close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Séquenceurs Sampleurs
Matériel Séquenceurs Sampleurs {{currentManName}}swap_horiz Elektronswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Incontournable et sans équivalent ! - Avis Elektron Octatrack

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Alors alors. D'abord je voudrai reprendre un peu ce qui a été dit dans les précédents commentaires car en tant que possesseur je voudrais casser certains mythes. C'est vrai, il faut aimer le sudoku et les rubikscube pour apprécier les méandres de l'octa. Heureusement ce n'est pas incompatible avec un esprit rêveur et une âme de poète.

La machine peut paraître complexe au premier abord, voir même décourageante, je le conçoit. Cependant, avec la pratique elle devient réellement très intuitive, je pense qu'il faut plusieurs années pour la maitriser à 100% mais une fois que son fonctionnement est ancré dans votre mémoire, elle devient une extension de votre cerveau et donne l'impression qu'il suffit de penser pour que la machine réagisse.

Dans ma config, l'octatrack sequence une vermona drm1 et un pulse 2, qu'elle ressample ensuite en in ab et cd. J'en suis très satisfais, je n'ai pas besoin du pc et j'utilise cette config en live.
Je sample aussi d'autres sources, mon vieux casio, ma platine ou même l'ordi (parfois c'est plus rapide que de choper le fichier en ligne et de le transférer ensuite à l'octa via l'usb)
Je fais surtout de la techno mais ça ne veut pas dire que l'octa ne se prête qu'à ce style comme j'ai pu le lire parfois : je fais régulièrement de la new wave,du hip hop, de la dub ou de la drum n bass et c'est une config pertinente pour ces genres également (et probablement d'autres.)

Rapport au sampling, je dirai que l'octa est à la fois looper, un sampler et un échantilloneur d'où certaines confusions.
On peut quand même enregistrer simultanément 8 sources avec différentes longueurs et en restant dans le rythme grâce aux rec trigs ce qui n'est pas donné a tous les sampleurs (aucun en fait!). Ces samples, stockés dans des buffers, peuvent ensuite être rejoués par les mêmes pistes, sequencés, modulés, torturés puis on peut retourner aux parametres d'origine instantanément avec la fonction reload. On pourrait également re-remplir les buffers avec de nouveaux samples tout en conservant le sequencage, modulage, torturage ! ^^
On peut aussi lire de très long samples (le plus long que j'utilise fait une heure et demi, aucun problème pour la lecture et le tweakage, seul l'affichage de l'audio editor galère un peu a cause du zoom qui n'est pas adapté pour de si longs fichiers.) Personnellement, je trouve le sampling fidèle : contrairement à ce qu'on peut lire dans le test AF je trouve pas qu'elle colore les sources... à moins qu'on le veuille !

Bref, les possibilités sont infinies même s'il faut se creuser les méninges pour parvenir au résultat souhaité - du moins au départ.

Parmi les défauts que je lui trouve, le fait qu'on ne puisse pas assigner les parametres midi au crossfader, c'est bien dommage !!! Puis aussi le fait de ne pas pouvoir enchaîner les patterns en mode legato, comme sur ableton, sans passer par l'arrangeur (au changement de pattern, en direct mode, on saute direct au step1 de la nouvelle pattern plutôt que de reprendre au step suivant le moment de la pression...)

Pour être parfaite, il lui faudrait essentiellement deux paires stereo de in et de out supplémentaires, et quelques fonctions en plus : sauvegarder tous les buffers d'un seul coup plutôt que un à un, d'autres mode de lecture des sequences (pingpong, random, backward...) surtout pour le midi puisqu'en audio on peut plus ou moins imiter ces fonctions.

Y a sûrement d'autres choses et le post est déjà long je vais donc finir ici. S'il n'y qu'une chose a retenir ce serait que la complexité de l'octatrack est à la fois son principal défaut (surtout les premiers mois) et son principal atout : sa modularité permet des tas de configs, yen a pour tous les goûts que ce soit pour une utilisation studio, pour du live ou pour de l'experimentation. Faut juste prendre votre temps : vos efforts seront largement récompensés !