close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Claviers synthétiseurs analogiques
Matériel Claviers synthétiseurs analogiques {{currentManName}}swap_horiz Dave Smith Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Un synthé analogique polyvalent et plaisant - Avis Dave Smith Instruments Prophet '08

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Révision de mon avis sur ce synthé, le 01/07/2010

Les caractéristiques "nominales" de ce synthé sont effectivement celles données plus bas, que je rappelle :
Le Prophet ’08 est un synthé analogique 8 voix possédant 51 potars sans fin, 1 classique pour le volume général, 27 poussoirs, pour la plupart lumineux.
Analogique : des DCO aux VCA, en passant par les VCF, bien sûr ! Donc pas de convertisseurs D/A. Le synthé est basé sur l’emploi de CI Curtis. Les circuits numériques servent à leur exploitation, aux LFO, au séquenceur, à l’arpégiateur, aux mémoires et au MIDI.
8 voix : chaque voix comporte 2 DCO, 1 générateur de bruit blanc, 1 VCF passe-bas 12 ou 24 dB/octave, 1 VCA, 3 générateurs d’enveloppe ADSR + délai (1 attribué au VCF, 1 au VCA et 1 assignable qui peut être bouclé), 4 LFO, 4 modulateurs.
Programmes : 2 banques de 128 programmes.

Chacun comporte 2 sous-programmes A et B. Assignation des voix (visualisation par 8 leds) :
· Mode poly 8 voix (monotimbral) : choix sous-programme A ou B
· Mode stack (monotimbral) : superposition des sons des 2 sous-programmes, polyphonie 4 voix
· Mode split (bitimbral) : 2 zones de clavier, 1 par sous-programme, polyphonie 4 voix par zone
· Modes unisson : 1 voix (2 oscillo), 8 voix (16 oscillo !) avec 3 niveaux de désaccordage

Arpégiateur : montée, descente, assignable Séquenceur : de type analogique 16 pas, 4 pistes, nombre de pas réglable par piste ; activé par pression et maintien de note

Particularités :
· Module DCO/bruit blanc : formes d’onde triangle, dent scie, mixte triangle-dent de scie, rectangle avec réglage largeur de 0 à 99%, PWM ; réglage du mix des 2 DCO ; vitesse du glide pour chaque DCO ; hard synchro
· Module VCA : volume de sortie, panoramique
· LFO : synchronisables au tempo (ou à ses divisions ou multiples) et à la note, routage paramétrable
· Modulateurs (pratiquement tout peut être modulé) : source, destination et intensité réglables ; 5 sources de modulations supplémentaires : molette de modulation, vélocité, after-touch, « breath control », pédale d’expression

Connexions :
· 2 sorties audio stéréo (4 jacks) : principale et sortie B (sous-programme B)
· 1 sortie casque stéréo
· MIDI in, out, thru ; prise DIN « poly chain » pour brancher plusieurs P8 en cascade
· 1 jack pédale d’expression/entrée CV
· 1 jack sustain
· prise alim. externe (13,5 V continu)

A noter la qualité du clavier et du touché médiocre : quand on voit le prix de la version Desktop de ce synthé à 1249 €, on se dit que 623 € le clavier de bouse , ça fait mal au coeur. Les finitions et la robustesse discutable (les potards défectueux déjà remarqué par certains utilisateurs), Le transformateur d'alimentation qui se délite ... La qualité laisse franchement à désirer, ce qui pour ce prix est un peu scandaleux quoi qu'on en dise. Pas de Ring mod , pas de FM.

UTILISATION

Sur ce point tout a été dit sur l'avis du dessous. On regrettera simplement une documentation à la limite de l'insultant (très largement insuffisante, quelques feuillets agrafés ....).

SONORITÉS

Généralités

C'est sur ce point que je souhaite m'étendre en détail. Le Prophet 08 a les caractéristiques (et défauts ) suivants :

