close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage {{currentManName}}swap_horiz Selectionner
une Marque
Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Préampli micro - Introduction

Je crois que outre des bon convertisseurs de carte son et la coloration, le minimum a attendre c'est d'avoir un bon niveau d'entré et je trouve que cet outil y contribue pas mal. Quand je ne fait qu'augmenter le gain sur la carte son, avec le PG 48 c'est radical, j'envoie du souffle et un son assez desequilibré, en passant par le Art bah j'arrive a augmenter le gain en contenant quand meme le souffle je ne sais pas trop, c'est en jouant avec input/ output
Bon ben pour l’instant c’est du blabla tout ça ! On apprend rien du tout sur les préamp.
Citation :
Bon ben pour l’instant c’est du blabla tout ça ! On apprend rien du tout sur les préamp.


Moi je trouve ce sujet très intéressant car c’est une partie importante,
un maillon entre les micros et les sons des instruments/voix,
et elle est peut-être un peu sous-estimée,
Car, pas toujours très claire pour les débutants (dont je fais partie).

D’ailleurs, ce que j’en comprends, pour débuter,
c’est qu’il vaut mieux s’en passer,
Et travailler avec celui de l’interface :D:
Ce qui explique pourquoi Nantho le réservait pour plus tard...
Partagé.
J ai pas l impression qu un preampli haut de gamme, même si son usage n est pas justifié pour un néophyte, soit difficile à utiliser.
Je comprends qu'il soit difficile de prendre ce que j'écris pour argent comptant et j'approfondirai la question sous peu ;)

Pour une fois que je voulais faire court, ça m'a l'air raté :volatil:

Au fait, je précise encore une fois que je ne prétends absolument pas détenir la vérité ultime sur la question. Ma réflexion est basée d'une part sur mon expérience personnelle, et d'autre part sur les erreurs / difficultés que j'ai le plus fréquemment constaté chez les Home Studistes que j'ai pu croiser. Or, j'ai bien conscience que ça n'est pas forcément représentatif d'un point de vue statistique. C'est l'une des difficultés de la transmission au plus grand nombre via un support écrit, donc "figé" par essence, par rapport à la transmission directe IRL à un groupe de personne plus restreint où l'on peut plus s'adapter à chacun. J'essaye de faire de mon mieux les amis :boire:
Citation de sibanak :
Partagé.
J ai pas l impression qu un preampli haut de gamme, même si son usage n est pas justifié pour un néophyte, soit difficile à utiliser.


ca dépend du préampli, je pense que Nantho parle des choses typées, colorées et/ou bourrées de réglages plus ou moins exotiques. il y a quelque 8/9 ans j'avais une tranche LA610 MKII, je pense ne jamais en avoir tiré le potentiel. Par contre j'avais un grace design assez cher mais très simple dans le concept et très transparent, le rendu était top
Je pense que Nantho conseille juste aux débutants de ne pas claquer tout leur pognon dans un préamp en imaginant que cela fasse des miracles.
Et il a raison là-dessus.C'est une approche de vieux sage sioux.:-D
Après si vous avez du fric à dépenser...
Pour ma part, j'en ai pas de préamp ; je rentre direct dans mes enregistreurs analo ; ça me suffit pour ce que je fais, pour l'instant en tout cas. Par contre, j'ai de bonnes grattes, de bons amplis grattes et de bons micros. Une bonne chaîne de son tout simplement.
Citation de perigo :
Je pense que Nantho conseille juste aux débutants de ne pas claquer tout leur pognon dans un préamp en imaginant que cela fasse des miracles.
Et il a raison là-dessus.C'est une approche de vieux sage sioux.:-D
Après si vous avez du fric à dépenser...

Oui , voila qui est bien résumé.

Citation de perigo :

Pour ma part, j'en ai pas de préamp ; je rentre direct dans mes enregistreurs analo ; ça me suffit pour ce que je fais, pour l'instant en tout cas. Par contre, j'ai de bonnes grattes, de bons amplis grattes et de bons micros. Une bonne chaîne de son tout simplement.

c'est déjà ça.

