close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Séquenceurs généralistes
Matériel Séquenceurs généralistes {{currentManName}}swap_horiz PreSonusswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Une DAW bien pensée... - Avis PreSonus Studio One 4 Professional

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Je précise avant tout que je ne suis pas professionnel de l'enregistrement. Je fais les pré-prods de mes morceaux dans mon home studio.
Studio One 4.6.
Config ; Windows 10, I5 3.2 GHZ, 8 GO de RAM, Carte son Presonus Audiobox 44 VSL.
Utilisation : enregistrement de mes compos axées Hard Rock / Heavy Metal. Jamais plusieurs instruments simultanément. J'utilise le Mooer GE 200 pour simuler les amplis de guitare et de basse. Je n'utilise pas pas Empire fourni avec Studio One.
Logiciel parfaitement stable. Peu gourmand en CPU.

La doc incluse dans le logiciel est complète. On trouve également bon nombre de tutos vidéos en Français. Je conseille d'ailleurs pour cela la chaÎne "Bouge tes faders". Hyper complète et très pédagogique. Je précise que je ne connais pas le propriétaire de cette chaîne...
Jusqu'à présent j'enregistrais sous Nuendo 6 après avoir utilisé Cubase 5. J'ai appris la MAO sur ces logiciels en autodidacte.

Il est très aisé d'utiliser Studio One après avoir utilisé les DAW's de Steinberg. Configurer le logiciel et ses périphériques relève de la même logique et des mêmes cheminements.
Je ne vais pas citer ici tout les détails de cette DAW mais uniquement les éléments qui m'ont semblé marquants.
La première chose qui m'a frappé c'est le design de l'interface. Très agréable et simple à modifier. On peut notamment définir une coloration automatique des pistes.
La prise en main est simple.
Un bon nombre de VST sont inclus (comp, eq, reverb, delay, Ampire...) et quelques VSTI (synthés, samples...) que je n'utilise quasiment pas car pas nécessaire dans le style dans lequel j'évolue. J'ai toutefois installé une batterie virtuelle de chez Slate Digital qui correspond à mes attentes.
Hormis l'EQ j'utilise peu les VST inclus dans Studio One. Ayant l'habitude d'en utiliser d'autres j'ai préféré rester sur ce que je connaissais et acquérir les nouvelles versions. L'installation des VST tiers ne pose aucun problème.
L'accès aux VST & VSTI se fait par une fenêtre qui s'ouvre sur l'interface via un clic sur l'icone "Parcourir". Tout est ordonné par type : instruments, effets. Vous pouvez trier par nom de l'éditeur ou par type. Extrêmement bien pensé. Plus besoin d'aller parcourir son DD pour trouver le VST désiré. Vous pouvez également via cette fenêtre accéder à vos fichiers enregistrés, exporter sur les clouds Presonus Exchange ou SoundCloud. Vous y trouverez également l'ensemble des samples dispo inclus dans Studio One.

La fonction piste arrangeur est extrêmement pratique. Elle vous permet de scinder en plusieurs parties distinctes vos morceaux, les déplacer simplement ce qui facilite grandement les arrangements. Quand vous déplacez soit un ensemble de pistes avec cette fonction soit une seule piste le logiciel peut automatiquement faire le fade in / out entre les parties que vous voulez assembler. C'est un sacré gain de temps plutôt que de devoir tout se taper à la main piste par piste.

La fonction automation est particulièrement simple. Vous pouvez configurer le système pour qu'une piste d'automation soit créée automatiquement sur chaque piste. Si vous voulez y accéder il suffit de cliquer sur une icone de l'interface qui vous ouvre toutes les pistes d'automation à l'image de pistes classiques. l'écriture est facilitée par le fait que j'utilise le Fader Port de Presonus. Ecrire une automation de volume avec un fader à la volée est vraiment excellent. Ca donne un rendu beaucoup moins mécanique, plus naturel.

La piste tempo : Je me souviens à quel point c'était galère dans Nuendo 6 et Cubase 5 pour modifier le tempo d'un passage dans un morceau. Ici, tout est simplifié à l'extrême. Un clic sur l'icone idoine et hop, apparaît la piste tempo. On pose deux marqueurs pour délimiter la section dans laquelle on veut faire la modif, on indique la valeur et le tour est joué !

La console virtuelle : Très simple et très claire. On peut y faire apparaître ou pas bon nombre d'informations et de fonctions (entrées, départs, connexions, assignations, mémo). L'information du volume d'entrée est parfaitement claire, bien plus que sur mes logiciels précédents. La fonction Canal VCA est très pratique. C'est une sorte de bus qui permet de regrouper un ensemble de pistes, y coller une automation et/ou de les piloter avec un seul fader.Super pratique pour le pré-mix par type d'instruments. Ensuite vous pouvez masquer les pistes pilotées par ce VCA.
Vous pouvez également en un clic faire apparaître disparaître sur la console de mix les entrées, sorties, instruments et les groupes.

Certaines fonction comme le time stretch automatique permet, par exemple, quand on est, comme moi, une chêvre avec un clavier, de jouer un pattern et d'enregistrer parfaitement calé dans la mesure. Le seul truc un peu dommage c'est que cette fonction est automatiquement activée quand vous créez une piste. Vu que cela fonctionne aussi avec des instruments "réels" ça peut vite devenir pénible notamment si vous faites un solo et que vous voulez tourner autour du temps. Il faut donc penser à désactiver cette fonction. Pour ma part je me suis créé un modèle avec 16 pistes plus la batterie virtuelle dans lequel je l'ai désactivée. Plus de risque d'oubli. Par contre quand je dois rajouter des pistes je dois à nouveau ne pas oublier de désactiver ce time stretch automatique.

Les raccourcis claviers : Vous pouvez modifier les raccourcis claviers à vôtre convenance et/ou choisir par exemple les raccourcis Cubase dispos dans le système.

La section projet : Alors là c'est du lourd ! Cette section permet de faire son mastering directement à partir du morceau. On peut y mettre tous les effets nécessaires mais surout la possibilité de revenir sur votre mix faire des modifs simplement en changeant de fenêtre et sans avoir à exporter le master ! C'est un gain de temps incroyable et surtout ça facilite grandement la vie!

Il n'y a rien que je n'apprécie pas dans cette DAW. Ca m'a changé la vie en tant que compositeur grâce à un workflow optimisé. On sent bien que les concepteurs sont des musiciens ou tout du moins ont utilisé le vécu de ces derniers pour réaliser un tel logiciel.
Depuis que j'utilise Studio One (7 mois) mes pré-prods ont vraiment progressé en qualité. Pour info, si vous visitez ma page Reverbnation il n'y a pas encore de morceaux produits avec cette DAW mais avec Nuendo. Dans peu de temps je vais mettre à l'écoute 4 nouveaux titres produits avec Studio One.