-- Un filtre over typé. Très typé ... peut être trop même (surtout commuté en 24db mais en dosant intelligemment, on s'en sort ... ). En 12 db la comparaison des sons qui en sortent avec un oberheim ob-8/ob xa est effectivement frappante : ça sonne super on croirait vraiment entendre un obxa très souvent, c'est assez impressionnant je dois dire , on fait de merveilleux pad grassouillet et sirupeux (avec un timbre très particulier propre au P 08). Le filtre a vraiment un grain extra et peut limite à lui tout seul justifier l'achat du synthé ... En revanche , les enveloppes pour des raisons que je ne m'explique pas, ne permettent pas facilement de faire des nappes complexe et évolutives sympa , c'est pas naturel sur ce synthé comme celà peut l'être sur un Andromeda par exemple, on fait cependant d'autre types de nappes très bien entre autre avec de bons réglages de l'enveloppe du filtre. En 24 db , les choses se compliquent significativement : Le son devient rapidement trop typé , ce qui "interdit" de faire des choses un peu fines et cloisonne rapidement le son, à moins de partir dans des trucs particulièrement dégentés. On a pas de perte de volume quand on pousse la raisonnance, c'est appréciable. Après une utilisation plus longue, le filtre est tout simplement génial, beaucoup de grain et de personnalité, extrêmement versatile permet des tonnes de choses, tout les réglages vont rapidement sonner, et sonner sacrément bien ! On arrive assez facilement à avoir des sons très organiques avec beaucoup de profondeur. Il n'y a pas à tortiller : ça sonne énorme aussi bien en 12db qu'en 24db.

-- Un gros défaut de ce synthé est le filter bleed évoqué dans les divers post du forum. Cela interdit du coup (ou rend très complexe) l'idée de faire des basses ou des kicks. Ce n'est pas impossible mais ça va "de fait" rester en marge de l'utilisation du synthé. C'est dommage car le filtre avec son grain incroyable s'y prêtait vraiment. J'ai résolu le problème en "sonorisant" correctement l'instrument et en y calant derrière un filtre moog MF101. Le filter bleed est complètement gommé, j'utilise maintenant le P 08 dans tout ce registre (basses) et ça sonne. Alors biensur pas aussi root et bien qu'un Prophet 5 dans ce registre mais très bien. Le prophet 08 peut également sortir des aigues très très sirupeuses et agréables. A noter que les formes d'onde triangles filtrées sonnent ... génial pour des pads doux.

-- Après on va se dire : bon avec un bon filtre comme ça, je vais faire de super lead ! Et bien ... non. On est coincé par des enveloppes légèrement mollassonnes (on fait pire biensur mais bon ...). A l'achat on se dit "chouette je vais avoir des enveloppes qui ravagent comme un Prophet 5" et bien .... non. Les leads sont possibles aussi, mais pas naturels et ne sonneront pas au mieux et très différent de ce à quoi on peut s'attendre, en tout cas pas mieux (pour ne pas dire bien moins bien) que d'autre analo polyphonique vintage célèbres. Du coup la comparaison du Prophet 08 avec un Prophet 5 est malvenue, les hard sync du Prophet 5 sont absents ... Après une plus importante utilisation, les enveloppes ne sont pas si molles que celà, mais bon, nous n'avons tout de même pas des enveloppes très rapides comme peuvent en avoir un Prophet 5, un minimoog ou encore un OB 8, dommage ... On retrouve pas la patate d'un CEM 3310. On va inévitablement plutôt rester dans le domaine des pad épais (les pad éthérés sont plus difficiles à réaliser) , quelques FX, quelques leads assez particuliers mais bon ...

Le Prophet 08 propose une assez grosse matrice de modulation pour ce type d'instrument, bien au delà d'un Prophet 6 ou d'un DSI OB-6, mais en dessous d'un A6. C'est déjà très bien, à priori les possibilités ont été accrues sur le REV2 fraîchement sorti, à voir ...
Enfin et pour finir, pas d'effet (sauf sur la réédition du P 08, à savoir le REV2), pas d'entrée IN pour faire bénéficier à d'autres utilisations le filtre. Les hard sync sonnent pas terrible il faut l'avouer ...

Utilisations:

Basses et kicks : Le filtre s'y prête vraiment, sauf que le filter bleed va poser de sérieux problèmes pour les mettre en oeuvre. C'est réalisable , on va arriver à faire des choses sympa, mais il faudra "s'interdire" certains réglages, c'est ennuyeux d'avoir à subir la censure du filter bleed. L'unison est super efficace mais ne gomme pas les soucis évoqués plus haut.

Leads : La c'est la relative mollesse des enveloppes qui va gêner. Rien à faire, on a beau mettre les attaques à 0 de toute les enveloppes ça reste légèrement mollasson sur l'attaque (cette sensation est en fait à la fois due aux enveloppes un peu molles et au filtre trop typé qui bavouille et qui fait des attaques jamais vraiment franches). Ce n'est pas impossible mais du coup les leads peuvent devenir maladroits et manquer d'expressivité. Le Prophet 08 n'est pas sur ce point le digne successeur de son grand frère Prophet 5. Alors oui, on garde une impression de pêche parceque le filtre "sonne gros, gras" avec un grain super sympa direct, mais les enveloppes restent assez molles. Sur ce point je suis en total désaccord avec ce qui a été dit sur l'avis d'avant : le P 08 n'a pas d'enveloppes super rapides, du moins clairement pas autant que son ancêtre, il a été dit sur diverses critiques que pour des enveloppes logicielles c'est plus que correct, j'en reste cependant un peu déçu, je m'attendais vraiment à des enveloppes type minimoog ou Prophet 5. La définition des enveloppes est très bonne et très agréable pour travailler le timbre du son, mais l'attaque est pas du tout rapide même réglée à zéro.

