close
  • settings_backup_restore

Test de LD Systems Curv 500 Touring Set

Bonne Curvée
Enceintes actives, systèmes de colonnes compactes et réseaux de lignes : tous ces concepts sonores ont leurs avantages et inconvénients. Ne serait-il pas formidable si leurs points forts pouvaient être combinés dans un système unique ? C’est à cette tâche que s’attèle le LD Systems Curv 500 TS. A voir maintenant si c’est une réussite !

Cet article, initialement publié sur le site bonedo.de, a été traduit de l’allemand

Le Curv 500 TS est livré en deux colis, un grand et un petit. Pas besoin d’un diplôme pour deviner dans quelle boîte se trouve le caisson de basses actif. Avec ses 35 kilos, ce dernier pèse son poids et sera en conséquence un peu contraignant à transporter. En revanche, le carton contenant les quatre satellites, la barre de distance, l'adaptateur Smart Link et le câble de haut-parleur tiens sous le bras sans trop d’efforts. Profitons-en pour préciser que le système fonctionne de manière monophonique seulement, qu’un second système sera donc nécessaire pour une diffusion stéréo, et détaillons à présent les enceintes qui le composent, à commencer par les satellites.

En haut…

fullsetCe système actif possède six satellites, répartis sur quatre modules. Un satellite simple est équipé d'un driver de 4 pouces équipé d'un rail avec trois tweeters à émission directe (1 pouce). Un satellite duplex équivaut à deux fois ces spécifications. Les modules sont compacts, et s’assemblent facilement en une ligne de haut-parleurs cohérente grâce à leurs rails de liaison. Ces derniers vous permettent de glisser les différents éléments les uns dans les autres, puis d’appuyer sur un bouton situé sur le côté des modules afin de sécuriser leur placement. Le Smart Link assure non seulement la connexion mécanique, mais également la connexion électrique, de sorte qu’aucun câble n’est nécessaire. Le signal audio est capté depuis le caisson de basse via le câble Speakon et transmis à l'adaptateur Smart Link, qui est toujours le premier élément sur la barre de distance. Ce dernier comporte deux barres d'espacement à différents angles sur sa face inférieure et une prise Speakon. Les rails Smart-Link sont montés sur le dessus de l'adaptateur pour transmettre le signal audio. Les adaptateurs et les modules satellites sont logés dans un boîtier en aluminium robuste et leurs dimensions sont extrêmement compactes: un satellite mesure 12 cm de hauteur, amenant ainsi la colonne complète à une hauteur de 72 centimètres (6 x 12 cm).

En bas…

subCe dernier n’est évidemment pas aussi compact. Fabriqué en contreplaqué de bouleau de 18 mm, il suit un montage en Bass-reflex et est protégé par une peinture polyuréthane impeccable. Quatre poignées avec une barre centrale en métal facilitent grandement la manipulation. Même en cherchant la petite bête et en regardant derrière la grille du haut-parleur, la finition est excellente. Tous les accessoires sont fixés à l’aide de vis Allen polies et un ruban d’étanchéité empêche les vibrations de la grille. Les nombreux pieds en caoutchouc sont vissés et peuvent être facilement échangés. Les quatre ports Bass-reflex sont rectangulaires et relativement petits, sans doute pour conserver un gabarit total aussi compact que possible.

Le module actif qui contient l’amplificateur de puissance de classe D dispose de son propre boîtier qui est muni d’un ruban d’étanchéité. Il serait donc complètement à l’abri à l’intérieur du caisson si l’on n’y trouvait pas le passage du câble allant du module d’ampli vers le haut-parleur. En dehors de ce détail la structure et le câblage sont solides. Isolation, colliers de câble, le tout collé à chaud : tout est là et laisse l’impression d’une unité qui est là pour durer. Les prises XLR et l'entrée d'alimentation PowerCon sont équipées de raccords Neutrik également de haute qualité.

Outre un interrupteur d'alimentation et un porte-fusible accessible de l'extérieur, on remarque deux potentiomètres de gain sur la façade arrière. L’un contrôle le volume général du système, l’autre détermine le rapport de volume entre le satellite et le subwoofer. Le bouton Setup peut être utilisé pour rappeler six réglages DSP préprogrammés.

Au miyeux...

