close
{{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Série

Roland System-500

Roland System-500 540 Dual Envelope Generator and VCO

Avis sur les produits Roland System-500

Modulaire analogique rétroactif (Roland - SYSTEM-500 Complete Set)

Par Cruise Castillo le 03/08/2017
Je précise que c'est mon premier véritable système modulaire après une expérience décevante avec le Mother 32, quelques mois avec un Dark Energy et quelques années avec un MS20 (mini) qui reste une de mes références préférées.
Mon approche est traditionnelle et minimaliste, n'étant pas encore attiré par les systèmes hybrides à la "Frankenstein". Mon intérêt pour le design sonore pur est certain mais encore à des années lumière d'un besoin en modules ésotériques ou de la synthèse West Coast par exemple. Passons à ce System 500 Complete Set.

L'extérieur est sobre, les flancs en bois du plus bel effet. La poignée du case est presque surdimensionnée. Niveau conception le choix de nappes pour le bus et d'un si petit interrupteur est discutable et jure un peu, mais ce n'est pas un indice de mauvaise qualité. Roland installe ces mini switches sur tous leurs produits, ils ont du éprouver leur solidité (?). Le case peut être incliné ou posé sur ses pieds. Il peut aussi être jumelé (les vis sont fournies). On peut alors aussi fixer le couvercle à l'arrière pour stabiliser l'ensemble. Par contre le case seul n'est pas lesté : simplement posé sur une étagère comme un meuble modulaire traditionnel, l'ensemble devra être maintenu au moment du câblage, ou du moins calé contre un mur, sinon il va se balader. Je m'en sers plutôt en mode "skiff", sur pieds donc, pour palier à cet inconvénient. Au niveau de la visserie, ce sont des vis légèrement plus longues que celles habituellement fournies avec un module.
Niveau prise en main, format Eurorack oblige, les surfaces des modules (16 HP) peuvent paraître encombrées (ou généreuses...) et les potentiomètres petits. L'emplacement de la commande de résonance (par exemple) près d'une prise peut sembler abrupt. Les faders sont certes courts mais très agréables à utiliser, fermes et donc assez précis. Etant passé par la série Boutique auparavant, je trouve cependant que cela reste raisonnablement confortable, un cran au dessus en tout cas. Les potards sont deux à trois tailles au dessus de celui du JX. Le tout est bien fixé, il y a une assez bonne impression de solidité.

Sans s'étendre sur les caractéristiques qui sont disponibles ailleurs, on peut rappeler que chacun des modules VCO, VCF et VCA est double (donc deux voix potentielles) et dispose de trois entrées de signal (avec atténuateur pour la plupart) et de trois entrées de modulation (plus l'entrée PWM pour les VCO).
Pour le filtre notamment c'est assez important à noter car peu de modules proposent plusieurs entrées audio (obligé alors un module dédié au mixage...).

Ensuite, module par module, mes impressions :

les VCO sonnent épais à souhait, lourds en basses. Rien que la pulse seule, modulée en PW est impressionnante. Elle me rappelle un peu celle de l'Alpha Juno, ce n'est pas rien. Les deux entrées key sont interconnectées, c'est pratique. Il y a deux modes de synchro. Le sélecteur d'octave va de 32' à 2', mais pas de mode LO, dommage. Il produit une très court son aigu lorsqu'on le tourne, on s'en passerait bien. Le potard Tune ne permet pas d'aller jusqu'à +/- une octave mais autorise les intervalles classiques habituelles ou presque. c'est - 7 / +6 demi-tons (en gros). Et tout est parfaitement juste sur cinq octaves (interfaces utilisées : SH-101, SBX-1, Dark Time).

Le filtre n'est pas aussi typé que celui d'un SH-101 mais agit de manière très plaisante et musicale. Tout ce qu'on lui demande. L'auto-oscillation n'est pas criarde comme sur la 202 par exemple, elle produit une belle sine qui ne demande que sa dose de FM. Il y a aussi un switch pour deux modes de filtre passe-haut (genre Juno), c'est un peu radical mais toujours utile. Je remets une couche pour le potard de résonance, vraiment mal placé à moins d'un cm de la sortie.

Les VCA répondent en mode exponentiel ou linéaire au choix et permettent apparemment de mixer du CV (ça marchait pour moi). Chacun a sa sortie, ainsi qu'une sortie totalisée. Aucun souffle.
Point noir : je ne sais pas si c'est un défaut de conception, mais cela fait deux exemplaires passés entre mes mains qui ont un souci sur les sorties du VCA de droite. Problème de soudure, composants trop rapprochés ? En tout cas buzz et bruit de faux contact en perspective selon les jacks utilisés... à vérifier!

