close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Sampleurs
Matériel Sampleurs {{currentManName}}swap_horiz Bossswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Astuce

Contrôler au pied "patterns" et "songs".

La chose qui m'a le plus frustré quand j'ai découvert ce très chouette sampleur était le fait qu'on ne pouvait que contrôler le lancement/arrêt des morceaux (via pédale externe) et lancer des samples via contrôleur (pédalier, pad) externe capable d'envoyer au SP-505 des notes midi.
Mais pas moyen de passer manuellement d'un "pattern" à l'autre au pied, comme on le fait à la molette...

Quelle utilité?

On compose un morceau avec une rythmique faite à partir de samples. Il y a un couplet, un refrain et un pont. Mais on joue live, et on veut laisser un peu de part à l'impro... ou pouvoir se reprendre en cas de gros plantage! (môôô non, c'est pas du vécu...)
La seule façon d'y arriver est de configurer des patterns (couplet, refrain, pont) et de passer de l'un à l'autre (sachant qu'il attend évidemment la fin du pattern en cours pour passer au suivant...). Mais avec la molette, bonjour! C'est impossible avec un instrument dans les mains et, quand bien même, le risque de plantage est élevé (vu le précision de la molette)

La seule solution pour y remédier est de mettre les mains dans le cambouis... et d'ouvrir les entrailles du SP-505.
Pas de crainte, c'est facile et sans danger : il y a de la place à l'intérieur et il suffit de dévisser les vis du dessous.

La molette fonctionne avec 3 connecteurs facilement repérables sur la carte (côté gauche) quand on ouvre la machine (trois points de soudure très rapprochés, avec deux autres points plus gros au-dessus).
Si on les nomme 1, 2 et 3 de gauche à droite : quand 2 et 3 sont reliés, on incrémente d'une valeur (pattern, song, etc...). Quand 1, 2 et 3 sont reliés, on diminue d'une valeur.

Bref, il suffit d'avoir deux switches momentanés, de relier 1, 2 et 3 aux trois pattes du 1er switch (1 et 2 sur le circuit ouvert quand on ne presse pas la pédale), et de relier un 2nd switch qui établira le contact entre 2 et 3.
Quand on presse le 1er switch, le contact est établi entre 2 et 3 mais coupé entre 1 et 2 : on incrémente
Quand on presse le 2nd switch, le contact est établi entre 2 et 3 mais le 1er switch reste ouvert entre 1 et 2 : 1, 2 et 3 sont donc reliés, et on diminue.

Un jeu d'enfant... et des possibilités considérables !

 

Et un petit schéma pour illustrer tout ça !