close
subdirectory_arrow_left subdirectory_arrow_left Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques
Matériel Synthétiseurs hybrides analogiques/numériques {{currentManName}}swap_horiz Dave Smith Instrumentsswap_horiz Rechercher une marquekeyboard_arrow_down
Avis utilisateur

Illimité, un aboutissement ! - Avis Dave Smith Instruments Pro 2

Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Contexte

Après 2 ans passés à expérimenter en terme de musiques électroniques, notamment par le biais de Novation Mininova ou Roland System-1, pour citer mes synths, je me suis senti frustré par ce qui pouvait me manquer : le Mininova me frustrait par le pauvre nombre de commandes, et le besoin incessant de naviguer par les menus. En outre, les mini-touches ça va bien au début, mais au bout d'un moment jouer des accords commence à tenir de l'exercice de dextérité niveau Super-Sayen dès qu'on a des gros doigts. Le System-1 quant à lui à le mérite d'offrir pléthore de commandes (voir mon avis sur AF) mais l'absence d'affichage rend certains paramétrages compliqués lorsqu'on jongle entre les presets. Je cherchais donc une machine hautement configurable, agréable à utiliser, avec un son à la hauteur, et offrant la même flexibilité que celle que j'avais avec mes 2 synths (parce que dans leurs qualités, je leur reconnais quand même ça !)

Finition

Cela faisait un moment que je lorgnais sur le matos Dave Smith, après en avoir essayé plusieurs en magasin. Je n'avais jamais essayé le Pro2 mais je n'avais que très peu de doutes après joué aussi bien avec les Mopho que les Prophet. Une fois déballé, force est de constater que c'est à la hauteur de mes attentes. C'est un très bel objet, sans approximations, avec des flancs en bois, un écran oled pas du tout gadget, des potards/encodeurs très bien finis qu'on n'hésite pas à triturer, une connectique plus que réglo derrière. Je suis cependant un peu déçu par le toucher des touches. C'est très correct, mais avec un tel positionnement j'aurais préféré un toucher plus lourd. Mais bon, c'est sensible à la vélocité et avec l'after-touch, je n'irai pas jusqu'à me plaindre (la course est correcte, et il y a différentes courbes possibles).

Sonorités

Je pense que j'aurai davantage de recul après plusieurs mois/années, afin de prétendre "avoir fait le tour". Mais j'avais écouté BEAUCOUP de samples et démos dispos sur Internet avant de l'acheter. Difficile de parler du son du Pro2 car il faudrait, à mon avis, parler DES sons. Sur une onde pure directement issue d'un oscillateur en Sine, je ne sais pas quoi vous dire – sinon que ça sonne effectivement comme une onde Sine brute – mais une fois traitée, oxydée, modulée, reverbée, c'est incroyable tout ce que ça peut produire, et avec une qualité et une chaleur que j'espérais, et que j'ai trouvé ! Je m'en sers aussi bien pour faire des pads que des kicks, des strings, des basslines... et il fait plus que se défendre dans tous ces registres. Et pour ceux qui ne jurent que par l'analo, je peux vous dire que maintenant que j'ai testé le Pro2, je n'ai aucun doute sur la stérilité de ce débat, et que les oscillateurs ne sont qu'une partie de l'équation. Alors même si on parle bien de DCO, tout est fait pour retrouver la chaleur et l'imperfection d'un analo (hommage au paramètre "slop").

Et la paraphonie ?

J'avais opté pour un DSI Pro2 plutôt qu'un Prophet en me disant "bon, tant pour la polyphonie. Je cherche avant tout un excellent mono. Tant pis si la paraphonie ne fait pas tout à fait la même chose". En pratique, je pense que ça sera rarement limitant et en tout cas elle offre d'excellents moyens d'expressions créatives. Elle se programme très facilement, et malgré le routage unique vers le reste des circuits de traitement du signal, cette paraphonie offre de belles perspectives, grâce à la TRÈS élaborée configuration des oscillateurs. On peut se retrouver, avec un brin d'imagination, à jouer sur 4 voix avec un rendu au timbre et à la sonorité aussi divers que maitrisés. C'est vraiment une réussite, et j'ai de ce fait du mal à percevoir mon DSI Pro2 uniquement comme un mono.


Utilisabilité

Là aussi, j'avais longuement planifié mon choix. J'avais fait le tour de ce qui me plaisait ou plaisait moins sur mes 2 synths, pour en déduire l'arme parfaite en terme d'ergonomie et de confort à l'utilisation – ce qui constitue mon critère numéro 1, peut-être même devant le son, donc. Et là dessus, pour le moment, je n'ai RIEN À REDIRE. Vraiment rien. Tout est intuitif, et même les choses complexes sont simples à mettre en place. Tout est fait pour, qu'une fois une idée en tête, quelques actions suffisent pour la mener à bien. Le manuel est complet mais je ne m'y réfère que très peu. La configuration de la matrice de modulation, le routing des LFO ou le module d'effet, tout est super intuitif et accessible. Un bonheur pur. Le panneau constitué de l'écran OLED et des 8 commandes autour vient renforcer le tout. Ils ne se révèlent pas indispensables, mais constituent un vrai + par rapport à mon System-1 pour être efficace lorsqu'on passe de programme en programme.

Toutes les commandes sont correctement espacées pour notre plus grand confort, et de ce fait on passe son temps à innover, créer, imaginer, bref faire de la musique comme je l'entends. C'est une véritable boîte à création aux possibilités sans fins !


Bilan - Les plus

Je ne vais pas refaire le test AF, il est déjà à la hauteur de la machine. Mais dans les choses que j'ai vraiment envie de retenir et de mentionner à propos du Pro2, on retrouve :

- Le paramétrage hyper complet et tout aussi efficace de la modulation matrix
- La facilité d'éditer les paramétrages de 4 oscillateurs à la fois (pareil pour les 4 LFO et 4 Delays)
- La puissance du séquenceur intégré qu'on programme avec bonheur
- Le niveau de finition
- Les waveshape tables pour créer des formes d'onde toujours plus improbables
- Le son, le son, le son !
- La visualisation sur l'écran OLED qui rend le travail encore plus efficace


Bilan - Les moins

- Les effets présents sont tellement cools que j'en aurais aimé davantage
- Pas d'Audio-over-USB


Au passage, je commence à faire pas mal de vidéos, en voici une où je m'amuse avec un patch atmosphérique que j'ai créé :