Les deux enveloppes sont précises, percussives, sans artefact dispensable (clic ou autre) Le temps de release est de 5 s maxi (en mode slow), un peu court à mon goût mais on peut procéder différemment (en rallongeant la durée de gate avec le module delay par exemple). Chacune a trois sorties, dont une inversée (comme souvent chez Roland). Elles peuvent aussi s'auto déclencher et ainsi servir de LFO paramétrable avec les segments attack et decay : très efficace. Elles ne sont pas interconnectées, à la différence des VCO, un peu dommage.
Le LFO est complet : cinq formes d'ondes, trois vitesses, une entrée CV permettant d'aller jusqu'à l'audio, du retard et du re-déclenchement paramétrables par choix d'enveloppe.

Enfin, le module d'effets. Un phaser et un delay (court) modulés en interne par un LFO embarqué (à deux sorties) ou par entrées CV. Il y a pour chaque également une autre entrée CV pour moduler le signal dry/wet.
Le phaser est assez subtil, les commandes répondant différemment en fonction de l'audio qu'on y injecte. J'ai déjà entendu des MXR Phase 90 plus plaisants mais ça reste un bel effet. C'est un outil pratique en fin de chaine sans doute.
Le delay est du type BBD, courte durée, surtout pour des effets type chorus/flanger. Il est un peu limite pour faire du slapback. Selon Roland, l'horloge BBD poussée à fond peut produire un léger son aigu qui serait normal et du à la conception. Certains exemplaires sifflent énormément lorsqu'on augmente ce temps de delay (et le feedback). J'en ai eu deux entre les mains, le premier sifflait beaucoup. Le deuxième sifflait à peine voire pas. A en juger par les quelques vidéos s'interrogeant sur ce comportement j'en déduis qu'il n'est pas souhaitable, et que Roland a ensuite revu sa copie. Si le votre siffle comme pas permis, renvoyez le...
Il y a pour finir une section utilitaire gate delay, qui permet de générer un signal de type trigger à partir d'un signal pré-enregistré (comme une piste audio. on pourra calibrer avec la commande seuil prévue), puis de le retarder ou d'allonger sa durée, le transformant en gate à proprement parler.

Après il reste 4 à 5 HP de libre dans le case pour ajouter ce qu'on juge y manquer en priorité... Noise, sample & hold, ring modulator, glide, Midi ? J'ai opté pour un multiple actif.


Au final : c'est un système classique mais qui permet l'excentricité interdite par les synthés combos habituels grâce à un très généreux lot d'entrées de modulation. C'est ludique, pédagogique et puis ça sonne comme on l'imagine (esprit Roland plus que clone Roland). Habitué au son des SH-101, MC-202, Juno, je ne me sens pas sur une autre planète en l'écoutant. Je peux ici me rapprocher suffisamment de ce son ou de ce mode de programmation avec en prime l'impression de passer d'un vespa 50cc à un vespa 250c et sans me sentir condamné ou limité par des instruments devenus trop familiers.
Pas énormément de défauts au compteur (je les ai cité), mais tout de même un pour chaque module... pour un produit sensé être de haute qualité. Soyez donc vigilants.
Le prix, le situe dans une gamme supérieure et il y a peu ou pas d'équivalent dans cette catégorie pour quelqu'un qui souhaite aborder le modulaire avec un ensemble clef en main. Le système de base Doepfer, au son moins flatteur de prime abord mais avec des modules nettement plus diversifiés est donc bien plus riche en terme de de possibilités de synthèse... Cependant ne vous leurrez pas, le modulaire reste extrêmement cher.

Au passage j'ajoute un retour d'expérience de séquençage avec la TB-03. Ca marche très bien (y/c slides, et trigger avec le LFO) mais malheureusement il y a deux octaves d'écart vers le haut entre l'oscillateur de la TB et sa sortie cv. Bien sûr on peut baisser le tune de la TB mais le problème demeure. Personne n'en parle, je doute que Roland corrige cela en firmware. En gros : à 32' sur le system 500 on a l'impression d'être en 8'... Bref encore un Boutique de revendu .

»

News Roland System-500

[SUPERBOOTH] Roland confirme ses nouveaux modules

Publiée le 02/05/18
Il y a quelques semaines, nous vous avions parlé de quatre nouveaux modules Eurorack dans le System-500 de Roland, ils sont désormais officiels.

Forums Roland System-500

Petites annonces Roland System-500

Modules Roland VCF et Malekko Osc2

400 €

Modules Roland VCF et Malekko Osc2

400 €