close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

[Bien débuter] Stratégie d'investissement pour l'enregistrement en home studio 2 - forum Prise de Son & Mixage

https://img.audiofanzine.com/images/u/fr/article/thumb1/strategie-d-investissement-pour-l-enregistrement-en-home-studio-2-2926.jpg
Dans cette deuxième partie, nous allons essayer de concrètement régler l'épineux problème de l'investissement pour l'enregistrement en situation home studio lorsque l'on est un parfait débutant en la matière.


Lire l'article




Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !
Un lien AF pour compléter le très bon article de Nantho : Les meilleurs freewares pour faire de la musique
bon, ça suit son cours dans le bon sens ces articles sur le premier investissement. Perso j'ai toujours le blue spark d'origine et ça me suffit encore pour les prises voix, tandis que mon dt 770 pro m'est toujours satisfaisant, quoique je trouve aujourd'hui avec l'expérience ses défauts plus prononcés qu'au début de son acquisition.

Pour ceux qui ne veulent pas se ruiner niveau casque, il y a également le superlux hd681 : bluffant pour le prix.
La série des MTH chez Audio-Technica permet aussi de trouver des casques d'une assez bonne qualité à la fois sonore et de manufacture à un prix défiant toute concurrence !
article très intéresant et utile, juste un truc qui me fait un peu tiquer ...

Citation :
En guise de système d'écoute, plutôt que d'investir dans une paire d'enceintes de monitoring à trois francs six sous qui ne vous apportera aucune satisfaction et que vous aurez du mal à revendre à un bon prix, je vous invite à vous équiper d'un bon casque de studio faisant référence, comme par exemple le sublime DT 770 de Beyerdynamic. Une fois de plus, il s'agit d'un joujou présent dans la plupart des studios pros, donc savoir travailler avec lui est l'assurance de pouvoir rapidement retrouver vos marques un peu partout ailleurs. J'en utilise d'ailleurs un moi-même depuis près d'une vingtaine d'années et je ne suis pas près de changer cette bonne habitude !


Otez moi d'un doute, mais une des premières choses que j'ai appris dans le son, c'est qu'on ne mixe pas avec un casque (pour des raisons évidentes : spatialisation, proximité, effet loupe ...) mais qu'on l'utilise pour faire un loupe ponctuelle en cas de doute.

Il me semblerai plus judicieux de partir sur des enceintes type M-Audio studiophile ou des mackie CR4 même si elles n'ont pas la clarté ou la précision de PSI ou Focal. ça a au moins le mérite de développer son écoute et de travailler la spatialisation par exemple.
Citation de boris80 :
Otez moi d'un doute, mais une des premières choses que j'ai appris dans le son, c'est qu'on ne mixe pas avec un casque (pour des raisons évidentes : spatialisation, proximité, effet loupe ...) mais qu'on l'utilise pour faire un loupe ponctuelle en cas de doute.

Il me semblerai plus judicieux de partir sur des enceintes type M-Audio studiophile ou des mackie CR4 même si elles n'ont pas la clarté ou la précision de PSI ou Focal. ça a au moins le mérite de développer son écoute et de travailler la spatialisation par exemple.


Entièrement d'accord avec toi, j'ai commencé en utilisant seulement le casque et je m'en suis vite mordu les doigts en écoutant mes mix plus tard sur des enceintes. En avoir une petite paire (d'enceintes) sous la main peut éviter de longues heures de mix "perdues".
Citation :
En guise de système d'écoute, plutôt que d'investir dans une paire d'enceintes de monitoring à trois francs six sous qui ne vous apportera aucune satisfaction et que vous aurez du mal à revendre à un bon prix, je vous invite à vous équiper d'un bon casque de studio faisant référence, comme par exemple le sublime DT 770 de Beyerdynamic. Une fois de plus, il s'agit d'un joujou présent dans la plupart des studios pros, donc savoir travailler avec lui est l'assurance de pouvoir rapidement retrouver vos marques un peu partout ailleurs. J'en utilise d'ailleurs un moi-même depuis près d'une vingtaine d'années et je ne suis pas près de changer cette bonne habitude !


Le Superlux est à réserver, à mon humble avis, à ceux qui ont vraiment un tout petit budget. D'un point de vue son, oui, il est bluffant pour le prix. Pas du tout d'un point de vue hardware (il faut bien que le prix se retrouve quelque par) : c'est assez laid (ok, OSEF), la finition est médiocre et surtout, il est assez inconfortable.
Or, un bon casque, même si on ne poursuit pas l'aventure du home-studio, ça continue à servir pour écouter de la musique.