Pad/warm : C'est dans ce registre que le P 08 est super à l'aise avec une coloration très "OB-8" avec le filtre calé en 12db. Ca sonne extra, pas besoin d'effet , c'est super efficace et fort joli. Si on passe le filtre en 24 db on fait des choses sympa aussi en particulier de superbes brass cuivrés, mais attention à la raisonnance qui en excès viendra tout gacher. Le P 08 est dessuite beaucoup moins à l'aise pour les pad aériens et éthérés. C'est pas trop son truc: le caractère du filtre y joue pour beaucoup je pense.

Nappes : Les enveloppes n'arrive pas facilement à faire des release longues. C'est rapidement galère alors qu'avec un Andromeda c'est un pur régal immédiat. On fini par y arriver mais bon ... Le manque de "naturel" fait que ça sonne "moyen".

Fx : Mouais ...


A noter la super efficacité de l'enveloppe du filtre qui permet énormément varier les textures et qui sont extrêmement fluide, on obtient souvent des résultats super en gérant bien. Enfin, les PWM sont vraiment extra sur cette machine, super large avec une forte et franche variation de timbre quand on joue avec, le tout envoyé dans le filtre : résultat extra garanti !

Comparaison avec d'autres machines (néo analo, VA et Vintages):

Prophet 08 et Un VA quelconque : Fort heureusement, le P 08 est analo, il sonne analo vraiment et pas froid/numérique. Donc il sonne très différement d'un Nord lead 3 par exemple ... Bien que certains VA soient loin d'être ridicules.

Prophet 08 et un Andromeda : Beaucoup de gens sur les divers forum demandent régulièrement une comparaison avec un Andromeda, est ce qu'ils font "double emploie" ... La réponse est que ces deux synthé ne sonnent pas du tout pareil. Pour commencer l'A6 a des possibilités de modulations gigantesques qu'on ne trouve pas sur le Prophet 08 (bien qu'il ai des possibilités de modulations très correctes ...). Le Prophet 08 a une ergonomie plus directe et plus intuitive, couplé avec un filtre qui sonne direct énorme, comparé à l'Andromeda qui au début est délicat à prendre en main. L'Andromeda a une section OSC incroyable bien plus charnue que celle du P 08 : ça sonne énorme et ample très vite, on a facilement un son hyper organique, pas avec le P 08 (sauf en "forçant" sur le filtre ...). Mais son filtre passe bas est bien moins typé et à quelques particularismes facheux avec la raisonnance (il perd furieusement du volume ...), l'Andromeda a également un filtre multimode que le P 08 n'a pas. Le grain des VCO de l'Andromeda est très particulier, rien à voir avec les DCO du Prophet 08. Enfin les enveloppes de l'Andromeda, bien que numériques, sont géniales. Ils sort des pads doux, cotonneux et sirupeux ainsi que des nappes extra, probablement ce qu'on fait de mieux. Les pads du Prophet 08 sont très différents, plus "gras" et avec un autre grain. Ses nappes font sourire. Pour les leads, l'Andromeda possède un Engine optimizer qui permet de choisir l'étalonnage des VCO/VCF et peut nous donner accès à des enveloppes assez rapide qui vont permettre de vrai lead sympa, proche de l'esprit de ceux d'un Prophet 5 (sans atteindre la vitesses des enveloppes de celui ci). Sur le P 08, c'est un peu délicat. Enfin l'Andromeda est fourni avec une super documentation, celle du P 08 fait pitié.

Prophet 08 et un Oberheim OB-8 : Comme dit plus haut , similitudes fortes.

Prophet 08 et un Memorymoog : Aucun rapports. Le filtre ne sonne pas du tout comme un filtre moog, même en 24 db. La comparaison est rapidement malvenue. Puis trois VCO sur le Memorymoog , ça fait mal, très mal même ...

Prophet 08 et un Prophet 5: Voir plus haut. Quand on fait de la hard sync entre les DCO on arrive à des résultats assez proche de l'esprit et du timbre d'un Prophet 5, mais c'est tout (celà est cependant très sympa), la comparaison s'arrête là.

