close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Claviers synthétiseurs à modélisation analogique
Matériel Claviers synthétiseurs à modélisation analogique {{currentManName}}swap_horiz Rolandswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Très bon synthétiseur à l'interface déroutante au début - Avis Roland Jupiter-X

Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
J'utilise le Jupiter X en studio. La finition est impeccable, le chassis tout en métal très solide, qualité perçue au top. Il est assez imposant, mais du coup on est à l'aise avec la répartition des commandes et le clavier est très agréable à jouer.

En matière de son c'est une question de goût, personnellement j'adore les sons Roland. Les presets d'usine sont globalement très bon. J'ai rarement été inspiré par les presets d'usine en générale mais là je suis agréablement surpris, en peu de réglages on obtient vite satisfaction (encore une fois, question de goût). Il y a de la profondeur, de l'espace, c'est clair, précis , mais tout de même chaleureux.

En terme d'édition et de traitement c'est plus compliqué qu'il n'y parait au regard de l'interface. Il faut comprendre que le Jupiter X émule fidèlement les modèles originaux des Juno-106, SH-101,Jupiter-8 etc. et que par conséquent tous les boutons présents en façades ne sont pas forcément utilisables. Par exemple impossible d'activer quatre oscillateurs avec le modèle du Jupiter 8 puisque l'original n'en a que deux. On pourrait reprocher cette approche un peu "rétrogradante" mais elle est en fait logique. On peut créer des presets à partir de zéro, mais dans la limite de ce qu'est capable de faire le modèle originale. Par contre dès que l'on s'amuse à faire du layering de plusieurs sons, alors là c'est la grosse claque. On se rend compte de la puissance et du potentiel de la machine. C'est très gratifiant.
La section d'effet est bien avec des réglages de base en accès direct sur la façade. Si l'on souhaite pousser plus loin l'édition des paramètres tels que le type de reverb, sa durée, son low pass etc. il faut passer par le menu.

Au final j'apprécie énormément la qualité du son et je prends beaucoup de plaisir à jouer sur cette belle machine. Le clavier est super confortable, la multi-timbralité (ou layering) ouvre des possibilités énormes en terme de sound design sans trop se prendre la tête, et avoir tous ces modèles vintage de Roland sous la main dans une seule et même boîte c'est économiquement imbattable. Je n'ai pas parlerai pas des modèles de boîtes à rythme 707, 808 etc. car je ne m'en sers pas mais ils sont là aussi.

Au niveau des défauts, je trouve l'ergonomie à contre-pied de ce qu'il se fait aujourd'hui. Il faut un bout de temps avant de se sentir à l'aise dans la gestion des "parts", "tones", et "scenes". Heureusement des tutos sont disponibles sur Youtube.

D'autre part je ne comprends pas que Roland n'ait pas proposé un modèle de synthétiseur spécifique au Jupiter X qui permettent d'utiliser toutes les commandes en façade. On a potentiellement la possibilité de contrôler quatre oscillateurs et deux enveloppes en même temps, mais non. C'est très frustrant. Le service client me répond "oui mais vous pouvez superposer deux modèles de Jupiter 8 pour faire un son à quatre oscillateurs". Certes, mais ça ne reste qu'un moyen détourné.

J'ai tenté d'utiliser le séquenceur intégré mais c'est une vraie usine à gaz. Du coup je ne m'en sers pas pour le moment.

Malgré ces défauts je ne regrette pas mon achat. Si comme moi ne souhaitez pas acheter un Juno 106 originale hors de prix qu'il va falloir entretenir, et que le digitale ne vous dérange pas (franchement le débat n'a plus lieu d'être de nos jours) alors foncez. Et je ne parle même pas de Jupiter 8 totalement inaccessible.

Le Jupiter X ne remplacera peut-être pas vos synthés analogiques (quoique...), mais il sera assurément un excellent complément.

PS: Nous sommes le 05/01/2020 et j’ai depuis utilisé un peu le step-sequencer avec les TR-707, 808 etc. Ca sonne bien, par contre j’ignore encore s’il on peut faire de l’edit par step à la manière des trigs Elektron. Difficile de programmer les steps en se repérant sur la rangée de bouton « Part Select » « Part On » car on a du mal à voir quand une led est pleinement allumé ou juste à moitié. Avec de la pratique je pense que ça peut clairement faire le job.