reconsidérer les étapes 1 à 5... ou les aborder différemment.
Ca dépend... ca peut partir d'une jam acoustique entre le gratteux et la chanteuse, du bassiste qui nous pond un riff de gratte, du gratteux qui apporte un theme qui finalement sera joué au piano, de moi qui lance une idée de base et qui tourne dans les boites mails...

Je rassemble le tout, arrange tout ça, on écoute ensemble, on en discute, on change des trucs, la chanteuse pose sa voix, on rechange, on adapte, on change la tessiture, puis quand tout le monde est content, on refait un brouillon propre vite fait (préprod) pour voir si c'est cohérent, on dors dessus quelques jours et si on est encore content, on balance en repet et on enregistre dès qu'on à le temps.

EDIT : je réécris bcp en MIDI également, des riffs de gratte via shreddage ou ample sound, j'enregistre la drums en MIDI depuis mon E-drums, pareil pour la basse, ca permet de réécrire ou transformer le choses rapidement au besoin et de soigner les arrangements verticaux de façon bien visuelle en cas de rythmique un peu chiadée ou de couches instrumentales épaisses

RE EDIT : par exemple ici, tout à été refait en MIDI afin de faciliter le travail de la chanteuse pour trouver la bonne tessiture, son phrasé etc (même si c'est une cover, on change quand même pas mal de l'originale)

ca permet également de revoir facilement les arrangements rythmiques à postériori du taf de la chanteuse (si une rythmique faite avant se marie mal avec son phrasé par exemple, ou si une harmonie l'enmmerde pour aller chercher une note qu'elle voudrait placer)

Je ne sais pas si je doit l'interpréter comme ça, en quelques sorte vous attendez d'avoir tout bon avant d'enregistrer correctement, tu ne bouge pas tant que vous n'arrivez pas à jouer entièrement le morceau et tout ce qui a été fait précédemment tu le considères comme brouillon.
Pour moi c'est totalement à l'opposé de ce qui peut naître directement en studio et être validé par l'enregistrement, dans le sens qu'on a une idée, on l'enregistre, en écoutant c'est bon ou pas et on garde. :-D
Citation :
Je ne sais pas si je doit l'interpréter comme ça, en quelques sorte vous attendez d'avoir tout bon avant d'enregistrer correctement, tu ne bouge pas tant que vous n'arrivez pas à jouer entièrement le morceau et tout ce qui a été fait précédemment tu le considères comme brouillon.


Oui

Citation :
Pour moi c'est totalement à l'opposé de ce qui peut naître directement en studio et être validé par l'enregistrement, dans le sens qu'on a une idée, on l'enregistre, en écoutant c'est bon ou pas et on garde.


C'est ce qu'on fait, mais on le fait à l'arrache, quand on est dans de la compo, on se fait pas chier à sortir le gros micro ou la gratte parfaitement cordée ou le gros presets de superiror drummer pour jouer depuis l'e-drums... on est justement en phase créative et on ne s'encombre pas avec la technique. on teste des trucs à l'arrache et si ca marche, on garde, sinon on jette.

En fait, Je pense que le malentendu vient du set up. Quand j'enregistre les grattes pour de vrais, définitivement, on met des cordes neuves, on veille à l'intonation de l'instrument, on règle l'ampli aux petits oignons.

On ne va pas s'encombrer de tous ces (important) détails quand on compose... on se fera chier avec ca le moment voulu.

Quand on enregistre la voix pour du bon, la chanteuse n'est pas en régie avec moi, elle est dans une autre pièce avec son micro bien placé... ce qui ne facilite pas la communication en phase créative... quand on est en mode compo, elle chante dans un dynamique, sans casque, à coté de moi dans la régie, à l'arrache... ca permet de se parler aisément sans avoir à se causer via un talkback ou breuler pour s'entendre.

Citation de ReNo Mellow :
Ca dépend...


Je crois que le truc c'est bien ça :) de plus Chacun développe à force d'habitude des réflexes de travail
surtout quand tu bosse longtemps avec les mème personnes, ce qui n'est pas forcement bon et je dis ça pour moi en premier, j'ai pris aussi mes petites habitudes lol et ce que tu propose est pertinent dans ton cadre.

Ceci dis je fais aussi beaucoup comme toi, pas mal de travail de séquençage midi
Finalement la meilleur méthode, hormis quelques bases communes incontournable qu'on ne retrouve pas forcement dans le mème ordre chez chacun, c'est celle qui fonctionne dans un contexte défini.

Il y'a par contre des moments, j’insiste lol, ou le travail tue la créativité, enfin non plutôt la spontanéité d'un feeling ou d'une émotion. ça ne t'arrive pas de reecouter un premier jet bien apres avoir fini un def suite a XXXX versions et de te dire, merde, j'ai perdu un truc en route ? Moi oui.

Très intéressant en tout les cas, Il y'a encore peux, surtout en France, chacun gardait ses "trucs" pour lui...ça risquait pas de progresser :)
Tiens un exemple qui me revient, j'ai assisté un jour á l'enregistrement d'un groupe. On devait changer les cordes du gratteux a peu près toutes les heures (ce mec devait transpirer de l'acide, j'ai jamais vu ca)

Tu t'imagines en phase de création? Si tu commences a changer de cordes ou de gratte sans cesse parce que ca ne sonne plus? Ca tuerait complètement la créativité du gars.

Bref, ya un moment pour tout, donc, autant directement faire les bonnes choses au bon moment.
Citation :
C'est ce qu'on fait, mais on le fait à l'arrache, quand on est dans de la compo, on se fait pas chier à sortir le gros micro ou la gratte parfaitement cordée ou le gros presets de superiror drummer pour jouer depuis l'e-drums... on est justement en phase créative et on ne s'encombre pas avec la technique. on teste des trucs à l'arrache et si ca marche, on garde, sinon on jette.

En fait, Je pense que le malentendu vient du set up. Quand j'enregistre les grattes pour de vrais, définitivement, on met des cordes neuves, on veille à l'intonation de l'instrument, on règle l'ampli aux petits oignons.

On ne va pas s'encombrer de tous ces (important) détails quand on compose... on se fera chier avec ca le moment voulu.


Ouais, problème de groupe parce-qu’un jour c'est studio et le samedi concert... Quand tu fais uniquement du studio normalement t'as moins besoin de bouger/changer le matériel, je ne dis pas que tu ne vas pas prendre un guitare acoustique pour chopper une idée ou du matos que tu laisses traîner à la cuisine... mais voilà ça te laisse quand même plus de chance de laisser les choses en place en faisant uniquement du studio de A à Z, que ce soit le réglage de l'ampli, la hauteur du tabouret, le réglage du préamp, la position des micros, etc...