close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Séquenceurs Sampleurs
Matériel Séquenceurs Sampleurs {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Un outils particulier et un son qui envoie le paté. - Avis Roland MC-09 PhraseLab

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
La MC-09 est vraiment d'une conception particulière. Je laisse un avis pour expliquer un peu le truc, parce que ça m'avait pas parut parfaitement clair avant de l'avoir entre les pattes.

Il s'agit donc d'une groovebox de la serie MC, mais qui n'a rien a voir avec les autres (303,808,307,505,909...) qui se ressemblent plus ou moins avec des capacités différentes. Contrairement a ses soeurs, la MC-09 ne possède pas de banque de sons et de "styles" basée sur une foulitude de formes d'ondes. Son architecture est conçue de façon originale:

une partie "looper" de 4 pistes, pouvant échantillonner une source externe ou la partie synthé, conçue pour des prises à la volée et une édition rapide, d'où lui vient l'appelation "phraselab". J'ai lu que le sampling dégradait le son, c'est un peu vrai. Il vaut mieux garder la main sur la partie synthé de toute facon qu'on veut triturer. MAIS faut pas exagérer, la qualité d'échantillonage est trés correcte, c'est pas du Lo-fi, du son 8 bits ou je ne sais quelle autre connerie....

Une partie synthé particulièrement vivante. Sa partie sonore revendique l'émulation de la TB-303 avec un moteur VA analogique plutot classique mais ultra efficace et paramètrable en profondeur. En bref, ne comptez pas lui faire jouer un piano ou un cuivre. C'est un synthé bass/lead qui sonne acid. Le moteur peut aussi générer des sets rythmiques (une dizaine dispo) qui eux sont peu éditables mais de qualité correcte (typés proche tr909, 808 et consort).

Un séquenceur commun, donc une seule piste, permettant de faire jouer le synthé (bass ou lead ou rythmique) OU un sample de la partie looper découpé ou détuné. Une seule piste sequençable, qui oblige donc a (ré)échantillonner dans le looper pour en éditer une seconde !!! La encore, rien a voir avec les autres groovebox. celui-ci se programme aussi à la façon d'une TR plus que comme les autres MC: on place les notes sur les pas, soit visuellement (les pas selectionnés s'allument), soit pas par pas.

La partie effets (Isolator, Phaser et Slicer) n'est pas son point fort selon moi. elle ne s'applique que sur les phrases samplées. Par contre, le filtre est efficace. Typiquement acid, la résonnance peut rapidement faire mal aux dents, et le passe bas faire trembler les simples vitrages...

Coté connectique c'est du classique, midi in/out, entrées et sorties RCA stéréo et sortie casque en jack.

Les sauvegardes s'effectuent sur carte smartmedia, dont le chargement est affreusement long. Pour ceux qui ont peur que ce soit introuvable, sachez que j'ai acheté la mienne tout recemment sur un site chinois pour une vingtaine de dollars. De 64Mo, elle fonctionne parfaitement.


UTILISATION

La configuration générale est relativement simple pour qui connait les groovebox, par contre j'ai pas trouvé le manuel trés clair en effet sur les fonctions poussées de la partie looper. Au début, vaut cependant mieux l'avoir sous le coude pour repérer les sous couches de menus. L'affichage étant trés succint (3 caractères numériques...) il faut un temps au départ pour décoder les signes a l'écrans... Par exemple, la configuration midi est un peu moisie je trouve.

SONORITÉS

La conception de l'engin nécessite de s'organiser a minima pour garder la main sur ce qu'on souhaite.

Le processus type est donc (par exemple) le suivant:
faire une boucle rythmique avec le sequenceur, la sampler dans le looper. éditer la bouche dans le looper et la décaler sur la piste a coté une fois qu'on est satisfait.
faire une boucle de basse avec le sequenceur, la sampler dans le looper. Editer, décaler ou fusionner avec la piste d'a coté...
sampler une source externe dans le looper. Editer, coller un effet dessus tien, et décaler ou fusionner avec la piste d'a coté...
programmer une piste lead dans le sequenceur, et jouer avec tout en lisant les 4 pistes du looper...
On sauve le tout sur carte smartmedia en partant couler un bronze, et sans trop se presser.

par exemple :)

Comme ça a déjà été dit, cette machine est limitée si elle est utilisée seule. Dans mon cas, elle complète bien ma MC-307, avec un synthé vraiment efficace et sa partie sampleur trés souple.

AVIS GLOBAL

Ca fait 1 an que je l'ai. Elle n'est pas au coeur de mon système mais fait partie des instruments que je garderais de part sa conception particulière. Elle me sert parfois de boite a idées, et me servira pour sur si je reprend le live un jour.

les +:
sa conception originale et son workflow fluide
sa puissance et ses possibilités de synthèse
son emcombrement minime
le start-auto lors du sampling.
le bounce pendant la lecture.
le système d'édition des boucles qui donne parfois des résultats surprenants.

les -:
les temps de chargement infames des samples.
l'affichage a l'écran peu clair.
le format propriétaire des samples.
l'absence d'édition des sets rythmiques.

Pour conclure, l'idéal aurait été pour moi une groovebox qui combine la MC-09 et la MC-307 (ou 505). Les possibilités d'éditions et les territoires sonores sont bien complémentaires. J'utilise les deux ensemble du coup. Je peux comprendre qu'on dise de la serie MC qu'elles aient mal vieillies, surtout quand on se donne pas la peine de plonger dans leur moteur de synthèse pas franchement accueillant. Celle-ci fait exception à la règle !!! Je pense honnetement qu'elle n'a pas a rougir fasse aux derniers produits (roland ou pas) qui tentent d'approcher la TB-303.