person close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Techniques du Son
{{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Le choix du micro pour le chant - 3e partie

Le choix du micro pour le chant - 3e partie
Lors de l'épisode précédent, nous avons vu quels étaient les différents critères à prendre en compte lors du choix d'un micro pour l'enregistrement d'une voix. Aujourd'hui, je vous propose de faire un point sur les différentes caractéristiques des micros qui vous permettront justement d'effectuer ce choix en fonction desdits critères.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Hors sujet :
Citation :
Pour finir, ce que je nomme abusivement "capacités techniques" regroupe les caractéristiques purement techniques du micro – son type (dynamique, statique, ruban) et sa directivité (omnidirectionnel, figure en 8, cardioïde, etc.) – ainsi que les possibilités offertes en termes de modification de son comportement – disponibilité de plusieurs directivités, présence d'un pad d'atténuation et/ou d'un filtre coupe-bas intégré.

ça ne concerne pas vraiment la prise de voix, mais dans les caractéristiques ou capacités techniques, j'ajouterais :
- la forme (encombrement) et le poids
- la facilité de fixation
- la solidité ou fragilité

Sauf cas particulier, ça ne concerne pas la prise de voix où en général, on est assez à l'aise quant au placement du micro par rapport à la source. Par contre, il y a pas mal d'autres situation de prises où ces caractéristiques viennent s'ajouter aux caractéristiques sonores pour déterminer le choix du micro.

Citation de Will Zégal

 Sauf cas particulier, ça ne concerne pas la prise de voix où en général, on est assez à l'aise quant au placement du micro par rapport à la source. Par contre, il y a pas mal d'autres situation de prises où ces caractéristiques viennent s'ajouter aux caractéristiques sonores pour déterminer le choix du micro.

En fait, si, dans le cas du home-studio, éventuellement débutant, toutes ces caractéristiques peuvent aboutir à rendre difficilement utilisable un bon gros micro bien lourd avec un système de fixation dont on n'a pas toutes les pièces. Par exemple, un gros statique à suspension... Alors que je n'ai qu'un petit pied léger avec une simple pince : pas possible de fixer correctement, pied instable qui va basculer, la cata !

Tu fais bien de rappeler ces paramètres aussi icon_wink.gif !

1/1