close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Simulateurs de bande/vinyle
Matériel Simulateurs de bande/vinyle {{currentManName}}swap_horiz Wavesswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down

Commentaires sur le test : Pour ceux qui aiment le vinyle - forum Waves Abbey Road Vinyl

bon test et l'intro sublime :)
sinon le vst pourquoi pas, la wow et flter il y a tonebooster qui a ca pour 20€ mais bon c'est toujours cool que ca existe au moins c'est la. Apres savoir si on a tous une utilité a l'avoir c'est un autre debats, sans parler des "vintageophile" qui 99% le probleme est eux et pas le matos
Citation :
t les effets de modulation liés au défaut des disques se sont invités dans leur musique au point d'en devenir un élément constitutif : il faut dire que quand tu compresses un groove de batterie d'un vieux vinyle et que tous les artefacts remontent, le mieux à faire est encore d'assumer ces derniers comme faisant partie de l'esthétique


Tout à fait,tout à fait.

Hors sujet :
D'ailleurs l'autre jour, en repeignant un meuble, je me suis pris le pied dans le pot. J'ai expliqué à tout le monde que j'avais été pris d'une crise créative Existentiallo-PopArt dans le plus pur esprit Warholien et que tout autre allusion critique relevait d'une vision crypto-stalinienne de l'AAAArt ramenant l'intellect de son auteur quelque part entre le QI de l'huitre et celui d'une future first lady.
Après une heure d'Apéro, c'est bien passé.
J'attends d'ailleurs un coup de fil de Sotheby's.


PS : comment j'ai été heeeeeeeeureux le jour ou les CD sont sortis. Que du bonheur (un bémol pour la pochette, mon seul regret).
Citation de perigo :
Le marketing actuel s'est engouffré dans ce marché idiot et d'une insondable bêtise qui se résume à vendre cher des objets prématurément vieillis alors même que l'urgence climatique nous amène à devoir faire l'inverse : créer des objets de qualité qui durent afin de ralentir cette course folle à la production de masse, délocalisée de surcroît.


+1000

Mais utopique malheureusement. Business is business :(

Citation de Alligator427 :
comment j'ai été heeeeeeeeureux le jour ou les CD sont sortis. Que du bonheur (un bémol pour la pochette, mon seul regret).


Entièrement d'accord. J'ai moi aussi vécu la transition numérique comme une libération : fini les vieux vinyles et cassettes pourris où on entendait plus le souffle que la musique elle-même. Sans parler du vieillissement et des problèmes de stockage des anciens supports. Il s'est passé la même chose récemment avec le cinéma et l'arrêt des copies argentiques en 35mm c'est quand-même gagnant à tous les niveaux. Alors la nostalgie oui bien-sûr, de temps en temps ça ne fait pas de mal mais globalement qui a envie de revenir à l'âge de pierre ?

Pour en revenir au plug, qu'apporte-il de plus que celui d'Izotope, en dehors de sa "labellisation" Downtown Abbey Road 66 ?
En fait elle finit par faire flipper cette photo à chaque connexion...... :-D
Citation :
Pour en revenir au plug, qu'apporte-il de plus que celui d'Izotope, en dehors de sa "labellisation" Downtown Abbey Road 66 ?


Waves propose une émulation plus globale de la chaîne qui conduit au son vinyle : en gérant le type de génération du disque (gravure ou pressage), mais aussi le type de platine, de cellule et leur impact sur la réponse en fréquence du disque, sur la dynamique et la saturation. Il y ajoute même un étage de 'mastering' avec la coloration propre à la console utilisée chez Abbey Road : en résulte un son qui m'a semblé personnellement plus crédible que sur l'Izotope. Par ailleurs, si j'ai bien compris, il n'y a pas de gestion du flutter chez Izotope (juste du pleurage avec le paramètre Warp). En revanche, il inclut une simulation de HP qui manque sacrément au Waves dès qu'on veut chopper un son gramophone par exemple.

Reste qu'évidemment, le rapport qualité/prix de l'Izotope explose le Waves.
https://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif
Merci Los Teignos pour les exemples. Il me semble aussi que dans le trip-hop il y a pas mal de sons samplés avec les bruits du vynil. Sur une intro, un passage ou un fin de morceau ce type de lo-fi peut être sympa.
Pour revenir sur le titre de Steve Vai, c'est clair que c'est une super idée pour faire une transition. J'utilise parfois mon magnéto à bande pour ce genre d'effets en début de chanson.
Par contre, là, ça ressemble plus à un coup de vibrato sur sa guitare qu'à un effet rajouté, d'autant plus que cela s'entend seulement sur la gratte.
Juste une remarque : FLUTTER ne veut pas dire "variations d'amplitude".

En fait les 2 défauts sont du même type, et sont dus aux instabilités de la vitesse de défilement ==> variations de la hauteur tonale. Le WOW (pleurage) est une variation lente, alors que le FLUTTER (scintillement) est une variation rapide.

Merci pour ton post éclairant Los Teignos : je ne peux qu' être d'accord avec ce que tu expliques. Loin de moi l'idée d'être un précepteur de ce qui faut faire ou pas car tout est possible dans l'art sonore et tout est à explorer avec son lot de réussite et d'échec. De fait, j'ai posté mon commentaire en hors sujet car ce que je raconte relève quelque peu de la digression mais certains afiens semblent partager mes impressions...
Je suis content à ce propos que tu évoques le mellotron. Cet instrument, si je ne me trompe pas, est considéré comme l'un des premiers échantillonneurs. J'aime la manière dont certains musiciens, à l'image du groupe Tortoise, l'utilise encore aujourd'hui  et ce, sans artefact nostalgique de quelque distortion ou de pourrissement du signal par des crack ou des click superflus : ce groupe de Chicago racontait, d'après mes souvenirs qu'ils avaient eu l'opportunité de jouer sur un mellotron dans la préparation de leur album « Beacons of Ancestorship ». Pour honorer ce qui fût pour eux un moment unique emprunt d'une très forte émotion dans la rencontre avec un tel instrument, ils décidèrent de composer un court morceau qui lui fût dédié : « De Chelly ». Ce qui est particulièrement émouvant à l'écoute de ce morceau, c'est que le mellotron est enregistré dans un morceaux « de son temps », au mix clair, fluide, limpide et avec très peu d' artefact si ce n'est un effet de réverbération bien dosé au point de rendre soyeux ce fameux « wow & flutter » que tu évoques dans ton post : c'est à ce moment précis et dans ces conditions d'enregistrement particuliers que l'émotion d'un tel instrument ressort pleinement. Les choix opérés sont pertinents : le mélange avec d'autres instruments comme notamment cette guitare de fin très claire, droite, ultra précise est d'une limpidité renversante et vient clore le mouvement.
Ceux qui écouteront la version vinyle devraient être comblés :bravo:
(à écouter au casque à défaut de bonnes enceintes car on entend les clics naturels du mellotron...)

Sujets les plus actifs dans "Simulateurs de bande/vinyle"

Les dernières questions dans "Simulateurs de bande/vinyle"