close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Simulateurs d'amplis/baffles guitare en pédales
Matériel Simulateurs d'amplis/baffles guitare en pédales {{currentManName}}swap_horiz Amt Electronicsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Pédale ET Préampli - Avis Amt Electronics E2 Engl

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Cette Pédale fait partie de la série Legend Amps 2 de la société Russe AMT. Elle est censé reproduire le son d'un ampli ENGL, à priori Powerball.
Sa grosse particularité est d'avoir 3 sorties, utilisables simultanément si on le souhaite (même si la simultanéité n'est pas très utile pour moi).
Chaque sortie correspond à une configuration d'utilisation (dans quel entrée de quel type d'ampli on va la brancher) et il est remarquable que le comportement des réglages dépend en partie de cette sortie.
1. Sortie vers une sono ou un ampli de puissance ou dans la boucle d'effet d'un ampli Guitare.
Dans cette configuration, on a à disposition 2 canaux switchables par l'interrupteur:
-Canal clair : étonnamment dynamique pour un appareil électronique et assez puissant pour un préampli. Le bouton de volume Clean permet de régler le niveau de sortie et un bouton boost apporte une chaleur proche des lampes. Dommage qu'il soit difficile d'accès. Dommage également que les règlages de tonalité ne soient pas actifs. Le son est quand-même très intéressant et respecte la couleur de la guitare et ses micros. J'ai obtenu de très bons résultats dans la boucle d'effet de mon Marshall DSL1.
-Canal Saturé : un son bien saturé dès qu'on pousse le drive et reste défini. Les règlages de tonalité sont très effficaces. Par contre les crunch sont très secs et un peu crades.
La encore j'ai obtenu de très bons sons saturés dans la boucle d'effet mais également très exploitables dans un ampli de puissance (TECH21), avec ici des graves plus profonds pour des sons plus modernes et plus tranchants, plus proches du son ENGL. Dans les 2 cas, les leads sont corrects sans plus.
2. Sortie vers une carte son avec simulateur de HP. Un peu chimique à mon goût, je préfère placer un micro devant un vrai HP.
3. Sortie vers l'entrée d'un ampli guitare (entrée du préampli donc). C'est donc l'utilisation classique d'une pédale de distortion. Dans cette configuration, le canal clair n'est pas disponible, l'interrupteur permet d'enclencher la distortion. Branchée en frontal sur le canal clair de mon DSL1 , la plage de fréquences était fortement décalée vers les aigues : j'ai du les réduire au 1/4 et pousser les basses à fond et pour n'obtenir que des bas mediums. Bien moins intéressant que via l'entrée boucle d'effet donc, alors que c'est censé être le point fort de cette série 2 (par rapport à l'AMT E1). Par curiosité, j'ai activé le canal saturé du DSL1 et là, 2 bonnes surprises : D'abord, le souffle est modéré et surtout, la combinaison des saturations de l'ampli et de la pédale donne un résultat qui sonne en particulier pour les lead, en apportant du sustain et du haut médium.

En résumé, c'est une bonne pédale mais qu'il faut savoir utiliser à bon escient et dans la bonne config. Un peu déçu par le son obtenu en la branchant en frontal de l'ampli sur le canal clair mais content de pouvoir utiliser sa palette de sons en home studio. Si je devais l'utiliser sur scène, je devrais choisir entre utilisation en saturé pour les rythmiques (via sortie vers ampli pouissance) ou boost lead... à moins en avoir 2 et 2 amplis...