close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Claviers synthétiseurs analogiques
Matériel Claviers synthétiseurs analogiques {{currentManName}}swap_horiz Moog Musicswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Avis_Moog_GrandMother - Avis Moog Music Grandmother

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Pas d'historique de Moog sur cet avis qui sera plutôt bref, le test de Synthwalker exprime déjà en grande partie ce que je pense du synthé et de ses qualités intrinsèques.


De base le synthé est un gros monophonique à la Moog : un son rond, crémeux et puissant comme on les aime de par chez nous. Pour construire ce son on part de deux VCO à quatre forme d'ondes qui ont un "je-ne-sais-quoi" dans le bas du spectre, VCO qui sont ensuite envoyés vers le Mixer qui produit un joli "drive" si on le souhaite, quelques modules utilitaires, un très beau filtre "Ladder" et une petite réverbération à Ressort et on a un son bien chaud.
Au début on peste sur l'arbitrage à faire sur l'unique enveloppe (malgré le mode Keyboard Release qui pallie un peu le problème) et l'unique LFO (pouvant devenir un VCO d'ailleurs) mais semi-modulaire oblige on peut facilement compenser avec des modules eurorack.
La jolie bouille rétro du synthé, la qualité du clavier de deux octaves et demi, le séquenceur et l'arpégiateur donne envie de jouer avec mamie à en finir dans la section Granny de certains sites sombres...
En un mot comme en cent c'est un très bon synthé qui sonne sa grand-mère !

Mais là où Moog a construit un synthé intelligent c'est que chaque section est en fait un module qu'on peut "bypasser" ce qui veut dire qu'on peut, via les points de patch 3.5 mm, utiliser le VCO comme oscillateur dans son système Eurorack, ou pourquoi pas "bypasser" le filtre pour utiliser un autre filtre. Et c'est dans l'interaction avec un système Eurorack que le Grandmother devient une sacrée machine monophonique. Et tous les petits défauts et manques ne seront plus un problème pour vous.