close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Prise de Son & Mixage
Matériel Prise de Son & Mixage Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
  • settings_backup_restore

Couple principal pour enregistrer un orchestre - forum Prise de Son & Mixage

Bonjour,

J'ai l'habitude d'enregistrer des orchestre, chœurs et même les orgues avec un couple de Shoeps MK4.
Je ne suis jamais satisfait du résultat. Bien sûr, c'est toujours mieux que mes Neummann KM184 que j'utilisais avant, mais je trouve à chaque fois que ça sonne encore trop clair par rapport à ce que j'entends dans le commerce.

Je me demande donc si les MK4 ne sont pas trop transparents. Est-ce que des micros ruban calmeraient les harmoniques, surtout sur les violons et parfois les voix (chœur) qui sonnent aigres.

Qu'en pensez-vous ?

Dans les gros studios spécialisés dans les orchestres ou musique de film, on enregistre avec quoi ?

Merci

Les capsules MK4 ne sont pas conçues pour capter dans le champ diffus, il faut plutôt utiliser des MK2S ou MK2XS
j'ai aussi des MK2S mais comme j'enregistre la plupart du temps en église très reverbérante, j'utilise plutôt les cardio.
Et pourquoi ne seraient-elles pas conçues pour être utilisées en champs diffus puisqu'elles se vendent en appairées ? En couple ORTF ça marche bien.
Le choix des microphones en studio pour de l'orchestre dépendra de l'ingénieur du son, du projet et de l'orchestre, mais dans l'immense majorité des cas, comme le suggère lm, la prise principale se fera avec des omnidirectionnels.
Parfois avec des microphones légèrement directifs dans l'aigu ou plus rarement avec des cardioïdes larges... et j'imagine qu'on pourra trouver quelques exceptions dans des cas très particuliers.

La description de ton problème semble venir de l'utilisation de cardioïdes.
Je ne crois pas que cela vienne des cardios. J'ai enregistré il y a quelques semaines un chœur grégorien avec les MK2S. J'ai obtenu exactement le même résultat, un son trop clair, trop riche en aigus par rapport aux CD grégoriens du commerce.

Pour l'enregistrement d'orgue, à chaque fois, les MK2S m'ont déçu à cause des graves envahissants et un discours moins net que les MK4. A chaque fois, le client a choisi la prise cardio. Mais alors, par quoi puis-je remplacer les MK4 pour une utilisation en lieu réverbérant ?
Hello,
Pour ce que ça vaut (je n'enregistre pas régulièrement des orchestres), la plupart des enregistrements d'orchestre moderne que je trouve incroyablement équilibrés et sur tous les docs que j'ai vu pour l'enregistrement de musique orchestrale, il y a un dénominateur commun : un Decca Tree de Neumann M150 ou M50.
Plus que la référence elle même, c'est la technique qui est intéressante : Decca Tree en principale source sonore et du coup micros omni directionnels comme le suggère nmalleus.
L'utilisation de micro d'appoint peut être faite quand il y a un soliste, mais c'est très discret dans le mix.
Si t'as trop de reverb, il faut rapprocher le Decca Tree de la position du chef d'orchestre.
https://reverb-res.cloudinary.com/image/upload/s--blPB5qFS--/v1525731198/4-medium_oveouk.jpg

Sur cette image à Air Studio à Lonodre on voit clairement le DeccaTree au dessus de la position du chef d'orchestre. On voit aussi les micro de proximité pour les différents pupitres.

https://valencia.berklee.edu/wp-content/uploads/2017/07/SFTV-Students-in-London-21-1.jpg
Ici encore un Decca Tree à Air Studio, mais je ne suis aps sûr qu'il s'agisse de M150 par contre ça ressemble plus à des M50 (ils en ont 3 dans leur liste de micro, contre un seul M150)
+ 1 avec l’arbre Decca.
A quoi servent ces dizaines de micros d'appoints dans un tel environnement à l'acoustique traitée, et avec une telle configuration musicale où les musiciens sont si rapprochés (spécialement la photo du bas) ? L'abre Decca ne suffit pas à lui seul ?

Je fais aussi remarquer que je ne vois aucun Schoeps dans les photos. Et pourquoi uniquement des grandes membranes ?
Le grande membranes ont généralement :
- un meilleur rapport S/N
- un grave mieux défini
- des aigus un peu plus doux (surtout en réalité parce qu'ils ont une compression naturelle supérieure à une petite membrane)

En studio on utilise de manière quasi systématique du Decca Tree + appoints (souvenir de mes sessions Davout :( ). Le fait d'avoir les 2 permets de trouver le meilleur compromis. On peut éloigner un peu plus le Decca Tree en hauteur et donc éviter d'avoir des cordes trop acides dans le système principal et on récupère la précision qui pourrait manquer en mixant les appoints.

Dans ton cas je crois que le conseil qui t'a été donné d'utiliser les MK2s pour orchestre n'est pas un mauvais conseil, à distance égale tu auras plus de champs diffus et les omnis ont un peu plus de grave que les cardio.
Ça ne t'empêches pas de privilégier les cardio pour l'orgue qui est un instrument à part développant "beaucoup" de grave. Je ne crois pas que ce soit une solution d'espérer utiliser toujours le même système principal, il faut évidemment l'adapter bien que, à raison je pense, les omni (ou infra) sont souvent le premier choix d'un système principal.

NB: tu parles de calmer les harmoniques, mais ce que tu décris (clarté) me semble plutôt caractéristique d'une prise qui mets en avant la captation du fondamental devant les harmoniques (cas lorsqu'on est un peu proche ou qu'on ne récupère pas assez du champ diffus).

PS: je suis personnellement assez défenseur du minimalisme en prise de son. J'ai connu des enregistrements sauvés par les compétences de mix des ingénieurs responsables mais qui auraient pu être bien meilleur (et nécessiter beaucoup moins de postprod) avec moins de micros mais mieux choisis et avec de meilleurs placements. Je suis moi-même un assez piètre mixeur en comparaison de nombreux collègues, en revanche ceux-là même me faisaient souvent savoir qu'ils passaient beaucoup moins de temps à mixer mes prises à l'époque où je faisais du classique.
En définitive il me semble indéniable que le meilleur moyen de ne pas faire un compromis trop mou entre qualité de précision et limitation de l'agressivité c'est de faire appel à un système avec appoints pour des formations un temps soit peu complexes (et même un piano solo, pour du CD il n'est pas rare de trouver l'utilité de 6 micros).
Merci pour cette réponse complète et très instructive.

Le fait d'installer tout un arsenal d'appoints dont certains sont à peine espacés d'un mètre ne crée t-il pas des problèmes de phase, de détimbrage de son et des soucis pour mixer tout cet amas de repisse ?

Par ailleurs, toi qui a déjà vécu les prises de son d'orchestre, sais-tu pourquoi on place deux micros, parfois avec un troisième micro au centre plus proche, devant un soliste ? Quelle est la recherche sonore d'un tel dispositif ?

Exemple ici avec 5 micros !

Sujets les plus actifs dans "Prise de Son & Mixage"

Les dernières questions dans "Prise de Son & Mixage"