close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Claviers synthétiseurs analogiques
Matériel Claviers synthétiseurs analogiques {{currentManName}}swap_horiz Yamahaswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Le grain de la famille cs - Avis Yamaha CS20M

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Un petit synthé mono (ni par la taille, ni par le poids !!!).
2 VCO, 1 LFO, 1 générateur de bruit blanc, 1 filtre multi-mode (LP-BP-HP), 2 ADSR.
Programmable, 8 mémoires avec sauvegarde sur cassette (!)
Les programmes une fois enregistrés ne sont plus éditables sauf quelques règlages (boutons blancs)
Clavier agréable. Connectique complète, sortie jack ou xlr, pédale volume, sustain, portamento, casque, CV, cassette
Des contrôles "main gauche" complets : 1 pitch bend, 1 modulation, 1 sustain (qui allonge le release sur les deux enveloppes), 1 brillance (freq de coupure vcf), 1 portamento.
A noter le Glide sur les VCO qui permet de faire une attaque sur la fréquence du VCO, soit montante, soit descendante.

UTILISATION

Utilisation simplissime ! c'est le point fort de l'appareil. Une bonne conception, une bonne ergonomie. Un panneau de commande très clair, voire didactique. Des commandes "main gauche" très bien disposées. Avec un peu de doigté, on peut jouer du filtre, du bend, du portamento, etc... tout en même temps. Un synthé anti prise de tête ! ...
Ses 8 programmes (une infinité avec l'interface cassette !) et sa facilité d'utilisation en font un synthé idéal pour le live .

SONORITÉS

C'est un analogique, le son est donc très typé. Les enveloppes sont énergiques... c'est bon pour les leads. Une astuce : un sub-oscillo en sinusoïde permet d'arrondir le son dans les graves... c'est bon pour les basses.
Le filtre multi mode permet de varier les sonorités et de faire des sons plus fins qu'avec un passe-bas. On reconnaît alors le grain Cs. Les sons typés "string" sont magnifiques et rappellent le CS80.
Le filtre 12db est assez doux... les sons type "brass" passent bien.
Bref, une bonne polyvalence.
A noter que le signal carré n'est pas réellement carré, plutôt trapèze. Est-ce du au vieillissement des composants ?

AVIS GLOBAL

Ce fût mon premier synthé (a la fin des années 80 ...) et il m'a fait découvrir les joies de la synthèse. A l'époque (je n'y connaissais absolument rien), j'ai choisi ce synthé à cote d'un MS20 KORG. Aujourd'hui, et après avoir eu l'occasion de réécouter le MS20, je ne regrette pas ce choix. Le KORG est bien plus complet et plus interessant pour la bidouille. Mais le Yamaha le surclasse par son ergonomie, son expressivité. Pour ce qui est du son, il d'agit de deux identités totalement différente, et là je préfère le Yamaha qui est plus chaud, moins brutal.
Je n'utilise plus les synthés, mais j'ai eu l'occasion de le sortir pour un boeuf orienté jazz. A ma grande surprise, ce synthé s'intègre parfaitement, du point de vue musical, avec les autres instruments. En particulier avec les cuivres.

Les "plus" par rapport aux autres synthés monophoniques de cette génération :
- programmable (les autres que je connais sont MOOG SOURCE, Oberheim OB-1, RSF KOBOL, OSC OSCar, Roland Promars)
- filtre multi-mode
- fonction "Glide" sur les VCO
- oscillateur sinus supplémentaire post VCF

Seul problème : lourd et encombrant. Mais pourquoi donc Yamaha a conçu les instruments de cette époque (série CS et SK) comme des meubles de salon ???