close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs analogiques en rack
Matériel Synthétiseurs analogiques en rack {{currentManName}}swap_horiz Behringerswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur le test : Test du synthétiseur Behringer Model D

En fait, mise à part la qualité des intérêts á bascule, les seuls points négatifs concernent l'absence de caractéristiques qui n'existaient pas en VO (genre synchro des oscilloscope ou séquenceur). N'oublions pas qu'il s'agit là du premier clone Behringer, avant que la marque ne décide d'"améliorer" carrément les machines reproduites (Arp,Roland...). Pour ma part, j'apprécie ce tout analogique très fidèle. J'apprécie le patch bay, le midi IN basique, la possibilité de rerouter la sortie sur l'entrée pour saturer sans être obligé d'utiliser un câble externe comme sur l'original... Mais surtout la qualité bluffante du son. J'ai depuis des années un Creamware Minimax, parfait avec ses mémoires et sa polyphonie mais hélas handicapé par sa conception modélisation analogique d'où crénelages souvent audibles, et bien sûr un virtuel Analogue Factory, mais là, pas photo : le son du petit D teuton est même bien plus proche du model D que mon Voyager ! Une remarque en passant : est-ce pour ne pas se faire accuser de plagiat que Behringer a (ironiquement !) délibérément inversé les couleurs des inters bleus et rouges ?

Hors sujet :

 En fait, mise à part la qualité des intérêts á bascule

Tout a basculé quand il a fallu payer les intérêts ? C'est aussi pour cela qu'il n'est pas cher, on paie les intérêts après !

Hors sujet :
Citation :
Le pas cher est moins pérenne.. c’est l’jeu ma pauvre Lucette, et alors au fond ? Ça permet a des gens a la bourse platissime de ne pas se priver et ça ouvre les horizons musicaux à des publics qui n’y auraient sans doute jamais eu accès.. amen !

Je fais partie des bourses platissimes. Sauf que je fais aussi partie de ceux qui en ont marre qu'on fasse n'importe quoi avec notre planète en pillant ses ressources non renouvelables (dont l'électronique est grande consommatrice) et en la remplissant à la place de déchets.
Donc, autant je me réjouis de voir des produits pas cher sortir, autant je serais prudent quand il s'agit de dire que "ça ne fait de mal à personne".
Si le D Berhi est durable (même s'il a des faiblesses au niveau de certains contrôles, on peut supposer qu'ils soient remplaçables), je me réjouis de sa sortie. Si c'est un machin jetable qui finira à la poubelle dans quelques années, je trouve ça triste.

Et concernant le prix, quand les choses ne sont pas accessibles, on peut aussi attendre pour s'acheter quelque chose de qualité et de durable et non être dans le consumérisme où il faut absolument satisfaire immédiatement toute envie qui, une fois satisfaite, sera remplacée par une autre envie qu'il faudra absolument satisfaire.
Car, non, on n'a pas besoin d'un Model D pour faire de la musique.
Citation de Will Zégal :
Hors sujet :
Citation :
Le pas cher est moins pérenne.. c’est l’jeu ma pauvre Lucette, et alors au fond ? Ça permet a des gens a la bourse platissime de ne pas se priver et ça ouvre les horizons musicaux à des publics qui n’y auraient sans doute jamais eu accès.. amen !

Je fais partie des bourses platissimes. Sauf que je fais aussi partie de ceux qui en ont marre qu'on fasse n'importe quoi avec notre planète en pillant ses ressources non renouvelables (dont l'électronique est grande consommatrice) et en la remplissant à la place de déchets.
Donc, autant je me réjouis de voir des produits pas cher sortir, autant je serais prudent quand il s'agit de dire que "ça ne fait de mal à personne".
Si le D Berhi est durable (même s'il a des faiblesses au niveau de certains contrôles, on peut supposer qu'ils soient remplaçables), je me réjouis de sa sortie. Si c'est un machin jetable qui finira à la poubelle dans quelques années, je trouve ça triste.

Et concernant le prix, quand les choses ne sont pas accessibles, on peut aussi attendre pour s'acheter quelque chose de qualité et de durable et non être dans le consumérisme où il faut absolument satisfaire immédiatement toute envie qui, une fois satisfaite, sera remplacée par une autre envie qu'il faudra absolument satisfaire.
Car, non, on n'a pas besoin d'un Model D pour faire de la musique.


