close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Simulateurs d'amplis/baffles guitare en racks
Matériel Simulateurs d'amplis/baffles guitare en racks {{currentManName}}swap_horiz Avidswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Bien, mais... - Avis Avid Eleven Rack

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Je le possède depuis 2 ans. Je l’utilise en home studio, au casque pour pouvoir bosser aux heures où le voisinage ne me pardonnerait pas d’avoir allumé les amplis et aussi comme interface audio.
J’utilise toujours la même dizaine de presets que je me suis mijotés petit à petit en partant des presets usine à l'exception du preset "Van Halen" que je me suis contenté de repomper à Nicolas de guitarspeed99.com dans la video d'Eruption, merci Nicolas ;-)

Les simulations sont très correctes, l’ergonomie quasiment irréprochable. On pourra toujours dire qu’il manque tel ou tel effet mais serait-ce seulement possible de les y mettre tous ?
Il est en dessous des Kemper et Axe FX, mais son prix aussi est en dessous et de beaucoup. Pour l’utiliser confortablement, il faut lui ajouter un bon pédalier midi, genre Roland FC-300, ça fait des thunes en plus à prévoir.

On peut l’utiliser connecté à un ordi ou seul mais attention, dans ce cas, impossible de sauvegarder la conf, ses géniteurs n’ayant pas jugé utile de prévoir de MIDI dump ni de slot SD ou USB.
Ca a l’air de rien comme ça, mais, à mon avis, ça interdit son utilisation en concert. Je me vois mal à 15 minutes du début du concert me rendre compte que le machin a bugué pour une raison quelconque et m’a paumé tous mes presets (ça m'est arrivé au studio).
S'il y a quand même des masos que ça tente, n’oubliez pas : en concert, onduleur on-line obligatoire (ça vaut d’ailleurs aussi pour consoles numériques).

En mode connecté à un ordi, il suffit d’installer le driver qui va bien (Mac ou PC) pour qu’il soit utilisable comme interface audio et là, rien à dire, on a accès à toutes ses entrées/sorties, signal dry/wet, le tout en stéréo. Mais on ne sauvegarde toujours pas la conf.

Pour pouvoir le faire, il faut l’Eleven Rack Editor, et pour pouvoir installer l’Eleven Rack Editor, il faut un Pro Tools. Et là… celui qui a acheté l’Eleven Rack seul (sans soft) va comprendre sa douleur, si en plus, il l’a acheté d’occase, il faudra faire au préalable un transfert de propriété, il y a une procédure pour ça chez AVID, ça s’appelle le TOO et ça coûte 18 $ (comment ça s’écrit AVIDe déjà ?).
Moi, j’ai choisi d’installer Pro Tools First... pour pouvoir installer l’Eleven Rack Editor… pour pouvoir sauvegarder ma conf. Une fois installé, je me suis dit naïvement que j’allais voir à quoi ça ressemblait. Et là, suprise : PTF se plante 3 fois sur 5 au démarrage et, sur ces 3 fois, me force à redémarrer le Mac 1 fois. Expérience à ce point négative avec PTF qu’elle m’a enlevé toute envie de dépenser le moindre euro pour une autre version de Pro Tools. Mais bon, il n'y a pas besoin de l'utiliser, il suffit de l'avoir installé pour pouvoir installer l'Editor.
- 20/03/2018, je rectifie : avec la version 2018.03 de PTF sous Mac OS X High Sierra, ça merdouille un tout petit peu moins, ce qui fait que c'est utilisable pour peu que l'on soit très patient. De savoir si on peut faire quelque chose de sérieux avec un soft qui présente de telles limitations (3 projets et dans le cloud) est une autre question. C'est une version gratuite certes, mais vu les bugs et les limites, on peut se demander où est l'intérêt... Ah si, de connaître par coeur le raccourci clavier pour "Forcer à quitter" (sur Mac, Ctrl+Alt+Suppr sous Windows, en principe, on connaît déjà)...
Donc, je disais qu’avec Logic Pro X, l’Eleven Rack marche vachement bien mais (il fallait bien un « mais »), l’intégration n’est pas totale comme avec Pro Tools, ceci dit, au moins, ça marche.

N’étant ni de la génération Millénium, ni de celle d’avant (donc pas biberonné au numérique), ça ne me viendrait même pas à l’idée de l’emmener en concert où, lourds ou pas , j’embarque mes amplis à lampes. Pour mettre ma couche dans le débat numérique/pas numérique, le coup du bug en concert, très peu pour moi et au niveau son et patate (si l’ampli est bon, mais avec un peu de bonne volonté, on arrive encore à en trouver des mauvais...) ya pas photo (ceci dit, pas de doute que ça viendra un jour).

Quelques conseils à ceux qui (comme moi) seraient tentés par un achat d'occase, ça vous évitera de connaître les mêmes déconvenues :
- S'il est vendu sans Pro Tools LE (ou sans les codes d'accès pour le télécharger), il faut vraiment que ce soit pas cher du tout car, neuf, il est à moins de 400 euros chez Thomann,
- Assurez-vous qu'il dispose de la dernière version de firmware ( supérieure ou égale à 2.0, nécessaire pour utiliser l'Eleven Rack Editor*), sans quoi apprêtez-vous à claquer encore des thunes pour l'avoir en plus du TOO dont je parle plus haut,
- Oubliez l'idée de réparer ce genre de truc vous-mêmes. Ce qui rend un achat d'occase encore plus hasardeux car on peut appeler le support AVID surtout si on n'a besoin de rien (vécu) et le coût de réparation plus les frais d'expédition auront vite fait d'approcher le prix de l'Eleven Rack vendu seul.

Bref, frez ce que vous voudrez mais z'aurez été prévenus...

A part ça, j'en suis hyper content (comme quoi je ne suis pas rancunier), c'est un simulateur très honnête doublé d'une interface audio souple d'utilisation, le tout avec une ergonomie pas prise de tête, vendu à un prix abordable.

* : En fait, on peut utiliser l'Eleven Rack Editor sans avoir le firmware >= 2.0, simplement les noms d'amplis, d'effets et de baffles dans les listes déroulantes du soft ne correspondent pas toujours à ce qui est affiché à l'écran du 11R. C'est un peu pénible, mais on peut faire avec.