Prophet 08 et un Jupiter 8: La aussi le son est assez différent, quoi que ... Je m'étonne de la largeur et la richesse des PWM du Prophet 08. Est ce que les PWM discrètes du JP 8 sont comparables à celles du Prophet 08 ? J'en sais trop rien ... Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir comparer. A la rigueur on aurait pu s'attendre à ce qu'un Jupiter 6 sonne assez proche mais non, car le Jupiter 6 semble avoir de bien meilleures enveloppes. Au final, le Prophet 08 est une brass/pad/warm-machine super efficace (sorte de OBXA/OB-8 - like, avec bcp plus de modulation et des enveloppes un peu molles ...). Après tout un chacun fait ses choix.

Prophet 08 et un Polysix (modif le 19/07/2010): J'ai testé récement en magasin un Polysix. Ces deux machines ne sonnent pas du tout pareil. Le Polysix drift bcp sur les VCO et des PWM extra très large. Il sonne plus "dark" et le comportement de la raisonnance du filtre est très particulier. On ne retrouve pas ce comportement sur le Prophet 08. J'ai trouvé le Polysix super vraiment et complémentaire du Prophet 08, il sonne un peu plus "cradoc" que le Prophet 08 ... Plus vintage ?

Prophet 08 et Little Phatty (modif le 19/07/2010) : J'ai également testé récement ce synthé, et je dois dire que (malgré un test court) j'ai été hyper déçu par le Little Phatty. Je m'attendais à des basses ravageuses, un grain bien moog et etc ... Rien de tout ça, c'est plat, fade, j'ai tout fait pour faire puncher les basses (filtre etc etc ... ) rien à faire. J'ai tout essayé et le LP n'a rien donné de convaincant. En comparaison j'ai trouvé le Prophet 08 et des kilomètres devant le LP. Alors vous allez me dire "T'as fait un essaie court, etc etc" mais bon ... Quand même, faut pas pousser !

AVIS GLOBAL

Les plus de ce synthé sont comme dit, un filtre très "charnu", mais à ce prix ça fait cher le filtre ! Et après mure réflexion on en vient à se dire que ... On aurait peut être mieux fait de se prendre un petit Jupiter 6 avec un Polysix en complément, ou attendre un peu d'avoir un peu plus de finance et se prendre un XPander (même si les enveloppes de l'XPander sont réputés super molles ...).

Rectificatif 01/07/2010:

L'énorme point fort de ce synthé est un filtre fantastique à tout les niveaux. A lui tout seul il fait qu'on ferme les yeux sur tout les défauts de la machine, hyper typé il donne des résultats tout le temps hyper surprenants et qui sonne ... extra. Pas de doute, ce synthé a clairement beaucoup de personnalité.

Ce synthé aurait été un super synthé ... à 1300€ neuf avec une utilisation très spécifique, mais 1800€ (voir 1900 €) neuf non, quoi qu'on en dise, et malgré ce qu'il peut être dit (à ce prix là , un polyphonique on peut pas en demander plus ...) On est en droit d'exiger :

-- Des finitions un peu plus "correctes", une doc un minimum fournie. Un alim correcte, voir standart. Ca n'aurait pas couté plus cher.

-- Pas de filter bleed. On aurait pardonné un tel bug si ça avait été la "première" fois. Or ce bug est connu sur d'autre matériel de DSI (Evolver ...) antérieur, le fait de persévérer à prendre ce chipset Curtis (à l'origine de ce défaut) sur le Mopho (machine destinée à faire des kicks et bass) questionne tout autant. Pourquoi ne pas avoir choisi un autre chipset ?

-- Des enveloppes plus rapides (peut être un jour une mise à jour du firmware ?) Il me semble que les enveloppes sont numériques (confirmation elles sont numériques)...

-- Un petit chorus analo en sortie aurait été super (la à la rigueur on exigera pas ce petit "cadeau" ...).

Et là on aurait eu un tout autre synthé. On en vient à se dire que c'est vraiment dommage, car les possibilités (nombreuses) de modulation sont là , le filtre est terrible et tout ça un peu amoindri par un cumul de détails qui irritent un peu, et au final une forte perte en polyvalence qui fait qu'on a vite fait le tour des possibilités du P 08. Le rapport qualité prix est assez défavorable de ce fait.

Ce choix est il à refaire ? Sans hésiter tellement le filtre et les PWM sont géniaux, parcontre ça va m'imposer à repenser le setup autrement. Je vais être obligé de m'orienter vers une super lead machine très tranchante (je pense à un Jupiter 6, un Prophet 5 étant probablement trop compliqué pour plein de raisons à se procurer).