close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Réverbs algorithmiques logicielles
Matériel Réverbs algorithmiques logicielles {{currentManName}}swap_horiz PSP Audiowareswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Test de la réverbe logicielle PSP Audioware PSP 2445

Une double réverbe qui met l'ambiance
Avec la sortie de la version 1.2 de sa réverbe logicielle PSP 2445, PSP Audioware bénéficie maintenant de la bénédiction officielle d'EMT, le fabricant des modèles à l'origine des modélisations de ce plug-in. Une bonne raison pour passer celui-ci au banc d'essai.

Le PSP 2445 dispose de deux algorithmes de réverbe respectivement nommés 244 et 245, chacun émulant la réverbe numérique hardware en rack du même nom de chez EMT. La 244 date de la fin des années 70, et la 245 du début des années 80. Toutes deux étaient des versions simplifiées de l'EMT 250, qui lui-même n'était autre que le modèle phare de la gamme de réverbes de la marque. La 245 proposait davantage de paramètres que la 244, et PSP y a ajouté des contrôles supplémentaires.

Le plug-in est proposé aux formats AU, VST, AAX et RTAS sous Mac, ainsi que VST, AAX et RTAS sous Windows. Il vous permet d'utiliser les algorithmes 244 et 245 séparément ou ensemble, avec dans ce dernier cas la possibilité de choisir l'ordre des deux.

Contrôles

PSP 2445
Le PSP 2445 émule les sonorités de deux modèles de réverbe au format rack produits par EMT

Commençons par faire le tour des contrôles proposés. Tout à gauche, en plus de l'interrupteur marche/arrêt, un sélecteur permet de définir l'algorithme utilisé (244, 245 ou les deux en même temps). On trouve ensuite le bouton de réglage du niveau d'entrée du signal, surmonté de quatre témoins lumineux "en échelle". 

La section suivante dispose d'un contrôle de delay (en fait un réglage du pré-delay) sous la forme d'un sélecteur à 14 positions proposant des valeurs allant de 0 à 84 ms. Plutôt que d'être cantonnés à ces 14 réglages préétablis, j'aurais apprécié la possibilité d'entrer une valeur directement à l'aide du clavier de façon à pouvoir obtenir précisément le réglage souhaité en fonction du tempo de la chanson. 

En dessous se trouve le réglage Reflections, qui permet de définir la quantité de premières réflexions souhaitée. Plus ce réglage sera élevé et plus les premières réflexions seront intégrées au signal en compagnie de la queue de réverbe, ce qui se traduira par un son plus dense. 

Le gros bouton rouge contrôle la durée de réverbération, également dotée d'un certain nombre de pas prédéfinis permettant d'aller d'un réglage ultra-court de 0,2 seconde à un réglage ultra-long de 5 secondes.

Le sélecteur "Low-Frequency Time" permet de paramétrer le déclin des basses fréquences (modes "normal" ou "étendu"), tandis que son vis-à-vis "High-Frequency Time" permet à l'inverse de réduire ou laisser intactes celui des fréquences hautes. Le manuel (qui est par ailleurs plutôt bien fait) pourrait être nettement plus explicite quant à leurs fonctionnements.

2445 with Flap Open
Développer le bas de l'interface permet d'accéder à des paramètres supplémentaires

Le temps de déclin des hautes et basses fréquences peut être encore davantage ajusté via les réglages "High" et "Low", tandis que le filtre passe-haut ("HPF") permet de se débarrasser des basses fréquences encombrantes. Ces réglages demeurent cachés jusqu'à ce que vous déployiez la section inférieure rabattable en cliquant sur le mot "Open", en bas au centre de l'interface graphique. Cette même section dispose également d'un sélecteur d'algorithme, d'un réglage "Mod Multiplier" permettant de régler la profondeur de modulation, ainsi que de réglages dédiés à la largeur du signal stéréo ("Width") et à l'équilibre ("Bal", pour Balance) du même signal stéréo.