Par contre, là où je te rejoins et où je suis en désaccord avec Nantho, c'est d'acheter plutôt un casque ouvert ou semi-ouvert. En effet, dans l'article, il le présente comme solution de monitoring, c'est à dire un long temps de travail avec et là, un casque ouvert, ça change beaucoup les choses.
Au lieu du DT-770, j'aurais donc plutôt recommandé le DT-990 qui est, contrairement à l'autre, bien plus juste et surtout beaucoup plus confortable pour un long usage.
Et au pire, si on a besoin d'un casque fermé pour faire des prises, un Superlux fermé ou un autre casque à moins de 50 balles fait souvent la blague.
Citation :
Otez moi d'un doute, mais une des premières choses que j'ai appris dans le son, c'est qu'on ne mixe pas avec un casque (pour des raisons évidentes : spatialisation, proximité, effet loupe ...) mais qu'on l'utilise pour faire un loupe ponctuelle en cas de doute.

C'est une des idées communément transmises et admises. Elle est à nuancer.
Disons qu'entre un bon casque et de mauvaises enceintes, je pense que le bon casque est préférable. Plusieurs raisons à ça :
- même avec des défauts (comme le "trou" dans le bas medium du DT-770), un bon casque aura probablement moins de défaut que de mauvaises enceintes
- une grande partie de la musique est aujourd'hui écoutée au casque
- enfin, le casque permet de s'affranchir des problèmes d'acoustiques souvent criantes dans les home-studio de débutants. Outre que la pièce n'est pas traitée, le placement des enceintes est souvent loin d'être optimal

Il est vrai que la spacialisation est problématique, mais la spacialisation n'est qu'une des composantes du mix et elle vient pour moi après bien d'autres trucs :
- propreté des prises
- recouvrement spectral (deux ou plus pistes qui se marchent dessus) et séparation des pistes
- déphasages
- juste équilibre par bandes de fréquences, notamment les basses

Normalement, le casque permet de gérer tout ça. En plus, pour peu qu'on connaisse bien le rendu dans son casque, on gère assez bien la profondeur. Reste le positionnement stéréo qui est effectivement délicat. Rien n'empêche de checker sur n'importe quelle paire d'enceintes, notamment celles qu'on a souvent dans son salon pour écouter de la musique.

Je pense personnellement que quand on débute, il vaut mieux mettre 150 balles dans un bon casque que 200 balles dans une modeste paire d'enceintes.

Après, je reconnais que mon jugement peut être faussé par l'expérience.
Je partage mon travail entre deux lieux : chez moi et à mon studio situé à une vingtaine de bornes où je ne vais pas tous les jours.
Il m'arrive donc d'avancer des mixages chez moi et je le fais pas mal au casque pour trois raisons :
- mes moniteurs ne sont pas terribles (Fostex PM1), loin de la qualité du DT-990. Ils me servent essentiellement pour composer, créer des sons, etc, mais je leur fais une confiance limitée pour le mix, surtout que...
- la pièce n'est absolument pas traitée et sa forme n'est pas idéale pour le son (environs 11 m²... très carrés)
- je ne vis pas seul et je bosse beaucoup le soir et la nuit

Quand je retourne au studio continuer ou terminer mon mix, j'ai peu de mauvaises surprises et elles sont vite corrigées. Je n'ai jamais eu à reprendre de fond en comble un mix commencé et bien avancé au casque.

Evidemment, je préfère mixer sur mes moniteurs de studio. Mais c'est un budget à plus de 2000 balles ce qui est, selon mon estimation le budget de moniteurs qui permettent de travailler facilement en toute confiance (ou disons aujourd'hui à partir de 1500 €). On voit qu'on est autour de 10 fois l'investissement nécessaire pour un casque très correct.
Je trouve ces propos nuancés, très pertinents, pour ma part .
On voit pas mal ça et là, des conseils, pour de l'investissement studio, pour budgets serrés et entrées de gamme.
Mais peu, voire quasi jamais le contraire , à ce qu'il me semble (cartes son, au sommet de l'excellence en convertos et préamps, Comps, EQ's, Monitors, Tranches), je ne dois pourtant ne pas être le seul que cela intéresse ?

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"