Vous pouvez connecter les quatre satellites au caisson en même temps, mais ce n’est pas obligatoire. Le système est donc évolutif dans certaines limites. Un ou deux satellites suffisent souvent pour un petit stand d'exposition ou un discours à courte portée. Pour que le système réponde à cette situation de manière optimale, sélectionnez le préréglage correspondant sur le module d'ampli et utilisez l'adaptateur Smart-Link pour l'adapter à la barre de distance. La conception des modules satellites est faite de telle sorte que peu importe le nombre utilisé les tweeters soient toujours à un angle optimal.

On a pu faire le test avec de la musique, des voix et différents tests de la plage de fréquence couverte. La première impression sonore est ronde et agréable. Le haut-parleur du caisson en 15 pouces sonne étonnamment plein pour sa taille et est également suffisamment profond pour de petites performances DJ. Lorsque tous les satellites sont utilisés, vous remarquerez que le système projette quelques mètres plus loin qu’un boîtier 12/1 classique, avec un rayonnement horizontal uniforme, même si l'angle du faisceau est sans doute plus étroit que les 110 degrés mentionnés par le fabricant.

Le son est convaincant sur l'axe vertical, que ce soit à proximité du système ou en prenant du recul. Ce n'est qu'à une distance d'écoute de moins de deux mètres que les satellites individuels deviennent un peu plus présents à l’écoute. En termes de volume maximum, le Curv 500 TS peut être comparé à un caisson de 12/1 ", bien que ces derniers offrent une atténuation beaucoup plus importante sur la distance. Les satellites ne font que douze centimètres de large, et avec un déflecteur tout aussi étroit, la colonne émet une forme de diffusion presque sphérique dans la plage des haut-mediums, phénomène qui concerne pratiquement tous les systèmes de ce type.

Cela offre des avantages et des inconvénients. On peut en effet se passer de retours de scène dans certains contextes, mais cette présence risque de poser des problèmes de diaphonie si les retours restent nécessaires. Idéalement il faudrait donc que vous puissiez vérifier avant achat que ce type de dispersion soit adapté à votre usage. 

Soulignons pour finir qu’une planche de transport à roulettes pour le caisson de basse est disponible sous le nom LD System Curv 500 TS CB pour un prix (relativement) modéré de 99 euros, ce qui reste un investissement très raisonnable pour ne pas se casser le dos en transportant le système. Pour les installations (fixes), il existe également des fixations murales et au plafond. Le SAT BAG rembourré promet une bonne protection pour les satellites. Il prend en charge deux satellites standards et deux satellites duplex, l'adaptateur Smart Link, la barre de distance, ainsi que les câbles d'alimentation et de haut-parleurs. Ce sac est recommandé, car le revêtement en poudre des satellites présente un risque d’égratignure. Sous la dénomination "SUB PC", LD Systems propose enfin un capot de protection rembourré pour le caisson de basse, dans lequel les câbles extérieurs peuvent également être transportés.

  • LD Systems CURV 500 Touring Set : smartlink
  • LD Systems CURV 500 Touring Set : barre2
  • LD Systems CURV 500 Touring Set : barre1
  • LD Systems CURV 500 Touring Set : sub
  • LD Systems CURV 500 Touring Set : system
  • LD Systems CURV 500 Touring Set : fullset
  • LD Systems CURV 500 Touring Set : connectiques

Conclusion

Dans le développement du PA Curv 500 TS, LD Systems a incorporé de nouvelles idées qui permettent au système de se distinguer des concurrents. C’est l'évolutivité du système qui le rend si particulier et pratique. Selon l’événement et l’espace, plus ou moins de satellites peuvent être facilement et rapidement combinés. Le support DSP simple mais efficace garantit toujours une qualité de son adaptée. La finition est bonne, le prix raisonnable.
Le Curv 500 TS est enfin plus étroit et moins visible que les systèmes conventionnels, ce qui le rend particulièrement adapté aux travaux en direct, aux foires commerciales, aux installations de discours ou de présentation. Bref, un bon plan.

Notre avis :

Points forts

  • Bonne finition
  • Design attrayant
  • Conception de très bonne qualité
  • Son homogène
  • Accessoires optionnels

Points faibles

  • Poudrage des satellites susceptible d’être rayé
  • Pratiquement aucun amortissement inverse