Tout en bas de l'interface utilisateur se trouvent des outils de gestion des presets et banques, dont un menu déroulant donnant accès aux programmes d'usine. Le nombre des presets inclus (seulement 32) m'a un peu déçu, dans la mesure où il me semble qu'un nombre plus important aurait pu être proposé pour couvrir une plus grande variété de types de sources. Bien que les préréglages ne comportent pas de versions séparées pour une utilisation dans des bus auxiliaires ou en insert, la valeur du contrôle de mix reste constante lors du changement de preset, ce qui permet par exemple de faire défiler à la volée nombre de presets pour les utiliser dans un bus auxiliaire sans avoir à régler le contrôle de mix à chaque fois.

Sons

J'ai été impressionné par les sonorités du PSP 2445. N'ayant jamais utilisé les appareils originaux, je ne peux émettre d'avis sur la fidélité de leurs émulations, toutefois et dans la mesure où EMT a été jusqu'à approuver l'utilisation de son nom pour ce plug-in, j'aurais tendance à penser que PSP est parvenu à un résultat plus que convaincant. En tout cas, à l'oreille, il sonne vraiment très bien. Il est également polyvalent, offrant toutes sortes de sonorités allant de celles de réverbes à plaques vintage jusqu'à des réverbes très courtes simulant des pièces, en passant par des réverbes longues au temps de déclin lent et évoquant des espaces immenses. Que les réglages de temps soient longs ou courts, la qualité sonore reste toujours bonne.

Voici une voix agrémentée d'un temps de réverbe long de 2,8 secondes, l'effet étant appliqué via un bus auxiliaire. Ecoutez la qualité du son de la queue de réverbe tandis qu'elle décline :

00:0000:00

Voici maintenant une guitare. Les deux premières mesures sont dépourvues de réverbe, puis sur les deux suivantes elle est enclenchée avec un réglage court et brillant et un temps de déclin paramétré à 0,4 seconde. Sur les deux mesures qui suivent, l'effet est à nouveau désactivé, puis sur les deux dernières la réverbe est à nouveau active avec déclin réglé à 1 seconde tout rond. Dans les deux cas, le réglage Reflections est positionné à midi, et le pré-delay réglé aux alentours de 20 ms :

00:0000:00

Voici à présent le résultat sur une batterie complète. Sur les deux premières mesures l'effet est bypassé, puis il est activé en insert avec un preset de réverbe à plaques d'une longueur moyenne avec réglage du déclin à 1,7 seconde. Le réglage Reflections est aux environs de 13 heures, et le pré-delay désactivé :

00:0000:00

Pour finir, le PSP 2445 est ici ajouté en insert sur la piste de caisse claire d'un enregistrement multipiste de batterie. Le temps de réverbe est réglé à 2,4 secondes, le pré-delay à 12 ms et les Reflections vers 2h30 :

00:0000:00

Les différences entre les algorithmes sont relativement subtiles. Le son du 245 semble très légèrement plus brillant et vif que celui du 244. Voici un exemple avec une caisse claire, les quatre premières frappes sont traitées à l'aide du 244, les quatre suivantes avec le 245 et les quatre dernières à l'aide des deux algorithmes utilisés conjointement :

00:0000:00

Utiliser les deux processeurs ensemble amène parfois des sonorités un peu plus riches mais encore une fois les différences sont plutôt subtiles, tout comme elles le sont en changeant l'ordre des deux algorithmes.

Conclusion

Vendu au prix de $149 (environ 130 €), le PSP 2445 est un plug-in de réverbe de qualité qui pourra vous être utile dans un large éventail de situations. Ses sonorités sont riches, il est facile à régler et conçu de manière claire. J'aurais vraiment apprécié la possibilité d'entrer les valeurs du pré-delay au clavier ainsi que davantage de presets, mais au final il s'agit là d'une réverb aussi polyvalente qu'excellente.

Notre avis :

Points forts

  • Une émulation de réverbe aux sonorités excellentes
  • Facile à régler
  • Jusqu'à 5 secondes de temps de réverbération
  • Ne pèse pas trop sur le processeur
  • La présence de deux algorithmes offre davantage d'options sonores

Points faibles

  • Pas d'entrée des paramètres au clavier
  • Nombre de presets fournis un peu faible