C'est un sujet très complexe que la pérennité, l'écologie, la rentabilité énergétique. Si ça se trouve (j'en ai aucune idée) construire un Moog Model D consomme x-fois plus de ressources (bois, matériau, énergie) que de construire son clone. Lequel est dès lors plus écologique ? Ce sont des questions dont il est très difficile d'avoir la réponse.
Il y a fort à parier que Karl aurait pu aimer avoir un modèle D à trimpoter...
Plus sérieusement, content de ne pas constater le forum pollué, comme à l'ordinaire avec Berhinguaire (...pour la rime, hein) de sempiternels débats, aussi stériles que futiles, sur les coûts de main d'oeuvre, l'exploitation des peuples et patali et patala. Le débat sur la pérennité me semble plus intéressant,...mais hélas rien n'est éternel en ce bas monde, et en électronique, la période de désintégration (...reprenez vos cours de physique nucléaire) est certainement plus courte que celle des pianos acoustiques. Mais bon, passé un siècle, même un Steinway....
Peut être parcequ on prends soin d un piano sur plusieurs vies , tout comme les vieux synthes vintage qu on ne jette pas mais qu on entretien, change des pièces dans le temps etc ?
Voilà un test super . Et cette fois ci, on entend pas les râleurs se plaindre du manque de partialité de SW... ça fait du bien l’award. Même si je suis pas un ultra Behringer, j’ai été scotché par ce petit Model depuis mon achat de celui ci l’annee Dernière.

Franchement ça sonne du tonnerre. Le son y est. La façade respire la solidité. L’aspect modulaire est bien vu.

Au delà d’un petit problème de déconnexion midi (ca m’est Arrivé deux fois). Franchement il n’y a rien à dire.

J’attends avec impatience le pro1 et si il est de la même trempe c’est parfait et surtout un petit clavier avec un case modulaire intégré du type k25m et là ça serait parfait. La seule alternative c’est un waldorf kb37 mais ça coute un bras.

Bonne nouvelle pour une fois il semble déjà en stock un peu partout chez les revendeurs habituels à Paris
Mais aussi en province, il n'y a pas que Paris bon sang :)

Assez convaincu par cette machine, avec un bon clavier maitre bien réglé elle assure je trouve.

Hors sujet :
Mais bon j'ai hâte de me procurer le Minifreak qui est dans le même ordre de prix que ce très beau D j'économise depuis l'annonce de sa sortie pour ça
MICROfreak, non ??

sinon : Merci pour ce test !!!

Ah enfin nous avons eu le verdict éclairé de Synthwalker :bravo:

Du coup il n'y a plus grand chose à dire si ce n'est effectivement conjecturer sur la qualité de fabrication et la durée d'un appareil électronique aussi peu onéreux.

Hors sujet :
Pour répondre à Will sur ce sujet personnellement je ne suis pas sûr qu'un appareil soi-disant mieux construit avec des composants de soi-disant meilleure qualité dure effectivement plus longtemps qu'un autre. En fait ça dépend de plein de choses : utilisation, environnement, hasard... Je comprends tout à fait l'intérêt écologique d'acheter un produit durable (moi-même je déteste jeter, je préfère réparer) mais pour ce qui est des garanties de cette durabilité je me méfie. Suite à deux mésaventures électro-ménagères récentes je dirais que le problème vient clairement de la volonté des fabricants à nous voir renouveler nos appareils le plus régulièrement possible. En guise d'exemples : un lave-linge de marque Samsung flambant neuf (il avait juste un an) qui tombe en panne. Diagnostic : carte électronique HS. Sûrement rien du tout genre une résistance ou un condo, sauf que la carte est moulée dans la résine et la changer intégralement pièces et main-d’œuvre coûte aussi cher qu'une machine neuve. Plus sous garantie à moins d'un mois près. Dégoûté. Un combiné réfrigérateur-congélateur Indesit qui avait 3-4 ans : panne inconnue (le congélo fonctionne mais le frigo ne fait plus de froid ou alors congèle). Le réparateur est incapable de diagnostiquer la panne (soi-disant qu'il n'y a aucune électronique sur ce modèle ; du coup ça devrait être facile non ?) et dans le doute remplace le thermostat. Résultat : pareil. Réparation envisagée : refaire le circuit de gaz (sans garantie que ça marche) ce qui coûte presque aussi cher qu'un appareil neuf. J'aime pas jeter un truc quasiment neuf (pour moi 3 ou 4 ans c'est comme neuf) mais force est de constater que réparer coûte plus cher qu'acheter. Sans compter l'attente (une semaine sans frigo le temps que le réparateur reçoive la pièce ; comme si une pièce aussi conne qu'un thermostat il ne pouvaient pas en avoir en stock...) et le transport aller-retour à l'atelier obligatoire pour une grosse réparation comme la recharge de gaz... Bref on va sur internet et on achète un remplaçant tout neuf en 5 minutes ; livré et installé dès le lendemain matin avec reprise (obligatoire désormais) de l'appareil en panne. Si c'est pas malheureux :(
Vous noterez que dans les 2 cas il s'agit d'appareils de "grandes marques" soi-disant d'expérience, fiables et de qualité.
Le lave-linge a été remplacé par une marque distributeur. Il n'est plus sous garantie et il tourne encore... Alors moi j'attends que Behringer se lance dans l'électroménager ;)

Sujets les plus actifs dans "Synthétiseurs analogiques en rack"

Les dernières questions dans "Synthétiseurs analogiques en rack"