close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Claviers synthétiseurs analogiques
Matériel Claviers synthétiseurs analogiques {{currentManName}}swap_horiz Dave Smith Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Gros son, mais grosses lacunes. Un synthé qui regarde vers le passé. - Avis Dave Smith Instruments OB-6

Rapport qualité/prix : Mauvais Cible : Tout public
Pour ne pas paraphraser ce qui est déjà dit sur la qualité de son, de construction, etc... voici ce qui me déplaît sur ce synthé. Je renvois aussi à l'avis rédigé par coyotte14, qui développe plus en détails les + et les - de ce synthé.

Séquenceur : Ultra basique, je ne vois pas vraiment l'intérêt sur ce genre de machine. S'il y avait des "parameter locks" (la possibilité de séquencer non seulement les notes, mais aussi les paramètres sonores), pourquoi pas.
Idem pour l'arpeggiator, des modes supplémentaires auraient étés bienvenus.
Aussi bien pour le séquenceur que pour l'arp, les notes ne sont pas transmises en MIDI, c'est très décevant.

Mémoires : L'écran trois chiffres pour les presets, c'est vintage, c'est certain, mais vraiment pas sexy. Et pour passer d'une mémoire à une autre, il faut d'abord saisir les dizaines, ce qui a pour effet de changer instantanément le son (exemple, du son 29 au son 39), puis le chiffre des unités. J'ai l'impression d'utiliser un boulier ! DSI aurait pu au moins faire en sorte qu'on saisisse le dernier chiffre avant de changer de son.
Enfin, il est très facile d'écraser une mémoire par erreur. Un système de protection par emplacement de mémoire aurait été bienvenu.

Stabilité : malgré tout ce qu'on dit sur la stabilité des oscillos, j'ai eu des bonnes fluctuations de pitch sur l'oscillateur 1, par fortes chaleurs.

Modulations : c'est là pour moi la plus grande faiblesse de ce synthé.
Pour commencer, un seul LFO. C'est si peu. Ce synthé serait génial avec 4 LFOs. De plus, on peut certes router le LFO vers plusieurs destinations, mais avec la même intensité sur tous les paramètres ! C'est le degré zéro de la finesse. Une hérésie pour le sound design.
Même remarque pour la X-Mod et l'aftertouch, pas d'intensités propres à chaque paramètres modulés. A ce rythme là, DSI aurait presque dû "bloquer" à un seul paramètre modulé. Parce que là c'est frustrant dans 90% des cas. Exemple : impossible de mettre un subtil vibrato sur le VCO1 en même temps qu'une grosse PWM. Il faut choisir.

Software : c'est simple, il n'y en a pas. Un soft d'édition de sons, de patterns, qui permet de gérer des sauvegardes, ça serait pas de refus ! Là on a l'impression que Dave Smith a fait un énorme effort de sa personne pour ajouter un port USB, qui ne sert...qu'au MIDI.

Malgré tout, j'arrive à en tirer des sons incroyablement chauds et que je ne saurais remplacer. Mais bon, plus de 2000€ pour quelques (très beaux) sons ?