De toute façon avec un préampli qualitatif ajouté , le signal passe par des convertisseurs pour rentrer sur le disque dur et il faut encore repassser par une conversion au mix, ce qui "écrase" le signal. Le signal sera toujours tributaire de la qualité et de la transparence des convertisseurs. Alors en théorie, ça gaze ... sauf qu'on ne mixe pas sur une table"physique" et que le cd qu'on tenterait de réaliser n'ira pas dans une société qui réalisera un masterinf digne de ce nom. au final la production amateur même soignée sera loin de ce que peut réaliser la production avec les moyens démesurés dont elle dispose.
vous tirerez la quintessence d'un très bon préampli avec un résulat simplement different en enregistrant avec de l'analogique. le transfert ne s'effectuant qu'après. c’est une méthode utilisée par certains , couteuse, qui font du montage sur bande analogique en lieu et place de samples , et là aussi ça sonne differemment.
un truc encore à préciser , les préamplis à lampe actuels qualitatifs sont plutôt transparents, voire très naturels et les préamplis qualitatifs transistors sont colorés , (au sens musical bien sur). donc si on veut du punch et de la couleur faudrait taper davantage dans un neve 1073 , ou API 512c qu'un Drawmer ou un fear.
Au vu de mes petits tests en situation , j'ai choisi délibérément des préamplis à transistors, et pour de la musique acoustique uniquement.

les cartes sons restituent de mieux en mieux la musique acoustique cependant aujourd'hui quand je compare avec le matériel d'il y a dix ans. dans l'ensemble j'entends plus de transparence. et de toute façon je ne peux pas me payer un studio comme je l'envisage , ça se chiffrerait en dizaines et dizaines de milliers d'euros.

quand je parle de préamplis à lampe on oublie les berhinger , bellari art , etc ... Je parle de Manley , Summit , tubetech , etc ...




Salut, :lol:
Ca m'intéresse bien ce sujet... quoique je ne suis pas dans la config Home Studio tout numérique.
Je passe par le ou les micros, puis une (petite) table de mixage yamaha -analogique, donc- avant d'attaquer un enregistreur numérique... Le PC ne me sert que pour le mixage.
Donc pas de carte son, mais je pense que les principes sont les mêmes ?
A plus, et longue vie à cette série !
Tout d'abord merci à Nantho de partager ses expériences !
Je partage quelques opinions comme le fait qu'il est inutile de mettre 4000€ dans un préamp pour le brancher sur l'étage de préamplification ligne d'une Scarlett :lol:
Mais je pense qu'on ne peut pas comparer un préamp de carte son et un préamp dédié car ils n'offrent pas les mêmes prestations.
La tension interne, le fait de régler l'impédance, le fait que ça soit un transistor, lampe ou hybride, qu'il soit coloré ou transparent, etc... donne un éventail de possibilités indéniable alors que le préamp de carte son n'offre qu'un choix, qui plus est, limité ne serait ce qu'en terme de gain.
De plus, un préamp externe peut s'avérer indispensable selon le micro et la source : je vais chuchoter dans un SM7B sur une scarlett :lol: . Ca peut fonctionner mais avec du souffle et une conversion pas optimale ...

A mon avis, l'utilité d'un préamp dédié doit se baser sur :
- La source / le micro utilisé
- La qualité des convertisseurs de l'interface
- Le résultat souhaité

Pour ma part, j'ai plusieurs préamplis sous la main et pourtant mon interface Audient ID44 possède des préamps de bonne qualité d'après tous les tests dont celui d'AF ... De qualité loin loin de ce que je possède à coté comme le Gainstation de SPL qui offre 95db de gain, une plage dynamique supérieure, du punch, réponse en fréquence supérieure, etc... Quand je branche un ruban ou un dynamique, je suis bien content d'avoir de la réserve et la possibilité d'attaquer le convertisseur dans sa plage optimale ;)
Même l'ART MPA2 (tant décrié car ART) rendra justice à un micro d'entrée de gamme comme le NT1A, qui paraitra feutré, trop sibilant, etc... sur un préamp de carte son de base. Donc à mon sens, le préampli est TRES important mais il est inutile d'en avoir un qui soit largement supérieur au reste de son matériel comme suggéré par l'article.
Et à contrario, je dirai qu'il est totalement inutile d'acheter un U87 pour le brancher sur le préamp d'une carte son de base car on aura la qualité du plus mauvais élément de notre chaine audio, comme toujours ;)